POPULARITÉ
843

40 hectares de forêt en vente

Éditer
Publié dans
le 20.02.18
Foret_imgpres

Notre association est informée de la vente d'une parcelle de forêt en Limousin.

  • il s'agit de la vente d'une indivision
  • la vente porte sur 40ha, dans un massif qui en fait 600
  • c'est une ZNIEFF, avec des espèces protégées (vous trouverez dans le document joint l'inventaire des "espèces sensibles et menacées")
  • la commune semble vouloir se porter acquéreur

Nous faisons nôtre la dernière phrase de la note de synthèse fournie en pièce jointe
" ..., sur ce massif à 100% privé, rien de constructif et de durable ne peut être mis en place sans l’adhésion des premiers concernés : les propriétaires et les usagers."

Quant à la parcelle mise en vente, qu'elle soit acquise au titre des espaces naturels sensibles par le département, ou par la commune ou la région serait une bonne solution...

Vignette: photo du site du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin

Commentaires

5
2018-02-20 13:57:26 +0100

Ce massif effectivement très ancien a déjà bien morflé au niveau exploitations (cf la photo aérienne de géoportail).

Située sur le territoire du PNR du Périgord-Limousin, cette forêt est l’un des rares du secteur à ne pas être dominée par les résineux (c'est un îlot feuillu), à être très ancienne (déjà dit) avec la présence d’une mosaïque d’habitats liés.
Outre les vielles futaies, on y trouve des landes sèches et humides jusqu’à présent bien préservées et situées à proximité d’étangs laissant la place à des landes tourbeuses, voire de bas marais acides de taille réduite ( transect écologique intéressant et fortement lié à la continuité temporelle forestière feuillue).

C’est une Znieff (n° 74000070) où ont été notées de nombreuses espèces rares dans les secteurs de lande tourbeuse, comme la Narthécie ossifrage, la Parnassie des marais, certaines protégées comme les deux Droséra (à feuilles rondes et à feuilles intermédiaires).

Dans les zones de lande sèche, signalons la présence de la Bruyère à balais en formation relativement dense formant des brandes dans le secteur le plus à l'ouest de la forêt.

Concernant la faune, quelques oiseaux rares ont été observés comme l'Engoulevent d'Europe, le Busard St Martin, la Fauvette pitchou ou la Locustelle tachetée.

Parmi les invertébrés, on a noté des espèces forestières intéressantes : Gnorimus variabilis (Cétoine), Platycerus caraboides (Lucane) ou encore Morimus asper (Capricorne). Ces trois dernières espèces sont strictement inféodées aux vieilles futaies.

Outre le patrimoine naturel cette forêt abrite de nombreux vestiges archéologiques (donc une règlementation à respecter aussi quant aux coupes).
C’est une ancienne forêt abbatiale « gérée » par un couvent de femmes (ordre de Grandmont) depuis le XIIIè siècle. De cette présence monacale, il reste quelques vielles pierres.
Un tumulus de l’âge du fer y est présent (nombreuses céramiques).

Cette forêt aurait donc logiquement vocation à intégrer la sphère publique (achat par la commune et gestion par un Conservatoire d'Espace Naturel (CEN).)

5

1
2018-02-20 18:32:00 +0100

Et donc ? je ne comprends pas bien les enjeux de l'information, y a-t-il une action particulière à mener?

1

1
2018-02-20 18:39:26 +0100

A lolo91
Peut-être pourriez-vous livrer votre avis sur ce que notre association émet concernant :
- la gestion du massif,
- l'acquéreur de la parcelle.

1

1
2018-02-20 18:58:54 +0100

Et si Humanité & Biodiversité proposait de se porter acquéreur?

1

2
2018-02-20 21:19:04 +0100

A GermainGrignan
Pour ma part, je suis en parfait accord avec la position de l'association et trouverais excellente l'acquisition de la parcelle par la commune.

2

2
2018-02-21 08:16:57 +0100

Je ne connais pas bien le contexte local mais il me semblerait logique vu la valeur patrimoniale de cette forêt que le Conseil départemental utilise, comme c'est prévu pour acquérir des espaces naturels sensibles, la TDENS (taxe départementale sur les espaces naturels sensibles - taxe perçue sur les permis de construire).

2

3
2018-02-21 08:28:46 +0100

Happy end !

"Dernières ( bonnes) nouvelles, la commune de Rochechouart se porte acquéreur de la partie en vente grâce à une aide importante de la Région ( 40% fonds Région, 40% Fonds FEDER via la Région, 20 % commune). Le vendeur est d'accord."

3

1
2018-02-21 08:43:01 +0100

Mais quelle est l'intention première de la commune en se portant acquéreur de cette parcelle ? Est ce pour préserver la biodiversité en l'état ?

1

4
2018-02-21 08:54:48 +0100

Rochechouart se porte acquéreur et pourrait confier la gestion de la parcelle au Conservatoire des Espaces Naturels du Limousin.
Son objectif diffère de celui d'un marchand de bois !

4

2
2018-02-24 13:28:35 +0100

Si vous voulez aider l'association Vivre le Parc, Association des Amis du Parc naturel régional Périgord Limousin, qui regroupe des habitants et usagers du territoire.
https://www.helloasso.com/a...

2

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. ************************************************************************************************************************************* Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. ****...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 742698
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 302282
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 125624
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 222237
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43813
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 270817

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy