POPULARITÉ
525

Tirs indiscriminés de bouquetins dans le Bargy : dites NON !

Éditer
Publié dans
le 31.10.19
Bouquetin_web

Les services de l’État soumettent à consultation publique jusqu’au 7 novembre un projet d’arrêté préfectoral « autorisant, sur le massif du Bargy, le prélèvement de 15 bouquetins non marqués présents sur la zone cœur du massif pour maîtriser l’enzootie de brucellose au sein de cette population dans l’intérêt de la santé publique, ainsi que pour prévenir les dommages à l’élevage, aux filières agricoles de montagne et à la faune sauvage ».
La gestion par l’abattage indifférenciée (sans tests au préalable) de bouquetins reste donc la voie privilégiée par l’État depuis l’apparition de l’épizootie (épidémie frappant les animaux) de brucellose chez les bouquetins du massif du Bargy dans les Alpes en 2012.

Donnez-nous votre voix pour sauver le bouquetin et les autres espèces menacées, adhérez à Humanité et Biodiversité

Humanité et Biodiversité ainsi que 11 autres associations de protections de la nature ont envoyé à titre de réponse à cette consultation publique une lettre ouverte au Préfet de Haute-Savoie afin de manifester leur désaccord à l’égard d’une nouvelle campagne d’abattages indiscriminés.

Nous maintenons notre position commune tenue lors des précédentes consultations publiques en octobre 2017, mai 2019 et avril 2019 : le désaccord total avec l’abattage de bouquetins non testés au préalable, où qu’ils se trouvent (zone périphérique ou zone cœur).

Les motifs invoqués par la Direction départementale des territoires (DTT) de Haute-Savoie sont, cette fois, l’inaccessibilité de certains animaux, la découverte d’un chamois séropositif à la brucellose dans le massif et la crainte d’une transmission au reste de la faune sauvage et du cheptel domestique lors de la prochaine saison estivale.

Pourtant l’ONCFS a confirmé en juillet dernier la baisse significative de l’infection brucellique sur le massif du Bargy : elle a chuté en trois ans de 70% à 20% en zone cœur du massif et à quasiment disparu de la zone périphérique. Il s’agit là d’une preuve que la zoonose est en forte récession sur le massif et que la poursuite des opérations de capture, sur plusieurs années, constitue une réponse adaptée à la présence de la bactérie chez le Bouquetin des Alpes.

En outre, les abattages indiscriminés sont pour le moins inefficaces voire contre-productifs. En effet les tirs à distance ne permettent pas d’identifier l’âge de la femelle adulte, déstructurent les hardes et risquent d’exposer des individus plus jeunes à la contamination en cas d’accès à la reproduction lors d’un tir létal d’une femelle dominante.

Retrouvez ci-dessous notre lettre ouverte au Préfet contenant notre argumentaire et participez vous aussi à cette consultation en vous exprimant à cette adresse : ddt-consultations-publiques@haute-savoie.gouv.fr

Commentaires

0
2019-11-03 02:27:20 +0100

J'ai copié le "NON", en l'écrivant en majuscule. J'aurais bien aimé plaisanter un peu mais je serais passée pour une huluberlue, ce qui n'aurait servi à rien.

0

0
2019-11-13 17:05:33 +0100

Indifférencié au risque de tuer les animaux sains et laisser courir les autres... Une logique implacable, très... éclairée...

0

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 766842
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 343441
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131405
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 211061
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41229
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 283514

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy