POPULARITÉ
19586

Interdiction de la pêche en eaux profondes

Éditer
Publié dans
le 12.01.17
Fish0221

Après moult péripéties, l’interdiction de la pêche en eaux profondes entre en vigueur ce jeudi 12 janvier 2017..

Elle fut adoptée par le Parlement Européen, alors que nos parlementaires français l’avaient rejetée lors des discussions sur la Loi de reconquête de la Biodiversité,

Humanité et Biodiversité se réjouit de l’engagement de l’Etat français, par la voix de Madame la ministre Ségolène Royal, de mettre en œuvre et faire respecter cette interdiction en France et par la France.

L’interdiction du chalutage en eaux profondes, un temps envisagée dans le cadre de la loi Biodiversité discutée au parlement à partir du printemps 2014, avait été rejetée par l’assemblée nationale à deux reprises, tant dans le cadre de la première lecture du texte (mars 2015) que lors de sa deuxième lecture un an plus tard (mars 2016).

De semblables atermoiements s’étaient manifestés également à Bruxelles et Strasbourg, où le sujet a fait l’objet de 4 années de négociations serrées jusqu’à ce que soit finalement adopté le règlement n°2016/2336 du 14 décembre 2016, d’application directe dans les Etats membres.

En France, cette pêche était pratiquée par une grosse douzaine de navires, regroupée pour l’essentiel autour des armements SCAPêche (basée à Lorient) et Euronor (Boulogne-sur-Mer). En Janvier 2014, la ScaPêche, flotte du groupe Intermarché, avait annoncé renoncer à la pêche profonde et fait part de sa volonté de partager ses statistiques de capture.

Rappelons que les communautés végétales et animales marines en eaux profondes sont très variées et riches mais elles sont surtout fragiles et vulnérables. Tout est plus lent en eaux profondes : déplacements, reproductions, évolution… la reconstitution d’une population d’une espèce peut prendre des décennies, voire des centaines d’années pour certaines d’entres elles. C’est parce que cette pratique de pêche a des effets environnementaux désastreux pour la biodiversité marine des grands fonds - pour deux à cinq espèces commercialisables, ce sont des centaines d’autres qui sont sacrifiées - qu’elle devait cesser.

Associée à la bataille pour l’interdiction du chalutage en eaux profondes dans le cadre du suivi de la loi Biodiversité, Humanité & Biodiversité se réjouit aujourd’hui de cette avancée et s’efforcera de rester vigilante quant à sa mise en œuvre.
Humanité et Biodiversité demande que la transition professionnelle des pêcheurs soit réellement assurée.

Pour qui souhaite de plus amples informations, voir le document joint

Vignette: Relevé de chalut
NOTE: Le 15 janvier, un incident lié à Facebook a supprimé le score qui dépassait alors les 12 000

Commentaires

4
2017-01-13 19:26:52 +0100

Oui, très bien, mais, en effet, il faut accompagner les professionnels de la pêche pour une reconversion ou des changements dans leurs pratiques. Il y a des emplois derrière tout ça, des familles, des vies humaines.
On ne protégera pas la biodiversité ni ne défendrons bien la cause animale sans penser aux professionnels : pêcheurs, éleveurs, etc. Ils doivent être accompagnés vers le changement, ne pas opposer les genres mais dialoguer et agir ensemble.

4

2
2017-01-14 10:14:02 +0100

Les espèces des eaux profondes (lingue bleue, sabre noir, grenadier, ...) seront encore pêchées dans les eaux profondes internationales car l'accord ne concerne forcément que les eaux européennes.

2

-1
2017-01-14 14:53:48 +0100

Toutes ces zones de pêche en eaux profondes notamment au large de l'Ecosse sont convoitées par les pétroliers...
L'interdiction du chalutage laisse le champ libre à l'industrie du pétrole. Le passage de chalutiers dans un champ pétrolier aurait fait des ravages... Le problème de la biodiversité est secondaire dans cette histoire d'interdiction du chalutage... Il ne faut pas se voiler la face...
Si la biodiversité était un enjeu, on aurait du interdire toute exploitation dans les grands fonds, pêche ainsi que extraction pétrolière et minière... Regardez les ravages de l'industrie pétrolière dans le golfe du Mexique au large des USA et du Mexique... Dire qu'une poignée de chalutiers allait détruire toute la biodiversité des grands fonds de la ZEE européenne, est un mensonge colporté par quelques ONG dans l'intérêt de qui ? ; sachant que les chaluts ne peuvent être utilisés que dans des zones très ciblés sans roches notamment...
La pollution pétrolière et bientôt l'exploitation minière touchent (toucheront) tous les écosystèmes marins ....

-1

0
2017-01-16 10:15:40 +0100

Cette décision me semble bien sage pour le bien et l'avenir de notre écosystème marin, bien sûr si c'était la vraie cause

0

1
2017-01-16 14:27:48 +0100

A Aquablog
Un de vos arguments laisse perplexe car l'interdiction de pêche ne s'applique qu'aux navires oeuvrant à une profondeur de 800m et davantage donc ceux qui oeuvrent à moins de 800m sont autorisés ...et sont donc présents sur les zones marines où l'industrie pétrolière s'exerce ou s'exercera.
Les zones de développement offshore pour l'extraction du pétrole sont fréquentées par des bateaux de pêche.

1

0
2017-01-16 14:58:43 +0100

A Humanité et Biodiversité Soit dans les zones peu profondes comme en mer du Nord, les pétroliers utilisent des plateformes et forent en dessous. Pas de problème de cohabitation les plateformes sont visibles par les bateaux ! En eau profonde, les techniques pétrolières offshore sont différentes, pas de plateforme, mais un réseau de tuyaux et "sapins" sur les fonds marins donc invisibles de la surface... Total est un pionnier dans le domaine : vous avez toutes les explications ici : http://www.total.com/fr/dos...

Sinon tout autour de l'Ecosse dans les eaux profondes, des concessions de prospection ont été attribuées... Si pétrole, dans ces zones profondes, il n'y aura pas de plateforme, mais la technique expliquée par Total ci-dessus...

0

1
2017-01-16 15:26:56 +0100

A propos des plateformes:
Si la plupart des plateformes fixes sont utilisées en mer peu profonde (<300 m), des plateformes flottantes sont utilisées pour l'exploitation de champs pétroliers dans les grands fonds (supérieurs à 300 mètres environ), donc plateformes il y a ...
VOIR http://www.connaissancedese...

1

1
2017-01-16 22:03:44 +0100

Tous ces schémas envoyés ne montrent pas les installations sur les fonds et notamment sur les grands fonds... Ce sont des dizaines de kms de canalisations qui tapissent le fond des grands fonds... Bien sur qu’il y a un navire qui récupère le gaz ou le pétrole à la surface ! Mais c’est le fond qui est le plus préoccupant en matière de biodiversité...

En 2013, les Assises de l’économie maritime étaient consacrées en partie à l’exploitation des Grands Fonds... Vous aurez les schémas de Total concernant les grands fonds au large de l’Afrique... Il s’agit de dizaine de kilomètres de tuyaux sous le bateau « plateforme flottante » : Total exploite le gisement de Pazflor, en Angola, par des profondeurs de 600 à 1000 mètres (voir la photo Jean-Pascal Donnot/Total).
http://aquaculture-aquablog...
Grands Fonds : Nouveaux horizons de l’économie maritime !

http://www.actu-environneme...
Une règlementation européenne timide sur les forages d'hydrocarbures en haute mer

http://www.marine-oceans.co...
La Namibie limite la prospection pétrolière off-shore pour protéger la pêche

1

2
2017-01-16 22:43:44 +0100

La publication concerne l'interdiction de la pêche en eaux profondes.
L'industrie pétrolière s'intéresse aux grands fonds: c'est un autre débat. Merci de ne pas l'entretenir ici.

2

2
2017-01-17 08:10:58 +0100

ça fait longtemps que cette loi aurait dû être adoptée mais bon, mieux vaut tard que jamais! :/

2

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion de la b...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 678501
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 284425
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 110863
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 201159
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 42773
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 259448

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy