POPULARITÉ
18

A Tignes, quand le ski fait des vagues...

Éditer
Publié dans
le 05.12.16
Dja-tignes-skidome-a04-1600x1200

La station de Tignes a construit son image autour de la possibilité de skier 365 jours par an grâce à son glacier, sauf que le glacier fond ... ce qui remet en cause son positionnement et les nombreux investissements en installations sportives que la station a réalisés ces dernières années.

La commune de Tignes , dans une politique de fuite en avant, a donc lancé le projet d’une piste de ski couverte ouverte à l’année : la « Ski Line ».
Couplé à la création d’un Club Med à Val Claret, ce projet « d’Unité touristique nouvelle » (UTN) a été présenté le 25 novembre 2016, aux membres de la Commission des UTN du Massif des Alpes, dont Mountain Wilderness fait partie, afin qu’ils éclairent l’État —en la personne du préfet coordonnateur de Massif quant à l’opportunité d’autoriser une telle opération d’urbanisme. Le complexe comprend une piste de "ski indoor", permettant de skier à l'année, un bassin à vagues au pied de la piste de ski, permettant la pratique du surf et complété par un restaurant-bar « offrant une vue panoramique sur les montagnes, la vague de surf et la piste de ski"

"Le projet de Tignes est un projet en accord total avec les nouvelles tendances de consommation des loisirs en montagne. Il apporte le niveau de service sur mesure en montagne en gommant tous les aspects rudes et rebutants que ce milieu englobe (froid, pente, difficulté, etc.). Il permet de vivre une expérience de pleine nature dans un cocon de confort et de services intégrés." Ce sont ces arguments que la commune de Tignes a évoqué devant la commission UTN (Unités touristiques nouvelles) du Massif des Alpes.

Un projet de 62 millions d'euros HT ...
Vignette: Le "Ski Line" de Tignes serait le premier centre de ski indoor des Alpes. Il suscite l’indignation des associations de protection de l’environnement.
Document De Jong architectes.

Commentaires

1
2016-12-06 09:02:18 +0100

Comme indiqué: "L’infrastructure suscite l’indignation des mouvements de protection de la nature et de pratiquants d’une montagne pas ou peu aménagée."
A savoir:
- l'avis consultatif de la commission: approbation du programme par 10 voix pour et deux contre,
- l'avis du préfet de la région PACA est attendu ("sous réserve que les financements soient trouvés et qu’aucun recours ne vienne entraver sa réalisation.")
Source: http://www.ledauphine.com/s...

1

0
2016-12-06 10:35:31 +0100

la glacier fond ..je monte..il fond , je monte etc... faut la mettre en haut tout de suite la station pour quand il n'y aura plus rien ...stupidité de la cupidité.

0

1
2016-12-06 11:37:22 +0100

En effet le cabinet d'architecture présente son projet
http://dja.archi/fr/projets...

1

1
2016-12-06 11:48:20 +0100

Lu dans la Charte nationale en faveur du Développement durable dans les Stations de Montagne http://admin.anmsm.fr/Uploa...
"Depuis une décennie, nous assistons à une profonde évolution des mentalités. Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Notre société et les montagnes françaises sont entrées dans une phase de mutation qui tend à privilégier un art de vivre plutôt qu’une manière de dépenser pour vivre.
Est-ce le cas à Tignes ?

1

À propos de l'auteur

Nadia Loury. Géographe-écologue fait du conseil stratégique en biodiversité auprès des entreprises ou des établissements publics. Elle a travaillé 10 ans pour le Parc national du Mercantour dont elle cartographié la zone cœur en géomorphologie- géologie. Elle a écrit plusieurs livres, dont la "mémoire des paysages" ed Glénat, (1992). Elle a été 10 ans directrice du parc floral de la Source, O...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 323
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 181
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 257
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 15
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 3371

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy