POPULARITÉ
6854

LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE...

Éditer
Publié dans
le 09.05.17
Emmanuel-macron-elu-president-de-la-republique

... SUR LA PLACE DE L’ÉCOLOGIE DANS LE FUTUR GOUVERNEMENT

Monsieur le Président de la République,

Nos associations tiennent à vous féliciter pour votre élection à la Présidence de la République. Nous souhaiterions pouvoir vous rencontrer dans les meilleurs délais afin d’évoquer la feuille de route du quinquennat pour la transition écologique.

Dans cette attente, nous souhaitons dès maintenant vous faire part de notre avis sur le périmètre du ministère en charge de l’environnement.

L’organisation de l’État et de son gouvernement reflète l’ambition que se donne un pays. Comme vous le souligniez dans votre programme, « la transition écologique est une priorité pour aujourd’hui qui affecte tous les secteurs de la vie économique et sociale ».
La pertinence d'un grand ministère, avec à sa tête un ministre d’Etat, numéro deux dans l’ordre protocolaire, en charge du développement durable (écologie, biodiversité, climat et énergie, transport,logement et urbanisme, aménagement du territoire, pêche et mer) initié dans la dynamique du "Grenelle de l'environnement" a fait ses preuves et répondra à votre volonté d’un gouvernement resserré.
De plus, des synergies institutionnelles fortes doivent être trouvées avec les ministères de la santé, du travail, de l'agriculture, des outremers, et enfin celui de l’économie tant leurs rôles et impacts sont essentiels pour l'environnement.
Par ailleurs, vous aviez souligné dans votre programme l’importance d’une alimentation plus saine et avez annoncé la tenue d’Etats généraux de l'Agriculture et de l’Alimentation.
Nous espérons donc que le futur gouvernement intégrera l’importance et la transversalité de cet enjeu, à la fois au niveau national et international.

De même, tout comme le Conseil National de la Transition Ecologique est ouvert aux acteurs économiques et sociaux, la gouvernance doit être améliorée en ouvrant les instances de concertation des secteurs économiques et sociaux à nos associations environnementalistes, dans une logique de réciprocité d'ouverture.

Nous espérons que vous serez sensible à ces arguments et au symbole fort que représente ce large ministère. Nous rappelons notre fort attachement au dialogue environnemental et espérons que vous vous engagerez à le renforcer. Cela est indispensable pour répondre à "l'urgence écologique" que vous aviez rappelée au soir du 23 avril.

Nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le Président de la République, l’assurance de notre très haute considération.

Michel Dubromel, président de FNE, représentée au Conseil National de la Transition Ecologique
Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO
Gilles Asenjo, Président de Surfrider Foundation
Pierre Perbos, président du Réseau Action Climat
Bernard Chevassus-au-Louis, président d’Humanité et Biodiversité
Cécile Ostria, Directrice générale de la Fondation Nicolas Hulot
Pascal Canfin, directeur général du WWF France
Florent Compain, président des Amis de la Terre

Commentaires

2
2017-05-09 22:02:49 +0200

Très bien. L'union fait la force. Et il va en falloir beaucoup.

2

0
2017-05-10 11:19:26 +0200

Amen. Bonne route ... Bonne chance... en espérant que notre société ne plie pas, ne croule pas sous les contraintes ( financières et autres) car toujours les mêmes vont payer .
Ce qui serait bien, ce serait que les maires aient une feuille de route qui n'exclut pas le citoyen ...
Un monde nouveau doit apparaître en faisant disparaître l'ancien ( des dégâts à prévoir ), et ceci avec ce que l'on traîne du passé récent comme un boulet. Donc deux factures terribles à endosser pour avancer: régler la facture passée et celle qui arrive (caisse vide ) mais ponction sera faite sur l'ensemble du pays pour arriver à des fins et des idées qui n'englobent pas tout le monde et vous le savez bien.
Je vous souhaite bien du courage et surtout que tous aient la conscience tranquille ...IL s'agit là de nos parents , grands parents à qui on va faire subir la radicalité d'un tel changement et des enfants qui vont subir l'inertie de ce changement ...
Il faut, de mon point de vue, faire davantage confiance aux gens qui d'eux-mêmes prennent les choses en mains et fonctionnement beaucoup à l'ancienne faute de moyens, ce que l'on appelle de Paris la ruralité , vous savez celle qui nourrit la France, que de vouloir mettre en place un système, encore un, qui va écraser d'ici peu toutes les bonnes volontés.
Alors houra !! qui vivra verra ...
Courage à vous.

0

2
2017-05-10 15:14:18 +0200

Déçue de la place qu'à eu l'écologie dans cette campagne ...
Il faut revoir les priorités Monsieur le président !

2

0
2017-05-10 18:31:31 +0200

Tout à fait d'accord avec Charlyne87 !

0

0
2017-05-11 14:34:54 +0200

En effet, l'écologie n'as eu aucune place dans cette campagne, merci de le souligner les amis !

0

0
2017-05-18 09:57:36 +0200

Mais Nicolas Hulot est une réponse certes récente ..mais une réponse à nos questionnements.. coup politique , ou réalité future et levier de progrès ?

0

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion de la b...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 658215
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 275498
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 102178
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 198231
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 42415
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 241777

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy