POPULARITÉ
660

Attention aux illusions

Éditer
Publié dans
le 14.06.17
Image1

« L’idée de nourrir Paris ou Toulouse grâce aux ceintures vertes est une illusion ! »

La professeure en urbanisme et aménagement, Sabine Barles, montre combien l’industrialisation, la spécialisation et la distribution de masse ont transformé l’approvisionnement alimentaire des grandes villes.
Pour elle, l’enjeu des « circuits courts » n’est a priori pas une priorité essentielle, hormis pour les légumes périssables à forte valeur ajoutée. Mais ces légumes ne sont pas prépondérants dans l’alimentation des gens. « L’idée d’avoir des métropoles comme Paris ou Toulouse capables de se nourrir par leur propre ceinture est absurde ! », notamment parce que les surfaces agricoles de proximité pour répondre à cette demande ne sont pas suffisantes.

Et la chercheuse de rappeler que le bilan carbone de certains produits en circuits longs peuvent être moindre que ceux de produits de proximité. La distance ne peut-être le critère à prendre en compte. Enfin « croire ou faire croire que l’on va transformer nos villes en cités vivrières est démagogique », notamment parce que antithétique avec la notion de ville, qui est précisément un espace qui ne produit pas son alimentation.

Pour nourrir tous les Franciliens via des circuits courts, il faudrait qu’ils divisent par deux leur consommation de produits carnés. En fait, souligne la chercheuse, la question de l’autosuffisance alimentaire des métropoles ne peut pas se poser sans la lier celle du modèle alimentaire : qui inclut à la fois la question de la consommation, du gaspillage et du mode de production. La sympathique ceinture de cultures maraîchères bio aux abords des villes ne peut pas être disjointe des questions que posent le modèle agricole dominant ! Enfin, ces questions nécessitent également de poser celles de l’aménagement et de la maîtrise du foncier agricole.

Source: http://www.internetactu.net/a-lire-ailleurs/sabine-barles-lidee-de-nourrir-paris-ou-toulouse-grace-aux-ceintures-vertes-est-une-illusion/

Commentaires

6
2017-06-14 14:13:01 +0200

Et bien ! Voici donc une raison de plus de tout faire pour préserver les bonnes terres agricoles en périphérie des villes, et pour limiter leur artificialisation. Si l'on a beaucoup entendu parler, des dernières années, d' "autonomie énergétique", l'autonomie alimentaire ne semble pas intéresser beaucoup de personnes politiques et décideurs. Et pourtant ! S'il l'on devait revivre -et bien sûr, en tant que père de famille notamment, je ne le souhaite pas- une guerre mondiale supposant des difficultés d'approvisionnement, cette autonomie aurait tout son intérêt...On peut bien se passer de chocolat ou de café, mais pas de boire ni manger, en tout cas pas durablement...

6

5
2017-06-14 14:28:06 +0200

En France:
Même si la bétonisation ralentit, le grignotage des espaces agricoles et naturels se poursuit: http://www.humanite-biodive...

5

7
2017-06-14 14:31:39 +0200

Ressource naturelle précieuse pour la sécurité alimentaire, le maintien de la biodiversité ou même l’atténuation du changement climatique, les sols agricoles sont insuffisamment protégés par les pouvoirs publics.
http://www.humanite-biodive...

7

3
2017-06-14 15:27:08 +0200

Ainsi, selon la scientifique, Sabine Barles, "Pour nourrir tous les Franciliens via des circuits courts, il faudrait qu’ils divisent par deux leur consommation de produits carnés."
La consommation excessive de viande, avec toute la souffrance animale que cela implique, pose donc de véritables problèmes d'approvisionnement et d'aménagement du territoire...

3

3
2017-06-14 17:54:33 +0200

Exemple de la ville de Détroit...

3

1
2017-06-15 12:50:56 +0200

Merci Nelly :)
Je passe moi-même ce message à l'École du Jardinage en Carrés - Centre d'agro-écologie et d'autant plus suite aux détournements qui sont fait de ma méthode horticole, "le potager en carrés à la française".
J'avais eu une conversation avec une responsable de la mairie de Paris et l'avait sensibilisée "aux réalités" ... par la suite, je ne me suis engagée dans aucun de ces projets urbains. Je préserve une éthique, des valeurs de vérité et de respect.
Cependant, il faut avoir conscience que, derrière tous ces projets illusoires, il y a des enjeux financiers importants. C'est toujours la même rengaine du fric ...
Hélas, il y a encore beaucoup d'investissements et beaucoup d'argent investis dans des initiatives purement conceptuelles.
Gardons les pieds sur Terre ! sur terre.
C'est en tous cas notre démarche au "potager en carrés à la française".

1

1
2017-06-16 12:02:05 +0200

Donc , les grands citoyens de nos grandes villes devraient avoir plus de bienveillance à l'égard de nos agriculteurs et autres maraichers lorsqu'ils regardent leurs assiettes garnies ...Il faut "bichouner " ceux qui savent faire pour nourrir les populations et voire les multiplier La TERRE nourricière qu'elle beau programme dirigé tout droit vers le respect et l'attachement à l'environnement.

1

0
2017-07-03 21:02:24 +0200

Toutes les opérations qui aident la biodiversité, la réduction d´utilisation d´énergies fossiles ou non fossiles, la réduction de la destruction des forêts, ou même l´augmentation des forêts sont louables et utiles.
Je pense que même si cela n´est pas agréable pour tout le monde, et requiert certains efforts pour changer, la réduction de consomation de viande et produits d'origine animale est la manière la plus eficace d´aider dans tous les secteurs ce qui concerne la nature.

Non seulement chez nous, mais aussi dans les endroits critiques comme l´Amazonie, qui est détruite en grande partie pour l´élevage de bovins, et pour la culture du soja pour alimentacion du bétail...

La prochaine fois que vous prendrez un avion, (ou Google earth), regardez nos belles campagnes, vous pourrez voir que quasiment 80% des champs sont des paturages, ou des cultures destinées aux animaux.

Si nous ne consommions plus de produits animaux, à peine 10% seraient utilisés pour cultiver les aliments qui remplaceraient la viande et les produits animaux ( la production animale utilise pour fabriquer les mêmes quantités de protéines, ou les mêmes quantités de calories, à peu près 10 fois plus d´eau, 10 fois plus de terre, 10 fois plus dénergie...

Je ne suis pas un VEGAN fanatique, mais je m'intéresse à cet aspect de l´écologie qui jusqu'à peu m´était inconu, et je me rends compte que cela est le facteur le plus déterminant et le plus facile à changer.

Ps: les données en % que je mentionne ne sont ni précises, ni confirmées, j´aimerais avoir votre avis.

Dans le cas de la nouriture produite localement, très bien , mais attention au fanatisme: il est bien meilleur de manger du miel bio, produit sans acaricides ou antibitique du Portugal , ou autre pays que de manger du miel Français de notre voisin qui utilise tous ces produits nocifs...Le transport des aliments demande une bagatelle d´énergie ( excepté le transport par avion) comparé à l´énergie utilisée pour produire cette nourriture, surtout si elle est animale .

D´autre part je ne vois pas très logique de se préoccuper tellement du transport des biens agricoles, et d´oublier que votre ordinateur, vos chaussures, votre téléphone, la plupart des pièces de votre voiture viennent de très loin.

0

0
2017-07-04 08:34:14 +0200

Les aliments sont consommés quotidiennement. Une paire de chaussures dure longtemps (jusqu'à plusieurs années pour de bonnes chaussures). Les miennes sont 100% fabriquées en France (1083). En France, nous produisons aussi jeans bio (1083 aussi), téléphones portables (Crosscall)...Ces produits de toute façon sont plus délétères par leur changement intempestif au gré des modes et obsolescences programmées (mémoire devenant trop petite, etc..) que par leur transport en cargo, assez peu émetteur de CO2.

0

À propos de l'auteur

La nature ... un demi-siècle que je prends une part active à sa défense. c'est me défendre moi-même… Et depuis 1976, j'accompagne l'action de l'association devenue "Humanité et Biodiversité". J'en suis administratrice… Nelly Boutinot

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 711509
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 297954
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 124371
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 40871
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 34853
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 297843

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy