POPULARITÉ
469

Les conclusions du Grand Débat National : Encore une occasion perdue pour la biodiversité

Éditer
Publié dans
le 26.04.19
Mangrove-en-martinique-alain-pibot-650x488_reference

Conclusions du Grand Débat National : Le communiqué de presse commun à 11 associations environnementales

La crise actuelle de la biodiversité, cette sixième «extinction de masse» des espèces vivantes que confirmera le rapport à venir de l’IPBES sur la biodiversité, ne semble malheureusement pas toucher notre Président de la République. Les conclusions du Grand Débat National sont pour nos associations une vraie déception au regard des enjeux et de notre engagement pour la préservation et la restauration de notre patrimoine naturel.

Jamais les enjeux écologiques n’ont été aussi prégnants. Jamais la biodiversité n’a été aussi menacée. Jamais les Françaises et les Français n’ont été aussi conscients et mobilisés. Et «en même temps», jamais les réponses n’ont été aussi décalées face à cette menace sur l’avenir de l’humanité. Hier encore, le gouvernement déposait un projet de loi pour la restauration de Notre-Dame lui permettant de déroger aux règles de protection de l’environnement, alors qu’il possède les moyens d’en faire un chantier exemplaire. Il avait fait de même pour ne pas gêner l’organisation des Jeux Olympiques.

Le patrimoine naturel n’est ni une variable d’ajustement ni une cause secondaire. Il devrait figurer parmi les causes nationales prioritaires de la France. Il est plus que temps que le Gouvernement et les responsables politiques, à toutes les échelles d’intervention, prennent les décisions et les mesures qui s’imposent pour préserver et restaurer la biodiversité sur l’ensemble de son territoire y compris maritime.

Retrouvez l'intégralité de notre Communiqué de presse dans le document attaché.

Commentaires

2
2019-04-26 11:58:39 +0200

inconscience et immaturité deux entités détonantes qui ne font qu'aggraver le processus .... mais nous sommes opiniâtres et ne lâcherons rien ..il faut provoquer .

2

1
2019-04-27 00:54:13 +0200

Peut-être entendons-nous trop que ce sont les plus pauvres qui seront, qui sont d'abord touchés ou nos enfants et petits-enfants, ainsi certains se croient à l'abri. Alors que personne n'est à l'abri, même les très très riches. Personne ne vivra sur Mars ni sur une île artificielle en plein océan ou pleine mer et nous n'avons pas les technologies dans le délai très court que nous avons pour nous déplacer vers une autre planète comme la notre, qui reste de toute façon encore à trouver.

1

2
2019-04-28 08:57:12 +0200

Chercher l'approbation (voir l'appréciation ?), être à la merci de son propre souhait de réussite électorale alors que se profile des élections (européennes très vite), cela ne mène qu'à diriger à court terme ... dans un monde où tout ce que nous faisons à un impact à court, moyen, et long terme, c'est de l'insanité.
.
Lors de sa campagne électorale ponctuée par une victoire, notre Président actuel parlait de bienveillance (et aussi de compassion je crois lais cela n'est pas certain).
Aujourd'hui, lors du Grand Débat National (nom un peu ronflant tout de même) il dit : qu'il faut remettre l'humain et la justice au cœur du projet national.
Il recycle sa propre soupe qu'il n'a jamais servit encore ...
.
Bien sûr qu'il est difficile de tout faire "bien" (il y a tellement de versions de "bien" comme autant de françaises et français presque ...), mais prendre en compte l'environnement, les rapports scientifiques au sujet du climat, au regard de ce qui arrive maintenant, et depuis un certain temps identifié, serait simplement faire le minimum vital.
.
Un autre gouvernement qui n'est pas à la hauteur, un autre Président qui aurait pu, car il était porteur de l'espoir d'un véritable changement pour les gens, faire une différence, et ramener l'humain (et donc la biodiversité) au coeur du projet national, ne le fait pas, n'a même pas essayé et ne compte toujours pas essayé.
.
Et c'est cela le plus triste pour moi, aucun gouvernement n'essaye, jamais, personne même n'en fait une réelle priorité dans son programme.
Il ne reste que les associations, les individus et, parfois, quelques collectivité locales ... et si c'est déjà un début qu'il faut saluer, il faut se rappeler qu'un début n'est pas une fin en soi.

2

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 782548
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 337938
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 130625
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 229603
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43898
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 276932

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy