POPULARITÉ
561

Il faut poursuivre la transition écologique et solidaire de l’agriculture française

Éditer
Publié dans
le 06.12.18
Images-1

A la suite des Etats généraux de l’alimentation, plusieurs mesures complémentaires ont été définies pour accompagner une transition écologique et solidaire de notre agriculture.

Elles visaient:

  • à permettre aux agriculteurs de pouvoir davantage faire prendre en compte leurs coûts de production dans les négociations commerciales avec les transformateurs et distributeurs, ceci pour enrayer une diminution du revenu agricole qui place aujourd’hui de nombreuses exploitations en dessous du seuil de viabilité économique ;

  • à soutenir la transition écologique en incitant à la baisse de l’utilisation des pesticides, via la séparation de la prescription et de la vente de ces produits (comme pour les médicaments humains) et une augmentation de la redevance pollution qui sera en moyenne de quelques euros par hectare de culture. Dans ce cas et contrairement à la taxe carbone sur les carburants, c’est l’intégralité du produit de cette redevance qui sera affectée à la transition écologique, via un soutien de 50 millions d’euros par an à la conversion à l’agriculture biologique.

Ces mesures ont fait l’objet d’engagements de la part de L’Etat (à travers la Loi EGALIM et le plan biodiversité) mais aussi des professionnels agricoles (à travers le « contrat de solutions » et les engagements des filières). Sans être suffisantes, elles constituent un ensemble cohérent pour engager et soutenir tous les agriculteurs dans une nécessaire transition.

C’est pourquoi nous appelons l’ensemble de ces acteurs à poursuivre la mise en œuvre de ces mesures et à ne pas prendre prétexte de la situation actuelle pour renier leurs engagements.

Commentaires

2
2018-12-10 08:48:19 +0100

L'actuel mouvement des gilets jaunes doit nous faire réfléchir. Ne pas jeter tout sur une profession (les agriculteurs) qui est pour bon nombre dans la difficulté, bien coincée avec les prêts à rembourser, les contrats de fournitures et semences avec les coopératives et certains grands groupes, un revenu en argent faible (heureusement y a encore le potager et le poulailler) et …12 heures par jour, 7 jours sur 7 et 12 mois sur 12 (voir le taux de suicide chez les agriculteurs).

2

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 775300
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 309205
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 129316
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 222432
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43843
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 271912

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy