POPULARITÉ
440

Attributions du ministre d'Etat, ministre de la transition écologique et solidaire

Éditer
Publié dans
le 26.05.17
Images

Décret n° 2017-1071 du 24 mai 2017

La feuille de route et les attributions de Nicolas Hulot dévoilées dans le « Journal officiel »

Article 1

Le ministre d'Etat, ministre de la transition écologique et solidaire, prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement dans les domaines du développement durable, de l'environnement, notamment de la protection et de la valorisation de la nature et de la biodiversité, des technologies vertes, de la transition énergétique et de l'énergie, notamment en matière tarifaire, du climat, de la prévention des risques naturels et technologiques, de la sécurité industrielle, des transports et de leurs infrastructures, de l'équipement et de la mer. Il élabore et met en œuvre la politique de lutte contre le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique. Il promeut une gestion durable des ressources rares.
- Il est chargé des relations internationales sur le climat. A ce titre, il conduit les négociations européennes et internationales sur le climat et veille à la mise en œuvre des accords conclus, en concertation avec le ministre de l'Europe et des affaires étrangères.
- Il est chargé de la promotion et du développement de l'économie sociale et solidaire.
- Il participe à l'élaboration des programmes de recherche, d'enseignement et d'encouragement de l'innovation concernant ses attributions.

L'intégralité du décret : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000034807059

Remarque: Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation a la charge de mettre en œuvre "la politique en matière de pêches maritimes, de produits de la mer et d'aquaculture, notamment en ce qui concerne la réglementation et le contrôle de ces activités et le financement des entreprises de la pêche et de l'aquaculture".

Commentaires

1
2017-05-26 08:55:46 +0200

La pêche lui échappe alors que c'est un secteur en crise avec un fort impact environnemental... Et l'Alimentation reste sous la responsabilité de l'Agriculture, on n'en a pas fini avec la malbouffe...

1

3
2017-05-26 09:18:07 +0200

A franck17
Sous la Cinquième République, le ministre d'État jouit d'une prééminence protocolaire dans le gouvernement, devant les ministres, et dispose de la prérogative d'organiser des réunions interministérielles, tel un vice-Premier ministre.

3

2
2017-05-26 11:02:04 +0200

La tâche sera rude et quasi impossible.
Mener de front autant de charges, sans compter l'aspect budget ... 5 années ,ne suffiront pas à cet homme de volonté pour faire face à un nombre d'objectifs aussi importants sans le soutien indéfectible du chef de l'Etat qui, lui, aura bien d'autres chats à fouetter sur le plan gestion nationale...

Pas impossible mais irréalisable sur un temps aussi court; sans bâtons dans les roues, cela va de soi... mise en place avec effet dans 20- 30 ans en considérant le retard accumulé...
Bon courage, monsieur le ministre.

2

2
2017-05-26 14:03:59 +0200

L'écologie appelle le long terme alors que la politique à caractère plus ou moins électoraliste ne peut qu'envisager le très court terme et les effets de manche. Le quinquennat : un an pour se mettre en place, trois ans pour gouverner et un an pour envisager les futures élections. Résultat : trois ans de gouvernance. Il faudrait peut-être créer une institution dédiée à l'environnement et à caractère pérenne, une troisième assemblée qui passerait en revue toutes les décisions du point de vue de leur impact et aurait aussi un pouvoir de propositions. Utopique...

2

0
2017-05-27 19:14:05 +0200

Bien sûr qu il faut créer une institution... L'écologie est une cause d'ampleur à l'échelle de la planète.
La France peut être un précurseur avec M. Hulot

0

0
2017-05-28 00:35:25 +0200

Incroyable la liste et les responsabilités cités ! C en gros la vie au sens large ! !

0

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion de la b...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 669845
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 279689
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 107766
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 198441
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 42770
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 245075

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy