POPULARITÉ
10

Chronique de l'Inde sauvage 6 : Sur le territoire du Rhinocéros indien...

Éditer
Imgp1160

Sur la Route départementale 7, longeant les innombrables jardins de Thé noir de l’Assam, un paysage verdoyant et luxuriant offre à nos yeux un souvenir inoubliable.

L’Etat de l’Assam, situé à l’extrême Nord-Est de l’Inde, abrite, au sein du Parc National de Kaziranga, l’animal emblématique de la région : le Rhinocéros unicorne (Rhinoceros unicornis).

Se dandinant dans les vastes plaines aux pieds de l’Himalaya, dans les hautes herbes, les rhinocéros indiens, dotés d’une silhouette avec de jolies formes arrondies, sont parés d’une armures à la peau épaisse ornée de plis.

On peut également y observer une myriade d’animaux sauvages, notamment après la mousson. De nombreux oiseaux y pointent le bout de leurs becs. Les rapaces, tels les Pygargues à tête grise (Ichthyophage ichthyaetus) en profitent pour becqueter les poissons dans les grands plans d’eau formés par la mousson.

Les bovidés, par la présence des Buffles d’eau (Bubalus bubalis), se réjouissent d’avoir les sabots dans l’eau fraîche de cette atmosphère au climat semi-montagnard.

Lors de la saison des pluies, le célèbre fleuve Bramapoutre, serpentant une partie du parc, sort de son lit où il peut atteindre des hauteurs impressionnants sur la terre ferme (jusqu’à 4 mètres de haut).
On peut même observer, le Dauphin du Gange ou Sousouc (Platanista gangetica) assez commun dans ce fleuve.

La présence du Tigre du Bengale (Panthera tigris tigris) se fait rare et très discret. Cependant, certaines zones du parc sont interdites d’accès au public afin de préserver leurs habitats.

Il est à noter que le parc national de Kaziranga est le seul parc dans lequel les gardes forestiers sont armés de fusils. En effet, un programme de protection du Rhinocéros indien a été déployé pour protéger l’espèce qui était en voie de disparition à cause du braconnage lié à leurs cornes en kératine (en 1920 : seulement 18 individus survivaient dans la réserve).
Ce parc est d’ailleurs classé Patrimoine mondiale de l’Unesco.

L’Assam, ainsi que ses états voisins, sont des régions à visiter ne serait-ce que pour la beauté de leurs paysages. Leurs richesses culturelles, notamment avec la présence de populations autochtones, des ethnies et des populations tribales y ont conservées leurs traditions et coutumes (le livre : « Aux confins oubliés de l’Inde » de Olga et Arnaud Turkheim, évoque les différentes communautés locales).

Ce territoire de l’Inde, avec ses nombreux micro-climats et topographies bien prononcées, permet à la faune et la flore locales de trouver un habitat idéal.

La grandeur et la somptuosité du parc et de ses alentours résident sur le fait que le tourisme y est très peu abondant et l’urbanisation peu croissante laissant ainsi une plus grande place au monde sauvage quasiment primitif.

Par Marie-France NALLATAMBY.

Commentaires

À propos de l'auteur

Imgp6107_b
MFN
Passionnée par la nature depuis 2008 suite à un safari-photo en Inde, je m’intéresse à la dendrologie et l’éthologie de ce pays si éblouissant par la somptuosité du paysage naturel et si fascinant par la prospérité diversifiée du monde animal. Emerveillée par l’esthétisme et l’écologie du patrimoine naturel qui nous entoure, je me suis également penchée sur l’étude des différents écosystème...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 122
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 142
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 14
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 6
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 6
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 828

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy