POPULARITÉ
19

A propos de la Punaise arlequin...

Éditer
Pgraphosemi1

N'ayant pas systématiquement une idée pour la publication d'un article, je procède autrement maintenant, je me base sur les articles produits par d'autres membres de la communauté. Ici, en parcourant le dernier article paru au sujet de l'Oasis Nature de Hubert Reeves, c'est la Punaise arlequin qui a piqué mon imagination
http://www.humanite-biodiversite.fr/temoignage-oasis/dans-l-oasis-nature-de-hubert-reeves--2

De manière très générale et vulgarisée on sépare d'abord le monde des insectes en

  • Aptérygotes ( insectes sans ailes ), comme les Collemboles vivant souvent dans la litière humide du sol,

  • et Ptérygotes ( Insectes ailés ).

Parmi les Ptérygotes, on peut parler d'Ordres mineurs( Ephémères ,Libellules,Sauterelles,Termites, Blattes , Mantes religieuses, Perce-oreilles ) et d'Ordres majeurs, quantitativement les plus importants Parmis lequels on trouve essentiellement les Coléoptères ( Carabes, Hannetons,...), les Diptères ( Mouches, Moustiques... ), les Hyménoptères ( Abeilles, Guèpes, Fourmis...), les Lépidoptères ( Papillons ) , les Homoptères ( Pucerons, cicadelles, Cigales.... ) et les Hétéroptères, ce dernier Ordre correspond à la Punaise arlequin.

La Punaise arlequin

Elle appartient à la famille des Pentatomidae dans l'Ordre des Hétéroptères : Graphosoma lineatum syn Graphosoma italicum.

Les Insectes de cet Ordre des Hétéroptères se reconnaissent notamment à ce qui suit :

Les ailes antérieures des Hétéroptères, s'ils en ont, sont nettement divisées en deux régions, : une partie dure et coriacée , suivie d'une partie apicale membraneuse, ce qui leur a valu ce nom d'Hétéroptère ( grec heteros : différent).

De manière globale, ces insectes possède un appareil buccal piqueur-suceur, ils sont soit phytophages et piquent les tissus végétaux pour en aspirer la sève, ou encore piquent et sucent le sang de certains animaux, dans ce cas ils sont prédateurs.

Notons encore que certains de ces insectes sont aquatiques : Nèpes ou punaises d'eau, Ranâtres, Notonectes...).

En définitive : Graphosoma italicum , alias la Punaise arlequin, fait donc partie de la Famille des Pentatomidae, représentée en France par 150 espèces

Cette Famille est principalement caractérisée par des antennes comportant 5 articles là où la norme est de 4, mais aussi par la présence d'un "scutellum" (= "écusson") très développé, d'où le nom de "punaises à boucliers". Ce sont des insectes phytophages ( = "végétariens" ! ), de type "piqueur-suceur".

Bien qu'elles ne puissent être qualifiées de grégaires (sensu stricto), et encore moins de coloniales, les punaises arlequin tendent fréquemment à plus ou moins se regrouper, mais a priori sans interaction apparente entre les individus ... hors reproduction s'entend ! Cette propension pseudo "coloniale" s'observe aisément sur les ombellifères, squattées sans vergogne, et en toute tranquillité, grâce à la stratégie de défense évoquée dans l'article sur l'Oasis Nature de Hubert Reeves.

Commentaires

0
2016-09-20 18:11:28 +0200

Très bon article

0

À propos de l'auteur

Ingénieur et biologiste, de tous les combats pour notre environnement et les peuples autochtones qui sont un réservoir de richesses pratiques et au niveau de la mémoire collective. De racines paysannes, je porte un grand intérêt aux pratiques agricoles vénérables du XIXème à la première moitié du XXème siècle ainsi qu'à la ruralité en général

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 116
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 161
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 162
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 189
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 15
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 16

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy