POPULARITÉ
445

C dans l'air. Pétitions en ligne, RIC: des outils démocratiques ?

Éditer
Publié dans
le 26.12.18
Marche48417939_2006016942800657_7773982559146344448_n

Cette émission (lien fourni ci-dessous) soulève des questions essentielles pour notre avenir démocratique. Elle nous interpelle dans notre mode de fonctionnement appuyé sur l'adhésion et des règles de débats démocratiques.

Toute pétition signée aussi massivement nous s’interroge sur nos pratiques, mais c'est bien en changeant concrètement la vie quotidienne que l'on donne un sens à nos actions.

"Avec plus de 1,7 million de signatures en une semaine, la pétition de « L'affaire du siècle », qui accompagne le recours de quatre ONG - Greenpeace, Oxfam, la Fondation pour la nature et l'Homme (FNH) et l'association Notre affaire à tous - contre l'Etat pour inaction climatique bat des records en France.
L’initiative, lancée le 17 décembre dernier sur Internet et relayée par plusieurs célébrités, est la plus importante de l'histoire du pays. C'est plus que la pétition contre la loi Travail El Khomri en 2016 ou celle, plus récemment, contre la hausse des prix du carburant, à la base du mouvement des Gilets jaunes. « Aucun d'entre nous ne s'attendait à un tel succès et aussi rapidement », a reconnu la directrice d'Oxfam France, Cécile Duflot. Cette mobilisation montre que « les questions liées au réchauffement climatique et à la biodiversité sont au centre des préoccupations » des citoyens, s'est félicitée la présidente de la FNH, Audrey Pulvar. De son côté, le ministre de la Transition écologique s’est dit ce mercredi dans les colonnes du Parisien « heureux que les citoyens s'expriment pour lutter contre le dérèglement climatique » tout en estimant que l'action en justice n'est pas une solution. Pour François de Rugy, le succès de cette pétition « est peut-être aussi une réplique aux mouvements des Gilets jaunes qui parlent parfois de l'écologie comme d'un problème ». Mais sur le fond, comme sur la taxe carbone, pas de réponse avant le grand débat qui doit commencer en janvier. A l’heure où la défiance à l’égard des systèmes traditionnels de représentation politique ne cesse de croître, les pétitions en ligne rencontrent un succès croissant. Parallèlement, l'instauration en France d'un référendum d'initiative citoyenne (RIC) – revendication majeure du mouvement des Gilets jaunes – remporte également un franc succès auprès des Français. Près de huit personnes interrogées sur dix le plébisciteraient dans les enquêtes.

Alors ces nouvelles formes d’expression vont-elles bousculer les pratiques politiques?
Un clic sur le Web a-t-il valeur d’engagement politique ou sociétal ?
Par ailleurs, le mouvement des gilets jaunes peut-il voir émerger des listes pour les européennes de mai 2019 ?
Comment les partis politiques traditionnels préparent-ils les élections européennes dans ce contexte ?

Invités : - Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro - Bernard Sananès, politologue et président de l’institut de sondages Elabe - Chloé Morin, politologue et directrice de Projets chez Ipsos - Jean-Jérôme Bertolus, chef du service politique de France Info"

Commentaires

2
2018-12-30 10:25:16 +0100

Avant tout commentaire, je tiens à préciser que j'ai signé cette pétition ... même si j'aurais préféré ne pas décider de le faire et croire qu'une telle action (mettre l'Etat en justice ou en tout cas la volonté de) ne ressemblait à rien, mais à ce jour tout ce qui est possible, en raison de la non prise de responsabilité de nos dirigeants, est à essayer.
.
Je pense que nous vivons dans un monde dans lequel tout va beaucoup plus vite et de plus en plus vite. Ainsi en va t'il de l'information pour le meilleur et le pire, comme tout ce qui est généré par l'humanité si on creuse un peu.
Il est formidable que le plus grand nombre, en tout cas dans les pays les plus "riches", ait accès à des études scientifiques de façon lisibles et de savoir où en est le monde et la vie, mais aussi l'univers et ses merveilles ainsi que l'infiniment petit, à travers la sciences et les communications lisibles proposées à toutes et tous.
Et de tous les autres domaines non scientifiques également.
.
Mais cela fait parfois beaucoup surtout quand les choses vont vite comme la crise climatique que nous connaissons.
Aussi cela est, dans les cas de crises comme celle que toute la biodiversité sur Terre traverse, non seulement un bouleversement incroyablement difficile à appréhender au regard de ce que nous ne savions pas et que nous nous sommes donc laissé croire, mais aussi pour nos institutions, économies, et modes de vie qui ne sont ni prêts, ni organisés pour y faire face.
.
Qui aujourd'hui comprend, au sens de l'expérience vécue, ce que cela veut dire que si la température monte de 2 degrés dans les décennies à venir la vie sera plus qu'en grand danger ?
.
Qui comprend ce que c'est que d'avoir des étés potentiels à 55°C dans certaines parties du monde (habitées à ce jour comme des grandes villes) et que les climatiseurs ne sont pas une solution censée ?
.
Qui comprend que l'appauvrissement de la biodiversité c'est la potentielle fin de la vie telle que nous la connaissons aujourd'hui pour une vie dont nous ne savons rien ?
.
Qui comprend que l'avenir de ses enfants est plus en danger si nous ne prenons pas les mesures nécessaires pour l'environnement que si ils ne mettent pas d'argent de côté pour leurs études ?
.
Mais aussi, qui comprend qu'alarmer sur ces sujets sans proposer d'alternatives connues et qui fonctionnent ne permettra pas de convaincre le plus grand nombre ?
.
Parce que dire que c'est la fin, ce n'est pas nouveau et on est encore là, mais dire qu'il y a un risque énorme et qu'il y a des solutions ça c'est donner une chance au changement nécessaire.
.
Donc j'ai signé car il y avait déjà beaucoup de signatures quand j'ai eu vent de cette pétition, et donc qu'elle peut toucher nos gouvernants.
Car je pense que c'est à nos gouvernants de prendre la mesure de ce qui se passe, c'est à eux de regarder ce qui est répété depuis des décennies maintenant, et surtout c'est à eux de changer le système qui est le nôtre et qui, à ce jour, échoue depuis des décennies.
Tout n'est pas à jeter, mais beaucoup est à changer.
Parce que si ce n'est pas eux, alors au regard de l'histoire, sans être non plus un historien ni un statisticien, quand tout changement nécessaire n'était pas mis en œuvre par les "décideurs" qui sont toujours si peu face à la population, alors les conséquences ont été malheureuses.
Pour exemple, prenons simplement le désastre humain de la révolution française ... alors que, si j'en crois les divers échos, le roi Louis XVI, "tout puissant" en France à ce moment-là, n'était pas une mauvaise personne du tout. Mais ce qui aurait pu être fait, décidé et changé ne l'a pas été pour autant.
.
Je souhaite une société dans laquelle les pétitions seraient inutiles car les dirigeants prendraient la mesure de ce qui se passe dans le monde et mettraient ce qui est nécessaire et possible en œuvre dans le respect des populations. Mais en attenant, je signe des pétitions, pas pour faire des révolutions ni renverser qui que ce soit, mais pour appeler au changement quand je le ressens nécessaire.

2

4
2018-12-30 16:20:01 +0100

Merci pour votre réponse argumentée. Cette forme d'action, la pétition, est utile pour sensibiliser à "moindre frais" les citoyens. Après, il faut un débouché, dans ce cas de figure il s'agit d'attaquer l’État, responsable de tous nos maux, un État tout puissant qui pourrait devenir vertueux par la justice de notre pays.
Aux Pays-Bas, la condamnation affichée n'est pas assortie de sanctions s'il y a toujours non respect des obligations climatiques.
Il y a ambiguïté sur le sens de la démarche. Mais le succès de la pétition nous interroge, comme celle qui a déclenché la colère des gilets jaunes. Nous devons veiller à la non-fracture de la France en deux blocs, celui des fins de mois et celui des fins de civilisation. Ce n'est pas gagné, tant l’écologie prend souvent le visage de la punition des plus modestes : http://www.leparisien.fr/po...

Il faut aussi s'interroger sur le contenu de la pétition : "l’État a l’obligation d’agir.

  • Il doit prendre les mesures politiques qui s’imposent, tout en garantissant la justice sociale.
  • Il doit réduire notre dépendance au pétrole et nous fournir des alternatives en matière de transport.
  • Il doit investir dans la rénovation des logements et promouvoir l’usage des énergies renouvelables, en abandonnant le recours aux énergies fossiles et nucléaire.
  • Il doit instaurer l’accès de tous à une alimentation suffisante, saine et de qualité, garantir un revenu décent pour les agriculteurs et lutter contre la déforestation.
  • Il doit aussi mettre en place les dispositifs indispensables à l'adaptation de nos territoires et à la protection de nos côtes.

Toutes ces mesures auront un impact positif sur nos vies. Pourtant, ce qui est sur la table aujourd’hui est largement insuffisant.

  • Est-on certain des affirmations contenues?
  • Sortir du nucléaire? Est-ce crédible dans un monde et un pays où les émissions de GES ne respectent pas les engagements de la COP 21?
  • Sur le revenu décent des agriculteurs, comment fait-on?...

.
Mais cette pétition, tout en masquant la complexité des problèmes, mobilise. Il importe donc à l'avenir de réfléchir sur les formes d'action.
.
Notre AG en débattra, tout est discutable dans un monde où visiblement, les règles, repères démocratiques, sont à reconstruire.

4

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 225383
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 171923
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 62656
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 16983
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9399
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 202295

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy