POPULARITÉ
647

Alerte océans

Éditer
Publié dans
le 15.09.16
Ship-1330788_960_720

Ce jeudi 15 septembre est organisée à Washington la conférence "Our Ocean". (1)

"Notre océan"

A l'occasion de ce sommet sur les océans, qui rassemble les représentants de 90 pays, des scientifiques et des ONG, sont exposés les résultats d'une étude menée par l'université de Stanford sur la nouvelle crise de la biodiversité dans les océans.

Afin de mieux prédire ses effets écologiques et évolutionnaires, les chercheurs ont comparé l'association entre la menace d'extinction et les caractéristiques écologiques chez les animaux marins. La conclusion est que la menace d'extinction actuelle est fortement associée à leur taille, alors que les extinctions précédentes n'étaient pas sélectives.
La suppression préférentielle des plus grands animaux des océans modernes, sans précédent dans l'histoire de la vie animale, peut perturber les écosystèmes pour des millions d'années.(2)

Le taux d'extinction actuel serait 100 à 1 000 fois supérieur au taux moyen naturel, et la capacité de résilience de l'océan largement dépassée. Et selon Dan Laffoley, vice-président de la Commission mondiale des aires protégées de l’UICN « Les changements dans l’océan se font cinq fois plus vite que dans n’importe quel écosystème terrestre ».

Les perturbations écologiques futures sont alarmantes : Les animaux de grande taille jouent en effet un rôle crucial dans l'écosytème. Les baleines sont par exemple surnommées les "pompes de l'océan": elles permettent aussi la circulation des nutriments, ce que l'on nomme "le tapis roulant" baleinier. Leur disparition entrainerait un déséquilibre dramatique dans ce qui représente les trois quarts de la terre, 70% de sa biodiversité, et son premier poumon :
-"Il est estimé que l’océan a absorbé 93 % du réchauffement dû à l’émission de gaz à effet de serre générés par les activités humaines depuis 1970. « Sans cela, il ferait 36 degrés Celsius de plus qu’actuellement sur la terre, ce serait invivable », traduit Carl Gustaf Lundin, directeur du programme marin de l’UICN. " (source le Monde)

« Nous avons tendance à penser que les écosystèmes océaniques fonctionnent de bas en haut. Que le phytoplancton, le zooplancton, tous les micro-organismes mènent le bal. Certes, ils sont incroyablement importants mais les gros prédateurs jouent aussi un rôle crucial. » (3)

"Récemment Obama a créé la plus grande zone protégée du monde , une zone protégée un peu plus d' un million de kilomètres carrés. Ceci est très bonne nouvelle parce que les parcs de cette taille fourniront une protection significative pour les grands animaux vulnérables .." (4 et 5)

Sources et liens :
1: http://ourocean2016.org/#event
2: http://science.sciencemag.org/content/early/2016/09/13/science.aaf2416.full
3: http://dailygeekshow.com/scientifique-baleine-climat/
4: https://www.theguardian.com/environment/2016/sep/14/humanity-driving-unprecedented-marine-extinction?CMP=Share_iOSApp_Other
5: http://www.humanite-biodiversite.fr/article/le-president-obama-cree-la-plus-grande-zone-protegee-de-la-planete

La vie sur Terre dépend de l'océan
La sixième extinction de masse ne serait pas uniquement liée au changement climatique, et la seule explication possible serait la surexploitation du système marin par l'humain.

Commentaires

2
2016-09-15 18:56:04 +0200

Obama récidive
Le président américain Barack Obama a annoncér la création d'une nouvelle réserve marine au large de la côte atlantique de la Nouvelle-Angleterre.
Elle s'étendra sur quelque 12 700 km2 et permettra en particulier de protéger plusieurs espèces de baleines et de tortues de mer ainsi que des coraux en eau profonde.
La zone a fait l'objet de multiples explorations scientifiques qui ont permis de découvrir trois canyons sous-marins plus profonds que le Grand Canyon ainsi que quatre montagnes sous-marines qui forment un refuge précieux pour de nombreuses espèces rares et menacées.

http://www.lapresse.ca/envi...

2

2
2016-09-16 10:37:10 +0200

Et dans l'Océan indien, il y aura bientôt une aute grande réserve marine
http://www.humanite-biodive...

2

0
2016-09-16 13:55:29 +0200

Vous pensez qu'en mettant sous cloche de vastes étendues océaniques, vous allez sauvez l'océan et sa biodiversité... L'océan reste un milieu ouvert à toutes les pollutions (plastique, pétrolière et autres). Par ailleurs, comment maintenir des populations dans ces vastes étendues où les activités traditionnelles de pêche sont de plus en plus encadrées voire interdites pour préserver la biodiversité marine... Si ce n'est en développant le tourisme avec toutes les conséquences environnementales et sociales engendrées par cette activité nouvelle (infrastructures et complexes touristiques, tourisme sexuel,... Etc

0

1
2016-09-16 14:05:01 +0200

à Aquablog: En ce qui concerne les TAAF: ces territoires ne sont pas habités ! Aucun risque de tourisme tel que vous en parlez. Les seules personnes à y débarquer sont des scientifiques.

1

0
2016-09-16 14:12:25 +0200

J'en conviens pour les Taaf ! la France (pays riche) a encore les moyens financiers d'assurer la surveillance de cette vaste étendue océanique... Je pensai plutôt aux réserves marines XXL mises en place par PEW en Océanie...

0

0
2016-09-20 09:16:36 +0200

C'est une véritable catastrophe. Heureusement qu'ils se bougent plus enfin pour préserver les océans mais bon il faudrait faire d'avantage.

0

À propos de l'auteur


Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 1550
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 655
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 1
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 439
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 3
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 1

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy