POPULARITÉ
1628

400 hectares de surfaces agricoles disparaîtront...

Éditer
Publié dans
le 10.12.16
A154chartres

Humanité et biodiversité ne cesse d'alerter sur pareille destruction de milieux naturels ainsi détournés de leur fonction nourricière...

Ses adhérents font de même: (Exemple)
.
Si l'autoroute A154 déroule un jour son long ruban d'asphalte, de nombreux terrains agricoles disparaîtront.
« Cela représentera environ 400 hectares de surfaces agricoles », explique Olivier Marleix (LR), député-maire d'Anet, lors de la réunion du Conseil communautaire, .... L'autoroute aura donc un impact non négligeable sur la dimension de certaines exploitations agricoles. Le député de citer le cas d'un agriculteur du Thymerais qui, avec la construction d'une station-service, pourrait voir disparaître sous le bitume 25 hectares de son exploitation qui en compte 60 ! (Source).

Enquête publique. Relative au projet d’aménagement à 2 x 2 voies par mise en concession de la RN154 et de la RN12 entre Allaines-Mervilliers (A10) et La Madeleine-de-Nonancourt (RN154), elle est organisée du 15 novembre 2016 au 10 janvier 2017.

La première permanence des commissaires-enquêteurs a été prise d’assaut,
Les opposants à la mise en concession autoroutière de la RN12-RN154 ne désarment pas. (Source).

Une telle infrastructure a des impacts sur la biodiversité

Parmi les opposants, Eure-et-Loir Nature a d'abord pris clairement position contre l’option autoroutière pénalisante du point de vue environnemental, et contestable sur le plan de l’éthique socio-économique... et appelle maintenant à participer à l'enquête publique.

Notre association, Humanité et Biodiversité, relaie (pièce jointe) le solide argumentaire de l'association départementale afin que ses adhérents et sympathisants locaux en prennent connaissance avant de s'exprimer dans les permanences ouvertes pour l'enquête.

Vignette

Commentaires

3
2016-12-10 16:40:58 +0100

L'Autorité environnementale (Ae) a rendu son avis : http://www.cgedd.developpem...

L'Ae recommande principalement :

  • de faire porter l'analyse des scénarios à la fois sur l'ensemble de l'infrastructure et sur chacune de ses sections, sur l'ensemble des enjeux environnementaux;
  • de compléter significativement certains volets (déplacements, congestion, sécurité routière notamment), voire de produire des analyses pour l'instant absentes du dossier (émissions de gaz à effet de serre), alors que le maître d'ouvrage en dispose;
  • de faire porter l'analyse de certains impacts (bruit, air, effet de serre, sécurité routière) sur l'ensemble du réseau affecté et évaluer également la qualité de l'air à l'année de mise en service;
  • de prendre des mesures appropriées pour les impacts liés au relèvement de la limitation de vitesse à 130 km/h;
  • de préciser d'autres points comme, par exemple, la surface des espaces forestiers déboisés et les mesures de compensation à prévoir, ou encore les mesures permettant de promouvoir une approche multimodale, notamment les modes actifs (marche, vélo...) de déplacement sur les voiries adjacentes affectées par le projet.
3

4
2016-12-11 08:41:40 +0100

L'ouverture du registre numérique permet à tout le monde de déposer un avis
http://www.registre-numeriq...

4

3
2016-12-11 18:07:37 +0100

Ce projet autoroutier est un attentat à l'intérêt général :
C'est un projet du passé, un projet de 1994 dont les bases de calcul datent des années 2000.
On nous confisque nos RN 154 et RN 12 pour de mauvaises raisons.
Nous avons un projet alternatif: MOB 28 qui résout définitivement et totalement le contournement de St Rémy sur Avre. Pourquoi ne pas l'avaliser ? Pourquoi s'entêter dans un projet autoroutier pharaonique (853 millions d'euros) destructeur de terres agricoles (660 ha et non 400 d'ailleurs), gaspilleur d'argent public par sa dette future et non sécuritaire pour les milliers de véhicules qui utiliseront les voies secondaires ?

3

4
2016-12-11 18:45:40 +0100

Emprise sur les milieux naturels
En effet, 400 ha est un nombre sous-estimé.
Le rapport de l'Autorité environnementale précise "une très forte destruction de sols naturels et agricoles, évaluée à 576 ha, dont 460 ha de surfaces cultivées et 75 ha de parcelles boisées, liée aux tronçons de tracé neuf ainsi qu'aux compléments nécessaires pour l'itinéraire de substitution."

4

3
2016-12-11 20:35:59 +0100
Une alternative à l'autoroute !

Alors que se généralise une prise de conscience , sur nos modes de vie basés sur une économie du "toujours plus", sur les espaces naturels de plus en plus menacés, sur d'autres modes de transport que la voiture individuelle... Alors pourquoi s'enferrer dans le projet inutile et dévastateur d'une nouvelle autoroute ? Le projet alternatif MOB28 existe, il réalise la jonction entre les axes circulants et fluidifie la circulation en aménageant les rocades ; voyez-le ici : *https://vimeo.com/140788477 et rejoignez la page facebook! *https://www.facebook.com/to...

3

4
2016-12-11 20:49:04 +0100

L'équivalent d'un département français bétonné/goudronné tous les 7 ans...
il est déjà trop tard
il faut passer à une autre logique
explications en 8min ICI https://www.youtube.com/wat...

4

3
2016-12-11 23:14:28 +0100

Selon la procédure d'enquête d'utilité publique, le commissaire enquêteur remettra un rapport et des conclusions motivées.

  • Si le commissaire rend un avis favorable, le préfet pourra délivrer la déclaration d’utilité publique des travaux,
    • Si l’avis est défavorable, cette déclaration ne pourra être acquise que sous la forme d’un décret en Conseil d’État, donc selon une procédure bien plus lourde.

Le rapport doit faire état des contre-propositions qui ont été faites au cours de l’enquête ainsi que des réponses éventuelles apportées par le maître d’ouvrage.

Sites officiels:
- http://www.vie-publique.fr/...
- http://www.collectivites-lo...

3

3
2016-12-15 19:21:44 +0100

Les transports représentent 27% des GES (gaz à effet de serre)*, et en 2050, c'est +100% de ce volume d'émissions si nous continuons (x 2)...
IL FAUT RÉAGIR
En Beauce, le projet d'autoroute A154 est une politique toxique, nous demandons que ce projet soit purement et simplement abandonné.

*Source: rapport du GIEC2014

3

2
2017-03-06 22:43:56 +0100

RN 154 : La commission d'enquête dit "oui" à l'autoroute

http://www.lechorepublicain...

L'avis est favorable avec des réserves.
http://www.eure-et-loir.gou...

2

1
2017-03-07 19:52:22 +0100

Un verdict de la commission d'enquête favorable à l'autoroute, alors que plus de 70% des avis étaient opposés sur le Registre numérique ! Où est la démocratie ? Nos élus, qui soutiennent massivement ce projet, sont-ils représentatifs de leur électorat ? Vont-ils cautionner un nouveau "Grand Projet Inutile", dépassé, et contraire aux objectifs de la COP 21 ?

1

1
2017-03-07 23:39:05 +0100

Le rapport des commissaires enquêteurs n'est absolument pas objectif. Les contributions à l'enquête d'utilité publique (environ 2 000, ce qui est considérable pour une enquête publique) ont démontré que la mise en concession autoroutière était contraire à l'intérêt général. Les arguments des opposants au projet étaient pertinents et surtout sourcés tandis que ceux des "pro-autoroute " étaient simplistes, erronés et liés à un intérêt personnel. Voyez l'analyse succincte que nous faisons de la conclusion générale des commissaires enquêteurs ici : https://www.facebook.com/to...

1

1
2017-03-07 23:53:25 +0100

La démocratie en panne !
Les commissaires enquêteurs, dans leur rapport, indiquent qu'il n'y a pas d'opposition majeure au projet de mise en concession autoroutière car il n'y a eu que deux grosses manifestations physiques s'opposant au projet !
Ils font fi des 10 000 signataires de la pétition déposée au ministère des transports, fi des nombreux courriers des associations, à toutes les autorités de l'Etat, prouvant les conséquences désastreuses de la construction de cette autoroute, fi des rendez-vous entre associations opposées au projet et les mêmes autorités de l'Etat, fi du projet alternatif "MOB 28" (reconnu techniquement faisable par la DREAL elle-même), solution bien meilleure que la mise en concession et fruit du travail et de la réflexion de nombreux citoyens sur plusieurs années.
Comment doit-on comprendre ce message des commissaires enquêteurs ? Quelle est leur vision de la démocratie ? Celui d'un rapport de force violent et obligatoirement physique ? Ce n'est pas la définition de la démocratie. Les commissaires et les grands élus du département d'Eure-et-Loir ont tout fait pour engendrer les conditions idéales d'un conflit social qui risque fort de prendre l'aspect d'une ZAD. Je le déplore grandement car il y avait une solution pacifiste et sage : MOB 28 mais personne ne nous a écouté.

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 779921
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 314537
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 129727
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 223585
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43888
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 275274

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy