POPULARITÉ
293

Moratoire sur la chasse au Courlis Cendré et la Barge à queue noire. Participez à la consultation publique !

Éditer
Publié dans
le 12.07.18
Eurasian-curlew-1226646_960_720

Nicolas Hulot a ouvert, du 10 au 31 juillet 2018, une consultation portant sur un projet d'arrêté relatif à la suspension de la chasse de certaines espèces de gibier en France métropolitaine pour prolonger les moratoires pour deux espèces: le Courlis cendré et la Barge à queue noire, pendant un an.

Humanité et Biodiversité vous invite à déposer vos commentaires et à relayer la position partagée d’Humanité et Biodiversité, la LPO et autres associations de protection de la nature en Europe : http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=1851#entete

« Nous demandons l’arrêt de la chasse de la Barge à queue noire et du Courlis cendré, par la mise en œuvre d’un nouveau moratoire complet (incluant les habitats côtiers faisant partie du domaine public maritime pour le Courlis cendré) de 4 ans et, dans l’idéal, par un arrêt définitif de la chasse, accompagné du classement de ces deux espèces en "espèces protégées".

Parce que la chasse de ces deux espèces d’oiseaux n’est pas compatible avec :
- le statut de conservation global (UICN « Quasi menacé » ) des deux espèces
- le statut de conservation du Courlis cendré en Europe et dans l’Union Européenne (« Vulnérable »)
- le statut de conservation de la Barge à queue noire en Europe (« Vulnérable ») et dans l’Union Européenne (« En danger »).
- les efforts et collection de fonds considérables qui sont dirigé vers la conservation de ces deux espèces en Europe.

Tous ces éléments mettent en évidence la nécessité de protéger ces espèces dont le statut de conservation n’est pas satisfaisant en Europe, et en France, dernier pays de l’Union Européenne à autoriser qu’elles soient chassées.

La chasse aux Courlis cendré, aux Barges à queue noire ainsi qu’aux autres espèces en mauvais état de conservation est incompatible avec la politique européenne de conservation de ces espèces. Eu égard aux tendances et aux statuts de conservation de ces limicoles, la chasse ne doit en aucun cas anéantir les actions de conservation réalisées ailleurs en Europe et soutenues par des fonds européens.»

En document joint : notre lettre au ministre.

Commentaires

4
2018-07-12 17:59:37 +0200

En effet même si la chasse n'est pas, loin s'en faut, la seule cause des problèmes rencontrés par ces espèces, la supprimer les aide.

4

4
2018-07-12 18:59:59 +0200

C'est fait.

4

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. ************************************************************************************************************************************* Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. ****...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 741063
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 297477
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 122861
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 215818
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43780
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 266596

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy