POPULARITÉ
10

À quoi ressemblera Paris en 2050 ?

Éditer
Publié dans
le 25.01.15
Paris2050image-1024-1024-88470

Et si la tour Montparnasse se revêtait d’algues et de jardins suspendus ?

Et si les éoliennes s'installaient sur les toits des immeubles haussmanniens ?

Bienvenue en 2050.

La ville de Paris cherche à réduire de 75 %, ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Pour atteindre cet objectif de son Plan Climat Énergie, le projet « Paris Smart City 2050 », développé par le cabinet d’architecture Vincent Callebaut, vise à transformer les grands immeubles de la métropole.
Objectif?: que ces bâtiments produisent de l’énergie sans polluer, dans une ambiance à la fois urbaine et végétale.

L’étude présente huit prototypes de tours vertes.
La suite, avec les photos

L'architecte Vincent Callebaut a été présenté dans une précédente publication…
http://www.humanite-biodiversite.fr/article/un-urbanisme-plus-compatible-avec-la-biodiversite

Commentaires

2
2015-01-25 19:32:08 +0100

Et comment cela fera t'il lorsque les personnes superposées dans les tours se retrouveront dans la rue ou sur les quais de métro? Parfois, ces mégalopoles ravivent le souvenir de lecture de l'écrivain d'origine nyonsaise René Barjavel: Ravage...Il s'agit du ravage provoqué par la pénurie brutale d'une ressource sur laquelle l'humanité a choisi de reposer entièrement... Cet ouvrage devrait être lu par chacun d'entre nous, car notre civilisation actuelle repose énormément sur le pétrole (transports, chauffage, construction, pétrochimie, dont médicaments, agriculture...)...et le pétrole, on le sait, finira bien par manquer. Les dirigeants des états ne voient pas si loin, mais il faudrait.

2

1
2015-01-27 10:59:50 +0100

Pourquoi pas? C'est séduisant... Mais si on commençait à reverdir la nature? Et les pauvres où vont ils aller? On doit connecter les projets urbanistiques avec les réalités socio-économiques. Personnellement je trouve cela fort beau mais je n'ai aucune envie d'y habiter: la nature est une fois de plus asservie à des besoins humains et les besoins humains à l'économie de marché.

1

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 224777
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 163832
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 62310
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 15892
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9396
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 197859

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy