POPULARITÉ
3576

Approbation de l'abandon du mot "nuisible"

Éditer
Publié dans
le 14.03.17
Fouine-martre_copie

La loi du 08/08/2016 supprime les termes «nuisibles et malfaisants» appliqués aux animaux sauvages classés comme «nuisibles» et les remplace par les mots «susceptibles d’occasionner des dégâts».

Un projet de décret relatif à l’application des dispositions cynégétique de la Loi n° 2016-1087 du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages concerne plusieurs domaines du Code de l’environnement – partie réglementaire (articles commençant par la lettre « R »).
En particulier le projet se veut cohérent avec la loi en abandonnant le terme "nuisible".

Ce projet de décret est soumis à la consultation du public.
La position de Humanité &Biodiversité peut vous inspirer. Elle demandait l’abandon de la notion «d’espèces nuisibles» et suggérait l’utilisation de l’expression «espèces pouvant poser problèmes» ..

Le pas est franchi

Notre association vous invite à déposer un commentaire favorable à cette évolution.

Bien sûr vous pouvez décider d'intervenir sur d'autres articles.

Vignette: Martre et fouine (peinture de Bernard Duhem pour notre association)

Commentaires

5
2017-03-14 18:17:25 +0100

Cette distinction complètement désuète entre animaux "nuisibles" et "utiles" trahit une conception exclusivement anthropocentrique de la nature. Chaque espèce occupe une place dans les écosystèmes et si certaines espèces occasionnent des dégâts, deviennent invasives et/ou déséquilibrent ceux-ci, c'est la plupart du temps par notre faute.
Notre mode de développement a fait de nous l'espèce la plus "invasive" de toutes. Donc oui, il faut abandonner ce terme (à moins de l'appliquer à l'espèce "homo sapiens" :) )!

5

2
2017-03-15 05:23:11 +0100

J'ai pu publier un commentaire sans problème ( en cliquant sur le lien en bleu dans l'article) , la page du site est simple, et reçu un "accusé de réception" par courriel: En-tête du ministère, le sujet, mon texte, date et heure. Je peux imprimer et ainsi garder une trace. C'est, de mon point de vue, tout à fait satisfaisant.

2

2
2017-03-15 08:47:29 +0100

Harry suggère de réserver le terme "nuisible" à notre espèce. Mais si notre espèce est capable du pire, elle l'est aussi du meilleur... Ne l'emprisonnons pas dans un qualificatif négatif.
Le choix des mots a de l'importance.

2

0
2017-03-16 03:13:21 +0100

Nelly, certes notre espèce est peut-être capable du "meilleur " mais elle ne le fait pas, hélas. Ou auriez-vous des exemples car je ne vois pas où est ce "meilleur "... Je suis d'accord avec Harry.

0

1
2017-03-16 08:48:20 +0100

Nous n'ignorons pas les génocides, l'esclavagisme, et autres atrocités mais ne fermons pas les yeux sur la solidarité dont ont témoigné les victimes du nazisme dans les camps, la volonté d'assistance qui anime des organisations humaines : Croix rouge, Secours populaire, et d'autres, et maintenant le dévouement à la cause de la biodiversité dont l'humanité fait partie et dépend. Car l'avenir de Homo sapiens est en jeu. Il faut choisir son camp. Faire le bon choix...

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion de la b...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 579294
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 250970
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 100705
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 155242
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 39161
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 226217

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy