POPULARITÉ
324

Comment les loups ont reconstitué la biodiversité au Yellowstone

Éditer
Imgres-1

Cette superbe vidéo nous montre comment un petit nombre de loups ont restauré les écosystèmes du Parc du Yellowstone. En limitant les cervidés et en les cantonnant sous le couvert, les loups ont permis à la forêt de se régénérer, aux oiseaux de revenir, ainsi qu'à une multitude d’espèces d'en profiter indirectement. Une belle leçon à tirer pour nos forêts d’Europe occidentale dont la biodiversité se dégrade toujours plus . (Commentaires de la vidéo en anglais).

Commentaires

1
2014-02-27 22:50:24 +0100

Very interesting and attractive.
La vidéo est effectivement très belle et les images somptueuses.
Quant à l'argument défendu, il mériterait d'être transmis aux opposants de la réintroduction des grands prédateurs. Cette réintroduction permet de rétablir un équilibre bénéfique à toute la diversité animale et végétale, à toute la chaine vivante "en cascade".

1

1
2014-02-28 08:53:19 +0100

Pour mémoire :
http://www.humanite-biodive...

1

3
2014-02-28 09:00:25 +0100

Dans les archives:
La réintroduction du loup permet le retour du "peuplier tremble" dans le Yellowstone
http://www.bulletins-electr...
Une équipe de Oregon State University s'est intéressée aux relations qui existent entre trois éléments importants de l'écosystème du Yellowstone (Parc national situé dans le Wyoming): le loup, le wapiti (cervidé) et le "peuplier tremble" (populus tremula, arbre de la famille des salicacées). D'après leur étude, la réintroduction du loup dans l'écosystème du Yellowstone au milieu des années 1990 a permis au peuplier tremble, un arbre alors sur le déclin, de se re-développer dans la région.

En effet, suite à la disparition du loup de l'écosystème dans les années 1920, la population de wapitis a augmenté de façon significative. Or cette population se nourrit notamment de branche d'arbustes de type peuplier tremble, et, avant la réintroduction du loup, le parc du Yellowstone ne comptait plus que de très jeunes pousses ou des arbres de plus de 70 ans. Le pâturage des wapitis empêchait les plants de peuplier d'arriver à maturité. Il est aujourd'hui possible d'y trouver des arbustes de plus de deux mètres.

Selon les auteurs, deux mécanismes sont à l'origine de ce phénomène. Suite à l'introduction du loup, la population de wapiti a diminué de moitié en dix ans, ce qui a diminué la pression sur la végétation de façon importante. Cette diminution de la population s'est accompagnée également d'une modification du comportement des individus restants. Ceux-ci, en proie à la peur du loup, ont modifié leurs habitudes de pâturage et se sont mis à éviter des zones entières, celles où ils étaient plus vulnérables. Dans ces zones, les plants de peuplier tremble ont pu se développer plus facilement.

Les auteurs n'ont pas encore déterminé lequel des deux mécanismes est le plus significatif, mais ils font tout de même remarquer que la population actuelle de wapitis (idem) est plus importante qu'en 1960 et pourtant le peuplier tremble semble se porter mieux aujourd'hui. Ce retour du peuplier tremble est une bonne nouvelle pour l'ensemble de l'écosystème. En effet, une végétation sur le déclin favorise l'érosion des cours d'eau et par effet de chaîne affecte poissons, insectes, plantes...

3

2
2014-02-28 09:15:47 +0100

Tout en sachant que le territoire de Yellowstone n'a pas d'équivalent en France…
http://www.hubertreeves.inf...

2

0
2016-03-27 21:21:39 +0200

Une autre vidéo favorable aux loups de Yellowstone

L'impact de la réintroduction des loups sur l... par TVgat

0

À propos de l'auteur


Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 224
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 29917
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 25
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 29
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 28
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 5197

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy