POPULARITÉ
352

Le Président de la République... et la loi pour la biodiversité

Éditer
Publié dans
le 25.04.16
F626bc4970e46e88b41cd9d7998966d886d8b7e9

La Conférence Environnementale doit fixer la feuille de route du gouvernementen matière d'environnement pour la fin du quinquennat.
Elle a été ouverte par Mme Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, chargée des relations internationales sur le Climat.

Extraits du discours du Président de la République
(transcription non officielle)
...
La loi du 10 juillet 1976 avait pour la première fois affirmé que la nature était le patrimoine commun de la nation. Quarante ans plus tard, c'est la loi sur la biodiversité et la nomination de Barbara Pompili comme secrétaire d'Etat dédiée au. sujet. La loi sera adoptée, si le Sénat y consent, d'ici l'été.

Ce texte prévoit d'importantes avancées comme la régulation de l'accès aux ressources génétiques, avec la traduction en droit français du Protocole de Nagoya, et crée l'Agence de la biodiversité qui regroupe un certain nombre d'organismes qui travaillent aujourd'hui de façon dispersée.

Cette agence sera au service de tous ceux qui agissent pour la biodiversité: les collectivités locales, les entreprises, les associations, les citoyens. Elle sera opérationnelle au 1er janvier 2017.

L' agence bénéficiera des moyens indispensables pour son action, notamment en termes de personnels supplémentaires et en crédits d'intervention. (ndlr: c'est H&B qui met en gras)

Elle permettra une protection accrue des milieux marins avec, notamment, l'objectif d'avoir bientôt dix parcs naturels marins. Aujourd'hui, 1/5 ème de nos eaux marines sont déjà incluses dans des zones protégées. La France dispose du deuxième espace marin au monde grâce à ses Outre-mer. Et nous donc devons être exemplaires en terme de biodiversité. La mer est une ressource considérable, avec une valorisation en matière énergétique tout à fait appréciable va pouvoir générer des activités nouvelles.

Mesdames, Messieurs, pour avancer, un pays, mais c'est sans doute vrai d'ailleurs pour le monde entier, a toujours besoin d'une grande idée qui lui permet d'aller vers ce qu'il n'avait pas imaginé, c'est-à-dire son propre dépassement, être capable de faire ce qui n'avait pas prévu, ce qui n'avait pas forcément été conçu, provoquer une forme de consensus qui fasse qu'on fasse mieux que ce qui a été promis.

Relever le défi climatique est une grande cause et l'environnement le grand enjeu de ce siècle.
...

C'est positif mais le Premier ministre Manuel Valls doit clore la Conférence et nous attendons les précisions qu'il apportera.

Ci-dessous le discours complet.

Commentaires

0
2016-04-25 17:56:14 +0200

Il dit ce qui est déjà décidé. Que reste-t'il aux parties prenantes ? Où est le dialogue ?

0

3
2016-04-25 18:52:12 +0200

En réponse à Mamilaine, non les moyens humains supplémentaires n'étaient pas acquis. L'action de notre association, avec d'autres a obtenu cette promesse. Ces moyens seront indispensables pour l'intervention de l'agence, notamment pour la reconquête de la biodiversité terrestre. JP Bompard, responsable de la délégation H et B à la conférence environnementale;

3

1
2016-04-26 09:21:57 +0200

Pourtant voici ce que je viens de voir sur France bleu:
https://www.francebleu.fr/i...
"La rivière Ardèche a pris une impressionnante couleur verte ce lundi entre Vogüé et Lanas. C'est une opération nationale des personnels de l'Etat en charge de l'environnement qui protestent contre les baisses d'effectifs...."
Verte colère
Avec cette "journée verte", l'intersyndicale des agents de l'environnement dénonce les réductions d'effectifs et de moyens alloués au respect de l'environnement. Les personnels concernés travaillent dans des établissements publics tels que les parcs nationaux, l'ONCFS (office de la chasse et de la faune sauvage), l'ONEMA (office de l'eau et des milieux aquatiques) ou encore le Conversatoire du littoral. Tous ont subi des baisses de personnel de 10%. Selon les syndicats, derrière le discours de façade, l'état sacrifie en réalité ses politiques publiques de l'eau et de la biodiversité."


Il y a déjà du rattrapage à faire

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 775300
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 309205
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 129316
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 222432
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43843
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 271912

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy