POPULARITÉ
895

"Contaminations" : sept reportages en territoires dévastés

Éditer
Publié dans
le 11.09.18
Contaminations_sept_reportages_en_territoires_d%c3%a9vast%c3%a9s__le_monde

Le photographe "Samuel Bollendorff" et des journalistes du «Monde» ont enquêté en sept chapitres sur les ravages irréversibles de l’activité humaine.

.

Ce sont des territoires souillés à jamais où des hommes, des femmes et des enfants continuent de vivre au péril de leur santé.

« Etats-Unis, Anniston, la ville toxique »


Monsanto a fabriqué pendant près d’un demi-siècle à Anniston, dans l’ Alabama, des substances hautement toxiques — "les polychlorobiphényles (PCB)" — et a pollué irrémédiablement la ville et ses 23 000 habitants.
Au début du XXe siècle, "Anniston", petit paradis niché dans les Appalaches, commence à produire des polychlorobiphényles pour "la firme Monsanto", des substances qui seront interdites à la fin des années 1970. Près d’un siècle plus tard, la population est rongée par un mal invisible, un poison qui a contaminé tout l’environnement.
.

« Russie, un trou noir d'hydrocarbure »


A 400 km à l’est de Moscou, "la ville de Dzerjinsk", qui fabriquait des armes chimiques, fermée aux étrangers jusqu’à l’effondrement de l’URSS, reste l’un des territoires les plus pollués de Russie. En 2007, un rapport de l’ONG américaine "Blacksmith Institute" l’avait même classée parmi les dix sites les plus pollués au monde, devant Tchernobyl.
.

« Brésil, Rio Doce, le fleuve mort »


Le 5 novembre 2015, dans "l’Etat du Minas Gerais", "le barrage de Fundao", qui retenait 56,6 millions de mètres cubes de déchets d’une mine de fer, cède. Un tsunami de boue toxique ensevelit la région, polluant le fleuve et 101 de ses affluents. La plus grande catastrophe écologique du Brésil.
.

« Au Japon, les enfances volées de Fukushima »


L’accident nucléaire de "Fukushima", au Japon en 2011, qui n’a fait officiellement aucune victime, a contaminé les sols pour des siècles et brisé la vie de ses habitants. Comme celle de Haruko, 15 ans, l’un des 160 000 évacués de la zone, devenu un paria.
.

« Canada, la population victime du pétrole »


"La province canadienne de l’Alberta" est souillée et défigurée par l’exploitation des "sables bitumineux", qui empoisonne les fleuves, les lacs et les populations amérindiennes.
.

« Vortex de déchets du Pacifique nord »


Dans le plus "vaste océan" du globe, les polluants imprégnés de substances cancérogènes et mutagènes sont absorbés par la faune marine et remontent dans la chaîne alimentaire.
- Voir l'article "Le nettoyage du « septième continent va débuter."
- ainsi que l'Entretien avec le cinéaste Guillaume Beaudoin "Un premier déploiement dans le Pacifique Nord "pour "la fondation The Ocean Cleanup"

- également, C’est une non-assistance à nature en danger "Deux chercheurs du CNRS dénoncent le manque de décisions politiques"
.

« Le point sur ces reportages »


"C’était très étonnant de constater comment notre planète est petite et combien elle était malmenée, combien on n’en est pas les témoins au quotidien et donc on n’y pense pas. Mais continuer comme ça, c’est pas possible", constate Samuel Bollendorffl. Après un an à sillonner le globe, il fait le point sur ces reportages et sur ce qu’il en a retiré.

Commentaires

1
2018-09-11 10:18:07 +0200

Les humains n'ont pas assez évolués. Du plus haut de la pyramide, au plus bas, les "terriens" malmènent leur planète tous les jours. Pourtant il y a des inventions intelligentes pour enlever le maximum d'ordures mais on ne les prend pas en compte. De celui qui jette à terre son mégot ou papier d'emballage à celui qui pompe la terre de ses ressources sans état d'âme avec des intérêts financiers énormes, beaucoup d'humains ne méritent pas la planète, cette terre mère de tous qui commence à se réveiller, et ce n'est pas fini ! Allons nous prendre conscience d'un "meurtre"? Peu se posent des questions et c'est vraiment dramatique. Les peuples appelés premiers ont toujours respecté leur planète, nous avec notre inconscience, on tue toute vie et on se targue d'avoir réussi sa vie. Quel avenir allons laissé à nos enfants ? Ceux qui usent la planète pour des histoires de profits ont dénaturé leurs propres enfants. Et à toute échelle sociale les actes de maltraitances sur la planète est incroyable.
Je suis persuadée que l'évolution de l'homme est en train de sombrer dans une "dimension" néfaste. La terre est un bijou que l'univers a mis en place et franchement, notre société a détruit tout cela. Notre société de consommation va nous tués et la terre, reprendra un jour ses droits. Enfin je l'espère.

1

1
2018-09-11 14:38:55 +0200

Pardon à tous les enfants de la terre! Ce que nous avons fait jusqu’à présent est inexcusable! Quand je vois ces images, j’ai peur pour notre humanité!
Lorsqu’on voit ces pays où on laisse des enfants se faire embrigader dans des guerres atroces (Yémen, Libye est) je me dis que nous ne valons rien!
Et je suis étonnée du discours de Frank17!
Lui qui est plus pessimiste que moi d’habitude!
Parce que moi je suis ..... pfufffff!
Ces images après notre marche de samedi m’arrivent en pleine figure et je me dis :
Comment se faire entendre par tous ces profiteurs industriels et politiques qui ne voient même pas que leur progéniture future subira les conséquences de leur profit nombrilisme?
Par où commencer ????? a notre petit niveau? Le vote ? Ils n’en tiennent plus compte! La révolution??? Il faudrait un plus grand réveil citoyen! Alors peut être le boycott
Je n’achète plus aucun produits ménagers ou de beauté (en plus la c’est pas un sacrifice, j’ai 66 ans) : tout le ménage est fait avec du vinaigre blanc et bicarbonate et les produits de soins avec des huile végétale et HE. Mon shampoing avec une base lavante bio 1 fois par semaine! Ma lessive avec des copeaux de savons de Marseille bio et du vinaigre en guise d’adoucissant.... cet
Et je fais de grosses économies, en plus, et je n’ai plus aucun de bidon en plastique : contenant en verre.
Mais ça me semble si peu devant ces catastrophes écologiques mondiales!
Alors je suis désolée mais je reste persuadée qu’il faut une union de toutes les associations humanitaires et de la Biodiversité pour pouvoir peser sur tous ces lobbyistes!
Bougez vous aussi! Je serai la première à soutenir financièrement (dans la mesure de mes moyens) et activement une telle association! Et je suis certaine que des milliards de personnes dans le monde feraient comme moi!
2 € donné par des milliards de gens, ça rendrait cette super association, ultra puissante (sans qu’elle ait besoin du fric des gros riches qui attendent qq chose en échange) et ces gens là n’attendraient seulement qu’on sauve leur terre pour pouvoir travailler!

1

2
2018-09-13 12:20:33 +0200

Voilà des preuves irréfutables de l'état catastrophique dans lequel se trouve notre planète.. je viens de répondre ici au sujet du plastique . Notre colère à tous devrait être immense à la vue de tels spectacles de désolations. Il faudrait mettre ces vidéos sur le bureau de chaque dirigeant et qu'ils se regardent ensuite dans leur glace pour constater combien ils sont fautifs et combien ils trempent jours aprés jour dans la fabrication de cette désolation et de la destruction de l'humanité et sa biodiversité..

2

0
2018-09-19 16:58:37 +0200
Plastique : le business du recyclage.

L'industrie du plastique ne connaît pas la crise.
Plus de 320 millions de tonnes sont produites chaque année, avec pour corollaire un enjeu majeur, le recyclage.

Mises sous pression, les grandes marques commencent à réagir.

Coca-Cola s'est engagé à recycler d'ici 12 ans l'équivalent de toutes ses bouteilles vendues dans le monde.
Le géant a ouvert une usine de recyclage en Ouganda, qui emploie 40 personnes et transforme les bouteilles en granulés.
Les acheteurs sont des industriels qui fabriquent des fibres plastiques ou du polyester.
Depuis que la Chine a décrété un embargo sur les importations de déchets plastiques il y a un an, d'autres clients ont pris le relais.

" Actuellement, nous exportons en Inde, en Turquie, nous avons des demandes de clients au Canada, en Europe également, et d'autres arrivent, mais le plus important, c'est qu'il y a davantage de demandes ici, à Kampala, en Ouganda ",
s'enorgueillit Simon Kaheru, directeur de la communication de Coca-Cola en Ouganda.

Pour autant, le problème initial, la surproduction de plastique, persiste.
Et lorsqu'ils ne sont pas collectés, ces déchets finissent dans la nature, les égouts, les rivières et les océans.
Un tel fléau que l'ONU en a fait en juin le thème majeur de "la Journée mondiale d...

0

1
2018-09-25 12:23:13 +0200

Illustrations du mal qui ronge l'espèce Humaine :
Trop manipule par l intérêt nos sociétés ne mettent pas le doigt sur les "criminels" et agissent peu pour les empêcher de nuire.
Par contre des gens guides par la raison depensent beaucoup d énergie et de budgets pour allerter les populations sur les constats de destructions.
Lorsque la vie est detruite, l'intolérable est atteint.
Il est trop tard.
VIVRE c est avant tout agir Par DEVOIR MORALE.

1

À propos de l'auteur


Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 15368
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 16539
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 2388
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 710
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 51
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 6707

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy