POPULARITÉ
5314

Abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes

Éditer
Publié dans
le 17.01.18
Avion

« Instruit du dossier, et en accord avec le Président, le gouvernement a pris sa décision. Les conditions ne sont pas réunies pour la construction de cet aéroport. Les grands projets qui ont réussi se sont tous réalisés parce qu'ils étaient largement portés par la population. Notre-Dame-des-Landes, c'est l'aéroport de la division. Le projet sera donc abandonné. Cette décision est logique au regard de l'impasse dans laquelle se trouve le dossier. Cette décision est sans ambiguïté. Les terres retrouveront leurs vocations agricoles. C'est une décision d'apaisement, qui doit conduire à un nouveau départ », a déclaré aujourd’hui le Premier Ministre.

Après des années de polémiques et tergiversations, le projet très controversé d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est donc enfin abandonné.

Humanité et Biodiversité se réjouit de cette décision du gouvernement : l’abandon du projet d’aéroport à Notre Dame Des Landes et le choix de l’optimisation des équipements existants permettent de répondre aux besoins futurs de l’économie locale, avec un impact environnemental moindre, et sans accroitre les nuisances dues au bruit.
Nous nous réjouissons que soit préservé l'espace naturel autour de Notre Dame des Landes, dernière zone de bocage traditionnel de la région nantaise, dans laquelle on trouve un chevelu de ruisseaux et de mares clefs pour la qualité des eaux, abritant une faune et une flore rares et protégées.

Humanité et Biodiversité s’associe pleinement à la volonté d’apaisement exprimée par le Premier Ministre, après des décennies de conflit.
Elle appelle de ses vœux d’une part un retour à l’état de droit sur la ZAD, sans violence, et d’autre part, le lancement sur celle-ci d’un programme agro-écologique spécifique, avec un dispositif de réallocation des terres de l’actuel périmètre concédé, associant tous les acteurs locaux. Cela peut être l’occasion d’une démarche novatrice associant les objectifs de production agricole et de préservation environnementale, dans un site bocager remarquable.

Communiqué de presse téléchargeable ici

Commentaires

1
2018-01-17 17:49:03 +0100

Bonne nouvelle pour la biodiversité et la protection du climat !

1

1
2018-01-17 18:17:29 +0100

Joie !

1

2
2018-01-17 22:51:55 +0100

SONDAGE

2

0
2018-01-18 07:36:35 +0100

Enfin , cette idée de gabegie est abandonnée... Hélas , les gros bras s'excitent maintenant sur l'evacuation de la ZAD ... Peut être faudrait il leur rappeler que les forces de l'ordre seraient plus utiles à réguler les trafics de drogue et de de kalashnikov plutôt que d'évacuer de force quelques barbus d' un bout de lande au milieu de nulle part.

0

3
2018-01-18 13:00:46 +0100

Il y a une petite minorité de zadistes "durs", il y a des "historiques" mais il y a aussi les gens qui ont été expropriés qui aimeraient peut-être revenir au pays donc de retrouver leur maison et leurs terres éventuellement occupées par des personnes qui ne paient ni achat ni loyer...
Bien sûr, la situation est à gérer avec diplomatie et sans violence... Pourvu que ce soit ainsi !

3

3
2018-01-18 15:42:24 +0100

Cette décision était une décision difficile à prendre. Il y a des personnes satisfaites, des organisations qui ont combattu NDDL depuis longtemps, comme notre association qui trouvent le résultat positif. Mais au delà des postures souvent politiques, il y a aussi des gens qui vivent très mal cette décision, parce que le bruit est une vraie souffrance. Il faut construire l'avenir en répondant aussi à ces douleurs. Après une décision de cette ampleur, j'ai du mal à crier victoire. Cette longue non décision est un gâchis considérable, il faut reconstruire la confiance dans la parole publique, une parole publique humaine. Derrière un tel projet il y a aussi des femmes et des hommes qui vivent

3

3
2018-01-18 16:14:15 +0100

Il ne faut pas, en effet, oublier les victimes du bruit que subissent les habitants vivant sous les trajectoires des avions. En 2017, le maire de Saint-Aignan-de-Grandlieu, la commune riveraine de l’aéroport de Nantes, a saisi le Premier ministre pour qu’un Plan de prévention soit élaboré. Cela devient impératif.

3

0
2018-01-18 16:18:12 +0100

J'adore prendre l'avion mais je trouve que c'est une bonne décision que d'avoir abandonné ce projet nantais.

0

3
2018-01-18 18:15:09 +0100

Le problème vient d'un usage abusif de l'avion, encouragé par les pouvoirs publics d'ailleurs...Est il normal que le passager d'un vol Nantes Marseille ne paie pas la TIPP sur son kérosène alors qu'un automobiliste lui , la paie...A vérifier si l'usager d'un train diesel paie ou non le TIPP , je ne sais pas.

3

5
2018-01-18 23:10:02 +0100

Réaction de Hubert Reeves sur NEWSPRESS
http://www.newspress.fr/Com...
ENFIN !
Après des décennies de non-décisions, enfin une décision est prise, et quelle décision : celle de ne pas construire un nouvel aéroport dans le bocage de Notre-Dame-des-Landes.
Le Président de la République et son Premier ministre ont su se remettre en question au vu de la réalité du dossier qu'ils ne connaissaient que partiellement une année auparavant. Ils ont eu la volonté de décider, cela change de l'attitude de leurs prédécesseurs.
Le courage ne leur a pas manqué et ils ont su assumer leur évolution sur le sujet.
Merci à eux d'avoir décidé ainsi pour un avenir respectueux de la biodiversité si nécessaire à l'humanité.
Hubert Reeves
Président d'honneur de Humanité et Biodiversité

5

3
2018-01-19 11:53:59 +0100

La décision est prise et elle est BONNE, donc il faut maintenant être intelligent et céder le terrain qui n'a plus à être occupé .
La biodiversité est sauve, l'objectif atteint, bravo!

3

1
2018-01-19 22:26:31 +0100

Très bonne nouvelle merci aux experts pour leur travail. Désormais il faut reprendre une vie normale; j'espère que les zadistes partiront sans faire de soucis.

1

1
2018-01-20 13:44:45 +0100

Bonne nouvelle !!! Les élus angevins ont l'air d'enfin comprendre qu'on pourrait peut être détourner une partie du trafic de Nantes sur Angers Marcé , aéroport tout neuf totalement inutilisé... Depuis le temps que je le dis...

1

2
2018-01-21 18:14:12 +0100

Saine réaction
Johanna Rolland, Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole, a réuni soixante chefs d’entreprises, acteurs de l'économie, du tourisme, de l'enseignement supérieur, de l’innovation et de la recherche pour organiser le rebond collectif de la métropole nantaise.
https://www.nantesmetropole...

2

1
2018-01-21 18:32:07 +0100

Autre bon signe

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion de la b...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 700682
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 291628
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 119438
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 207986
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43304
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 264268

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy