POPULARITÉ
3303

«Avis défavorable» au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Éditer
Publié dans
le 09.02.15
648x415_vue-aerienne-projet-aeroport-dame-landes

Une lettre ouverte de décembte 2012 a divulgué la position de Humanité & Biodiversité sur ce projet.

Plusieurs publications d'internautes ont fait, sur ce site, mention de ce projet élaboré dans les années 70, compte tenu des problèmes environnementaux qu'il pose.
Il est actuellement suspendu à l'épuisement de ces recours ptévu pour le premier semestre 2015.

"Le Conseil scientifique du patrimoine naturel et de la biodiversité (CSPNB), une instance consultative auprès du ministère de l’écologie, a émis, dans un texte daté du 2 février 2015, «un avis défavorable»,…
Ce projet «aurait un impact très important» sur certains agroécosystèmes de zones humides «en voie de disparition sur l'ensemble de l'Europe de l'Ouest, précieux par leurs fonctions écologiques et leur richesse en biodiversité», souligne le Conseil. «La compensation à la destruction de ces zones humides serait très problématique dans le contexte actuel d'intensification agricole et de changement climatique», explique l’instance, qui émet également des doutes sur la mise en place de mesures compensatoires pour les agriculteurs."

Source et vignette: http://www.20minutes.fr/nantes/1537075-20150209-dame-landes-conseil-scientifique-rend-avis-defavorable-projet-aeroport

RAPPEL
Créé par un arrêté ministériel en date du 26 mars 2004, le Conseil scientifique du patrimoine naturel et de la biodiversité (CSPNB) est chargé des fonctions de veille, de conseil, d'alerte et de réflexion prospective sur l'ensemble des questions scientifiques concernant le patrimoine naturel terrestre et aquatique (eaux douces ou marines), qu'il s'agisse de paysages, d'écosystèmes, d'espèces ou de génomes. Il émet, à la demande du ministre chargée de l'écologie ou par auto-saisine, des avis scientifiques destinés à éclairer la décision publique et qui font l'objet d'une publication. Les membres du CSPNB, dont le nombre est limité à 25, sont nommés par décision du ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie (MEDDE), pour une durée de trois ans renouvelable, parmi, pour moitié au moins de sa composition, les présidents de conseils scientifiques d'institutions compétentes en matière d'eau, de patrimoine naturel et de biodiversité.
SOURCE: http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-11056QE.htm

Commentaires

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 783664
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 339437
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131287
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 231424
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43904
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 282924

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy