POPULARITÉ
215

Chouette blanche en Amérique du Nord

Éditer
Harfang

Emblème ailé du Québec depuis 1987, cette chouette blanche de la famille des strigidés, le Harfang des neiges (Bubo scandiacus) s’observe en grand nombre cette année en Amérique du Nord.

En fait, à l’hiver 2015, les ornithologues ont enregistré sa présence en abondance dans plusieurs régions du Québec mais aussi dans certaines régions des États-Unis (1).
Lors du 115ème recensement annuel des oiseaux qui s’est déroulé entre 14 décembre 2014 au 5 janvier 2015 au Canada et aux États-Unis, nous constatons que l’hiver a été marqué d’une forte arrivée de plusieurs individus de cette espèce de rapace arctique. Début 2015, Geoff LeBaron, de l'association Audubon Society, a en effet annoncé que «303 harfangs avaient déjà été comptabilisés après le traitement de seulement 20 % des données récoltées» (2).

Si on compare les chiffres de cette année au record des 1 117 harfangs signalés entre le 14 décembre 2013 et le 5 janvier 2014, nous pouvons mentionner que 2015 sera une année aussi faste pour la migration de cet oiseau.

«Normalement, de tels phénomènes ne se produisent que tous les dix à quinze ans, mais ils semblent devenir plus fréquents : cela fait déjà quatre hivers de suite que le nombre d'harfangs observés en Amérique du Nord est élevé, et l'hiver 2011-2012 avait déjà connu un record avec 563 individus.» (2)

2015, une année ÉCHO ?
Une année «Écho» est la deuxième année de deux saisons extraordinaires pour la migration de cette espèce. 2015 sera, si les chiffres le confirment, une année «Écho» pour le Harfang des neiges en Amérique du Nord. (2)

Mais attention, en 2015, comme le note Bernard Cloutier, «la plupart des migrateurs s’avèrent des jeunes nés de l’été dernier» (1). Ces derniers pouvant s’identifier avec les rayures noirâtres qu’ils ont sur le dos et le ventre. Plusieurs individus plus âgés resteraient au nord. Dans la toundra, le harfang se reproduit en grand nombre, une couvée comprenant entre 3 et 15 oisillons. L'abondance de lemmings durant l'été 2013 pourrait expliquer l'invasion de harfangs lors ces hivers : «Des nids garnis de dizaines de lemmings morts ont été observés dans l'Arctique canadien» (3).

Avec ces derniers résultats, on observe assez facilement que la dynamique de la population de cette espèce présente des changements majeurs d’année en année. Pourrait-on lier ce phénomène particulier, pour le moment étrange, avec le réchauffement climatique ?

Denis Turcotte
Oasis Nature : ERE de l'Estuaire

Crédit photo: Marc Martineau

(1) http://www.nordinfo.com/Actualites/2014-01-10/article-3571066/Le-harfang-des-neiges-rayonne-a-Mirabel/1
(2) http://www.ornithomedia.com/breves/2015-annee-echo-pour-harfang-neiges-amerique-nord-01621.html
(3) http://www.ornithomedia.com/breves/abondance-lemmings-ete-2013-canada-durant-ete-2013-expliquerait-bien-invasion-harfangs-cet-hiver-01206.html

Pour en savoir plus :
Vie sauvage au Québec: https://www.youtube.com/watch?v=nQLgQob9OLg
Faune et flore du pays, Le Harfang des neiges http://www.hww.ca/fr/especes/oiseaux/le-harfang-des-neiges.html
Écologie de la reproduction du harfang des neiges dans l’Arctique canadien http://www.uqar.ca/files/biodiversite-nordique/2014_therrienetal_naturaliste.pdf
Étude des mouvements et de la nidification du Harfang des neiges au Nunavik http://www.cen.ulaval.ca/bylot/files/Rapport_SNOW_2013.pdf

Commentaires

1
2015-03-16 23:08:06 +0100

Merci pour l'article! Pour quelques photos du harfang, voir sur mon site ici: http://www.findnature.com/o...

1

1
2015-03-16 23:36:12 +0100

Merci Michel, tes photos sont très belles. Avez-vous d'autres images de chouettes ? Ici, le plus important était de noter un changement dans la dynamique de population. Nous observons ici au Québec un augmentation des jeunes Harfang des neiges. Les adultes ont tendance à rester vers le Nord. Il reste beaucoup à savoir sur l'écologie de cette espèces et les changements liés biologiques reliés aux changements climatiques.

1

0
2015-03-16 23:55:55 +0100

Sur le web, je n'ai pas d'autres photos du Harfang mais j'en ai des centaines sur mon ordi. Pour d'autres espèces de chouettes, voir sur mon site ici: http://www.findnature.com/o...

0

0
2015-03-17 04:07:32 +0100

Je remercie Bernard Cloutier, ami, beau-frère et rédacteur à la revue mentionnée en référence. Merci pour ses bons conseils à propos du sujet traité.
Je remercie Marc Martineau, ami de Port-au-Saumon et grand photographe.

Merci à Michel Lamarche pour ses commentaires.
Merci à vous deux et à tous ceux qui aiment les oiseaux et la nature

0

À propos de l'auteur

L'Oasis nature l'Ere de l'Estuaire se situe sur un territoire où se côtoient des écosystèmes très différents qui se succèdent rapidement de la mer (Estuaire) à la forêt boréale. Sous l’œil attentif du merle bleu et du pygargue à tête blanche nous pouvons observer les mammifères marins et de nombreuses espèces très différentes les unes des autres. Ce site privé se situe dans la baie de Port-au...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 3264
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 35494
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 30
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 30
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 30
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 5920

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy