POPULARITÉ
2714

Chat domestique et biodiversité

Éditer
Publié dans
le 25.09.15
Chat

Avec plus de 12 millions de représentants dans les foyers français, le Chat est de plus en plus présent dans les milieux naturels.

Ses instincts de chasse en font un prédateur éclectique de la petite faune sauvage, et doivent nous interroger sur la place qu'il occupe dans des habitats en pleine évolution et sur son rôle dans le fragile équilibre entre proies et prédateurs.

Ses proies
Au sein des petits mammifères terrestres, groupe de proies principal, plus de 50 espèces peuvent ainsi être consommées en Europe occidentale. Le Chat consomme par exemple des mulots et des petits campagnols. Il est également prédateur régulier de la souris domestique.
La prédation du félin ne se limite néanmoins pas à ces quelques rongeurs bien identifiés, mais peut concerner des groupes d'espèces plus sensibles ou en déclin.
Les petits passereaux sont également souvent capturés : des jardins pavillonnaires aux campagnes, les espèces concernées sont nombreuses et les effectifs prélevés peuvent être importants.
De façon plus exceptionnelle, en apparence, amphibiens, reptiles et toutes sortes de petits vertébrés sont les proies des chats domestiques dans le milieu naturel.

Les populations de chats domestiques peuvent-elles amoindrir sensiblement la biodiversité dans certaines zones ou modifier sensiblement les cortèges d'espèces dans l'environnement ?
C'est une des questions posées sur le portail du Museum National d'Histore Naturelle.
Plus globalement, l'étude de la prédation opérée par le Chat domestique participe à une meilleure compréhension des écosystèmes, urbains et périurbains notamment, et de leur fonctionnement.
Fortes d'une meilleure compréhension de ces interactions, les mesures de conservation de la biodiversité pourront prendre en compte le maximum d'éléments disponibles sur ces systèmes complexes pour être plus efficaces.

Ce projet permet aux citoyens de participer à l’analyse d’une problématique complexe que sont les relations proies/prédateurs dans l'environnement. Il leur est proposé de décrire les comportements de leur Chat et de rapporter des observations sur leurs actions de chasse à proximité du foyer, en enregistrant leurs témoignages, même ponctuels sur l'interface de saisie participative proposée.

Vous voulez participer? C'est là: http://www.chat-biodiversite.fr/participer-12.html

Commentaires

1
2015-09-25 11:30:55 +0200

J'y participe depuis plusieurs mois

1

1
2015-09-25 13:18:01 +0200

Jusqu'en 1987, le chat domestique (Felis silvestris catus)vivant entièrement ou non dans la nature fut chassable (chat haret ou errant à ne pas confondre avec le chat sauvage (Felis silvestris)).

Le chat domestique ne relève pas de la législation chasse, mais des règles relatives à la divagation des animaux domestiques, à la charge des maires dans leur commune. Les chasseurs n’ont ni le droit de tirer sur les chats domestiques, ni le droit de les tuer, ni le droit de les capturer. Le fait de les tuer constitue une contravention de 5ème classe. Le fait d’exercer des sévices graves envers eux est puni de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000€ d’amende.
http://www.oncfs.gouv.fr/De...

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 768202
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 343972
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131410
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 211249
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41229
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 283743

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy