POPULARITÉ
3135

Démission de Nicolas Hulot : l'inquiétude d'Humanité et Biodiversité

Éditer
Publié dans
le 28.08.18
640_hulot

Communiqué de presse
(disponible en PDF)

Nous exprimons notre regret à l’annonce de la démission de Nicolas Hulot : ses convictions et sa détermination avaient permis à l’environnement de retrouver une place de premier plan dans le Gouvernement. La nature avait enfin trouvé un défenseur qui lui apportait le poids politique dont elle a désespérément besoin.

Nicolas Hulot avait su ouvrir des dossiers d’importance et leur insuffler une dynamique : la lutte contre les pesticides, la programmation pluriannuelle de l’énergie ou encore le lancement du Plan Biodiversité sont autant d’initiatives positives que nous retiendrons du bref passage de notre ministre au Gouvernement.

Cependant, nous mesurons combien ces batailles, engagées mais loin d’être gagnées, étaient difficiles et comprenons l’abattement qui a pu s’emparer ne lui. Aussi exprimons-nous également notre inquiétude quant à leur poursuite, notamment concernant la santé, la lutte contre la perte de la biodiversité et le changement climatique. La crainte que ces dossiers soient abandonnés ou marginalisés est grande : parti trop tôt, Nicolas Hulot laisse inachevés des combats dont nous espérons que son successeur saura saisir l’ampleur et les reprendre à son compte.

L’intérêt général ne peut pas être défendu en cherchant à apaiser tous les lobbies par des décisions disparates car certains pèsent infiniment plus que d’autres et obtiendront toujours satisfaction si l’Etat n’impose pas une vision claire. Celle que nous appelons de nos vœux doit entraîner le pays tout entier dans la préparation d’un avenir accueillant aux générations futures et respectueux de la vie sous toutes ses formes.

Commentaires

5
2018-08-28 13:42:14 +0200
5

5
2018-08-28 14:06:32 +0200

Nicolas Hulot a cru à la politique actuelle. Oui, Nicolas Hulot s'est engagé et a essayé de lutter contre les lobbys dirigeant le monde. Mais les maîtres du monde se moquent bien de la vie. On peut critiquer TRUMP, mais notre gouvernement est de même calibre. Tous se tiennent la main...
Je félicite Nicolas Hulot d'avoir tiré sa révérence. Courage et détermination représentent ses deux qualités. On peut très bien lutter autrement et j'espère qu'il continuera.

5

5
2018-08-28 18:56:44 +0200

Ce qui est aussi très inquiétant, comme il le souligne, c'est la place des lobbys dans la sphère de l'exécutif. Oui, la démocratie est en danger.

Finalement, les chasseurs auront eu sa peau, avec la bénédiction de l' Elysée.
C'est à nous, citoyens, de décider ce que nous voulons pour nous, nos enfants.
Non, il ne faut plus compter sur un Etat protecteur, comme ce fut la cas après guerre. Finie, cette période!

5

4
2018-08-29 00:15:03 +0200

J’ai eu le mail de H B sur la démission du ministre!
Il a fallu que je vienne sur le site de H B pour trouver l’article!!
Cette démission est dramatique, parce qu’elle démontre que Mr Hulot, ministre de la transition écologique, est impuissant contre le lobbying que Mr Macron a l’air de beaucoup apprécier !

4

4
2018-08-29 07:47:45 +0200

BRAVO à NH pour ce qu'il a tenté de faire et BRAVO pour avoir eu le courage de démissionner.
Le tapis rouge déroulé pour les chasseurs, la présence inacceptable du lobbyiste Thierry COSTE lors de la réunion donnent bien le ton ... Nous vivons de bien tristes moments !
Seule l'unité du monde des ONG pourra parvenir à créer un rapport de force suffisant...

4

5
2018-08-29 09:34:12 +0200

Comme à chacun de ses passages politiques, il n'y a qu'un sentiment de tristesse car il ne semble pas en mesure de s'adapter à ce monde visiblement si particulier.
En 2007 j'avais pensé qu'il avait bien fait de renoncer à se présenter à l'élection présidentielle, et je n'avais pas bien compris sa participation à la primaire écologiste de 2011/2012.
De part son audience et l'attention qu'il suscite auprès du grand public, je pense qu'il est simplement bien plus efficace dans un rôle de mise en avant auprès que dans un rôle de ministre dans lequel il n'a pas su se transformer pour profiter des opportunités ce poste afin de mener des actions plus efficaces.
Quand je lis, un peu partout, qu'il ne se sentait pas soutenu sur les enjeux environnementaux au sein de Matignon, que ces derniers mois ont été une souffrance pour lui et qu'il considérait n'avoir fait que des petits pas, je regrette même pour lui qu'il ne soit parti que maintenant.
Aussi, le fait d'annoncer sa démission sans prévenir ni le Président de la République ni le Premier ministre, est un manque certain de respect de la fonction et de l'importance de la cause, mais quand je lis qu'il avait peur qu'ils le fassent changer d'avis je me demande comment on peut en arriver là.
C'est inquiétant, au-delà des lobbies qui l'ont visiblement écœuré du fait qu'il ait l'impression d'avoir été seul à la manœuvre, et ce malgré qu'il ait indiqué que "Le Premier ministre, le président de la République ont été pendant ces 14 mois à mon égard d'une affection, d'une loyauté et d'une fidélité à toute épreuve", de savoir, que dans de telles conditions et circonstances, qu'une personne qui sait bien ce qu'elle veut ait peur qu'on la fasse simplement changer d'avis.
Tout cela est pour moi révélateur d'une grande souffrance mais aussi du fait, bien que je n'ai aucune expérience dans ce domaine, que Nicolas Hulot n'était pas prêt à occuper ce poste, pas prêt (mais l'est-on jamais ?) à faire sa propre transformation, et malheureusement nous savons que qui que ce soit qui prendra sa suite ne sera probablement pas en mesure de faire réellement mieux.
En tout cas, si il faut retenir quelque chose de positif, Nicolas Hulot va pouvoir se retrouver lui-même et le gouvernement n'aura plus sa caution auprès du grand public, car au final, en regardant bien, on est en droit de se demander si le gouvernement était intéressé par autre chose que cela. Et c'est dommage, car on peut penser ce que l'on veut de Nicolas Hulot, il a une forme d'engagement, de désir d'action, d'appréhension de l'écologie qui pourraient bénéficier à n'importe quel gouvernement ayant la sincère volonté de l'utiliser à bon escient.
Enfin, je me doute bien que nous ne saurons jamais tout, mais tout de même 14 mois de gâchis pour en terminer avec un personne qui n'en peut plus à ce point déclaré, c'est triste et c'est regrettable.
.
Je terminerai simplement pour préciser que, à bien des égards, je ne suis pas un supporter de Nicolas Hulot, la vie fait que nous avons tous des sensibilités et des expériences différentes, mais que j'aurai vraiment été heureux qu'il soit en mesure d'avoir une véritable action en tant que ministre, ce qu'il semble que ce gouvernement ne lui ai pas permis de réussir, il n'a pas même pas eu, semble t'il, l'opportunité de pouvoir essayer de se transformer pour profiter de conditions qui n'ont jamais été là pour y parvenir et c'est cela le plus regrettable, il n'a pas eu la chance d'essayer.
J'espère qu'il va vite se sentir mieux avec lui-même et repartir vers ce qui lui réussi le mieux et permettre de continuer de faire avancer et vivre le débat en espérant qu'il suscite de belles inspirations et actions avec cela.
.
J'espère aussi que toutes les belles volontés, écologiques mais aussi les autres, trouveront leur chemin vers du lobbying efficace (et pas seulement récupéré par les décideurs pour faire de la communication ...), et en France et en Europe, mais évidemment, c'est aussi une transformation et donc un long chemin dont il est déjà réjouissant de voir qu'il est commencé.

5

3
2018-08-29 10:16:00 +0200

Raphaël Moi non plus je ne suis pas une fan de Nicolas Hulot mais on a bien constaté que son rôle ressemblait à un figurant que le gouvernement a bien pompé. Nous avons à faire aujourd'hui à un lobbiying de prédation, toutes les fondations environnementales greenpeace...Bref, le lobbiying est partout.
J'aime à penser qu'il y a des bons lobbies et des mauvais mais est-ce le cas ? J'avoue que je ne sais pas. Tout ce que je sais c'est que la prise de conscience du respect de l'environnement prend de l'empleur, alors continuons dans ce chemin.

3

7
2018-08-29 10:40:09 +0200

A partir du moment où nous sommes organisés en association - donc en groupe de pression - pour défendre des valeurs auprès des décideurs économiques, politiques... nous sommes un lobby.
Mais un lobby n'est puissant que par son nombre, car en démocratie, les nombres comptent !
Pour défendre le vivant, il nous faut gagner en représentativité... Une vague d'adhésions aussi haute qu'un raz-de-marée serait une bonne nouvelle...

7

2
2018-08-29 10:57:25 +0200

Pour moi c'est clair. Quand je mets un bulletin dans l'urne, ce n'est pas pour qu'un lobby, quel qu'il soit, et encore moins ceux de la chasse et des armes, gouvernent en lieu et place de celle/ celui qui aura été élue.
Après, que l'exécutif prenne des conseils exterieur pour arbitrer au mieux, ça me paraît normal et nécessaire. Mais en aucun cas le lobby doit avoir le dernier mot.

2

3
2018-08-29 11:55:46 +0200

Un article intéressant d'Anne-Claire Ruel:

" Peut-on être sincère en politique?"
https://blog.francetvinfo.f...

Oui... le peut-on ?

c@t
a.l.s

3

2
2018-08-29 13:41:27 +0200

@Nelly. Oui, on voit bien que le groupe de pression, là la chasse, à bien son travail de... pression et que l'exécutif n'a pas tenu compte des recommandations du ministre de l'écologie. La dérive est là.

2

2
2018-08-29 15:41:12 +0200

La toute puissance se trouve et se trouvera toujours à la tête de l'exécutif: notre président est tout puissant, il a le pouvoir absolu ce qui n'est pas normal dans une démocratie.
La démocratie est un mot galvaudé qu'il va falloir ranger dans le rayon à oublier. Ce président - je le dis car je le pense - a poussé N.Hulot à la démission, et en plus de ne pas aimer les "vieux", il n'aime pas l'environnement qui lui prend tout son argent ("le nôtre rappel") ... Cet homme est arrogant et dit nous représenter (sans moi merci);

Ceci dit toutes les fodations, toutes les associations devraient créer un mouvement national d'ampleur pour montrer à ce dirigeant et à son gouvernement que le poid du peuple qu'il semble mépriser est énorme et que dorénavant il devra compter avec lui.
Monsieur Hulot a fait une seule erreur: croire que tout était desormais possible, il s'est fait abuser, balader, comme bien d'autres, et n'aurait jamais dû croire en la politique et en ceux qui la pratiquent.
J'ai mal pour cet homme dévoué à l'humanité. Honte à ceux qui pensent avoir gagné..

2

3
2018-08-30 00:31:34 +0200

Le bateau coule parce que les associations pour l’environnement et le social ne sont pas fichus de s’unir! Un grand rassemblement de toutes ces petites associations pourrait récolter plus d’argent et peser plus fort dans la balance. Les humains prennent conscience petit à petit des problèmes de notre planète (pas tous, mais je dirais une bonne poignée) et cette poignée vote aussi!
Associations rassemblez-vous, nous serons derrière vous.

3

3
2018-08-30 08:55:04 +0200

@Nelly
Il est tout à fait vrai qu'une association peut être un lobby "puissant" au nombre d'adhérents ou en s'associant avec d'autres associations.
.
Toutefois, le "lobby" des chasseurs ne représente pas 100% des 1.2 millions de licenciés (obligation d'avoir le permis pour chasser) + les familles de ceux-ci, mais parvient quand même à jouer là-dessus.
.
Aussi, on peut être écologiste et faire attention au quotidien sans adhérer à une association. Pour être chasseur il faut un permis obligatoire (et pêcheur aussi je crois ou en tout cas adhérer à une association locale ?), cela fait une différence sur le papier mais probablement pas dans la réalité du nombre (et il y a des chasseurs "responsables" qui chassent en étant respectueux comme un chasseur peut l'être avec les différentes pratiques de chasse qu'il peut, ou non, choisir).
.

Aussi, si il est évident que le sujet écologique est simplement inévitable pour la préservation de la vie telle que nous la connaissons sur notre belle planète (pour un caillou dans l'espace elle est même absolument fascinante), dans la société et l'économie d'aujourd'hui la vie quotidienne l'emporte pour beaucoup.
Les préoccupations sont plus la fin de mois que de savoir où en est la qualité de l'air, des terres et des eaux en France sans parler de l'état des centrale nucléaire aujourd'hui et demain, ou des réserves d'eau potable et de la pollution qui les touche.
Bien sûr il y aura toujours ceux qui ne sont pas "éveillés" à ces problématiques et dont les "ressources" humaines et financières sont dévouées à d'autres sujets plus personnels, à tort ou à raison ce n'est pas la question.
Ce que je souhaite exprimer c'est simplement que malgré l'évidence de la situation et des besoins, les gens sont pris dans d'autres choses.
.
Aussi, je pense qu'il faut que les associations trouvent le moyen, en s'unissant dans les meilleures conditions possibles, d'avoir un poids réel par de la communication et des actions qui marqueront.
Les lobbies savent très bien communiquer, et occuper le terrain, les bons terrains.
La communication ce n'est pas un moyen méprisable, c'est le contenu qui décide de ce qu'une communication vaut ou non.
Être aussi bon que Coca Cola pour trouver des adhérents ou sensibiliser le public serait formidable.
Ensuite reste le problème des budgets ... une campagne de communication c'est comme les adhésions ... ça ne tombe pas du ciel :'(
.
Nicolas Hulot est parti, mais au final rien n'a changé car il ne changeait pas grand chose à son poste de ministre.
Et d'une certaine manière son départ est donc une bonne chose :
1 - Il aura sans doute plus de poids libre de ses mouvements et actions.
2 - Le gouvernement ne profitera plus de sa présence, au sens de l'image (car visiblement ne faisait rien pour profiter de ce qu'il aurait pu apporter en action et décisions)

Aussi, je pense qu'il ne faut pas voir en Nicolas Hulot la meilleure chance écologique française, à ce jour, depuis toutes ces années, si il était une solution, le résultat aurait été bien plus probant. Il faudrait soit d'autres personnalités (et je n'en connais pas) soit un mouvement important (que je souhaite de tout mon cœur).
Il y a urgence depuis très longtemps, humainement et écologiquement, et cela est su aussi depuis très longtemps. Il faut que le changement que je pense voir se manifeste autrement pour permettre d'inverser une tendance qui, pour le moment, empire. Et je pense que sans progrès pour l'humain, il y a des situations révoltantes non seulement à travers le monde mais aussi en France où des associations au quotidien font du mieux qu'elles peuvent, le progrès pour l'écologie sera toujours difficile car les préoccupations du quotidien sont celles qui sont là chaque jour.

3

4
2018-08-30 09:21:11 +0200

à Rafaël
Oui, les soucis économiques quotidiens de tant de foyers français font que les préoccupations environnementales ne sont pas du tout prioritaires.
C'est pourquoi il existe des associations différentes comme le Secours populaire et Humanité & Biodiversité,

Hubert Reeves s'est exprimé sur ces situations humaines qui nécessitent une vraie solidarité : http://www.humanite-biodive...

4

1
2018-08-30 13:01:00 +0200

Franck, tout à fait, la PEUR est une arme de contrôle.
Je ressens beaucoup de colère, la peur non.
Mais il faut réagir à notre échelle et individuellement bien sûr.

1

1
2018-08-30 17:40:14 +0200

Très bel article de Claire Nouvian dans l' Obs.
https://www.nouvelobs.com/p...

1

2
2018-08-31 01:13:35 +0200

Je suis complètement d’accord avec Raphaël!
C’est vrai que je me considère comme privilégiée parce que j’ai une retraite qui me permet de vivre, donc j’ai le temps de lire, de rechercher, et de m’instruire sur toutes ces problématiques! De plus j’ai été élevée dans un milieu ouvert sur le social et le respect de la nature!
Mais j’avoue que quand j’etais active, je n’avais pas le temps de m’occuper de tout cela! Mon travail, ma vie familiale me prenait tout mon temps!
Alors vive les vieux! On nous « maltraite » en ce moment, mais beaucoup sont dans mon cas! Ils ont le temps de s’instruire!

Un voisin agriculteur à la retraite, va à des réunions d’agriculteurs pour expliquer qu’il regrettait d’avoir employer tous ces produits chimiques, que maintenant il a des problèmes pulmonaires (rien n’est prouvé pour la cause à effet) et qu’il est heureux de voir ses jeunes collègues essayer de se passer de ces produits! Il n’était pas chasseur, mais d’autres de son âge le sont! Par contre leurs fils ne veulent plus chasser!

C’est difficile, il y a encore un grand chemin à parcourir, mais ça avance! Et le départ de Mr Hulot est finalement une bonne chose : on parle ouvertement des lobbying, de la crise que devait être derrière nous mais qui ne l’est pas! Et peut être qu’avec ce départ fracassant le gouvernement va faire plus attention à notre planète, sachant qu’on l’attend au tournant! Enfin je l’espère!
En tout cas il faut voter aux européennes pour l’écologie et faire barrière au populisme qui monte dans beaucoup de pays!

2

2
2018-08-31 19:54:42 +0200

Notre communiqué a été repris sur NEWSPRESS et, par exemple là https: //www.rse-magazine.com/Humani...

2

1
2018-09-04 18:42:02 +0200

Le poste ne doit pas être facile à assumer. Il semblait très éprouvé physiquement et émotionnellement.

1

0
2018-09-04 19:35:00 +0200

Si nous sommes encore dans une démocratie:
Je demande: UNE LOI SUR LA TRANSPARENCE ET L'ETHIQUE EN MATIERE DE LOBBYISME.
Je rêve que tout le monde me suive mais c'est une utopie!
Les règles sont nécessaires dans une société démocratique. Au Québec cette loi existe, il faut s'en inspirer.
Sans LOI, l'anarchie s'installe je dirais presque légalement au mépris de la vie et au profit de l'intérêt. Quelle faiblesse!

0

0
2018-09-04 23:47:59 +0200

Oui une grande faiblesse et pour moi, il y a qq chose de pourri dans notre démocratie!
Oui la même loi qu’au Québec!

0

1
2018-09-05 09:47:20 +0200

Personnellement il y a longtemps que je pense : la démocratie en France est bafouée. C'est un leurre qui endort tout le monde. Le Canada est un pays novateur et respectueux. Je ne compare même pas la France qui a perdu de sa crédibilité dans tout ce qu'elle a mis en place. Et dire que ce fût un pays novateur et révolutionnaire il y a de cela plus de trois siècles. Les nouveaux rois du monde tuent et pillent toutes les ressources de la terre...Un afront envers la vie...

1

2
2018-09-05 15:16:17 +0200

PARTI DE L’HUMANITÉ
Protecteur de la vie, de l’amour et de la beauté

Notre Pays s’appelle la Terre, le plus beau pays dans l’Univers.

Ce qui manque le plus au Pays ce sont des humains de caractère, des cœurs courageux, des amoureux de la vie.
Des humains résolus d’affronter les ennemis de la vie, de l’amour et de la beauté.

L’art de vivre de l’Humanité est culture humaine commune, le métier de l’être humain savant et poète.
Au quotidien et pour le présent, cela signifie le renouveau dans la politique, dans la gestion des affaires de la cité.
Les nouveaux responsables choisis à cause de leur fort caractère et seront entourés de spécialistes savants et poètes.
Les décisions au nom de l’Humanité seront appuyées par la force de la raison publique.

Les banques et leurs actionnaires sont les principaux accusés des crimes terrestres.
Les travailleurs qui collaborent aux entreprises inhumaines sont complices.

Les usines d’armement seront converties en usine à outils et les militaires en travailleurs à la reconstruction et à la réhabilitation de la nature.

Il n’existera plus d’armées de pauvres pour défendre les exploiteurs sans cœur, sans foi, ni loi, ni pays.

Il n’y a toujours qu’un seul peuple d’origine terrestre : l’Humanité.

L’école apprendra à lire, écrire et compter puis, chaque enfant, choisira son chemin suivant ses dons et sa curiosité.

Les parents sont ceux qui apportent sécurité et affection.

Toute violence est illégale. La main qui frappe est condamnée.
L’amour est la seule loi. Au-dessus de toutes les autres lois humaines.
L’amour est la seule vérité bonne à vivre.

2

1
2018-09-05 18:12:02 +0200

Que c'est beau! mais pas un tout petit peu utopique????

1

0
2018-09-05 18:21:14 +0200

L'utopie est quelque-chose qui existe mais qui n'est pas encore arrivé et, comme le rêve, fait avancer la réalité.

0

0
2018-09-05 18:46:37 +0200

Croire à la mise en place de cette loi sur LA TRANSPARENCE ET L'ETHIQUE EN MATIÈRE DE LOBBYISME, c'est utopique dans notre législation qui ressemble de plus en plus à une OLIGARCHIE DE FAIT, les pouvoirs sont détenus par les banques et les lobbies par manipulation des politiques et de la population. La complexité voulue par notre système dit démocratique est telle qu'il est dissuasif pour les citoyens de proposer, de faire voter, et de faire respecter une nouvelle loi.
Après ce constat, pourtant, je suis optimiste, le fait même d'en parler est constructif, espérons que nos idées ne resteront pas vaines et qu'une évolution se fera dans un esprit guidé par la raison en pondérant les raisonnements extrêmes qui existent dans toutes sociétés.

0

1
2018-09-06 09:28:36 +0200

Les "ouvertures " démocratiques me semblent verrouillées même avec le sénat.
Les partis politiques quels qu'ils soient mènent une politique d'égo, une fois au pouvoir, on a l'impression qu'on leur met une puce électronique dans le cerveau...
Le citoyen n'est pas écouté et surtout, retiré de la vie politique. Si cela continue, on aura une révolution. La démocratie n'est pas atteinte lorsque l'on s'exprime sur un site, une association mais on est verrouillés au niveau de l'action, et là, on voit bien leur stratégie : laisser dire, cela défoule et on ne risque rien.
Perso, je pense que lutter avec une association est important mais sont-elles réellement prises au sérieux ?

1

0
2018-09-09 08:01:30 +0200

Et celle-là, vous la connaissez ?

c@t.... a.l.s

0

0
2018-09-12 16:52:32 +0200

HIER LA DEMOCRATIE = LIBERTE EGALITE FRATERNITE

AUJOURD’HUI =
UNE OLIGARCHIE DE FAIT = INDIGNITE INTERETS CASTES

0

0
2018-09-12 17:19:15 +0200

Le nouveau monde ! les trois nouveaux principe de leur société assassine.
JML tu as raison, la démocratie est devenue l'oligarchie et c'est très grave pour nous tous et pour la planète.

0

1
2018-09-14 17:59:47 +0200

Je partage beaucoup de ce qu'Aurélien Barrau a exprimé lors de sont intervention au Climax festival 2018. C'est un scientifique dont j'apprécie beaucoup, dans ce que j'ai entendu et lu de lui, pour ses interventions (vidéo youtube ou articles / blog) quand il s'exprime dans son domaine et nous parle de ses recherches ou la façon dont il partage ses connaissances. Je suis heureux de le découvrir très investit pour la cause écologique, pour la vie sur Terre et d'entendre, un scientifique de plus dont ce n'est pas le domaine (comme pour notre Président d'honneur) nous parler de ce qui est, à mon sens, le plus précieux : la vie et l'importance de la préserver sous toutes ses formes sans distinctions.
https://www.youtube.com/wat...

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 773171
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 308284
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 128724
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 222280
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43837
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 271575

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy