POPULARITÉ
959

Davantage d'efforts nécessaires pour enrayer la perte de biodiversité d’ici à 2020.

Éditer
Publié dans
le 06.10.15
El_hierro_sueb_logo

La stratégie de l’Union européenne en faveur de la biodiversité à l'horizon 2020 a pour objectif d'enrayer la perte de biodiversité et la dégradation des services écosystémiques, d'assurer leur rétablissement dans la mesure du possible d’ici à 2020 et de contribuer à la prévention de la perte de biodiversité au niveau mondial.

L’examen à mi-parcours de la stratégie de l'Union européenne en faveur de la biodiversité fait apparaître des progrès dans de nombreux domaines, mais souligne que les États membres doivent consentir davantage d'efforts pour la mettre en œuvre afin d'enrayer la perte de biodiversité d’ici à 2020.

La capacité de la nature à nettoyer l’air et l’eau, à polliniser les cultures et à limiter les conséquences de catastrophes telles que les inondations est mise à mal, et le prix à payer par la société et notre économie du fait de cette situation risque d'être élevé et inattendu.

Le rétablissement des habitats naturels et la création d'une infrastructure verte demeurent pour l'Europe un défi à relever.
La stratégie de l'UE en faveur d'une infrastructure verte, une fois mise en œuvre, devrait procurer de multiples avantages dans toute une série de secteurs, dont l’agriculture, la foresterie et la pêche. Les espèces exotiques envahissantes constituent également l’une des menaces pesant sur la biodiversité en Europe qui progresse le plus rapidement, provoquant des dommages considérables pour l’agriculture, la foresterie et la pêche, dont le coût atteint au moins 12 milliards d’euros par an dans l'Union. Un nouveau règlement de l’UE est entré en vigueur afin de lutter contre la propagation des espèces exotiques envahissantes et des travaux sont en cours pour établir une liste des espèces envahissantes préoccupantes pour l’Union d'ici le début de l’année 2016.

À l'échelle mondiale, l’Union contribue pour beaucoup à enrayer la perte de biodiversité.
Avec ses États membres, elle est le principal donateur de fonds pour la conservation de la biodiversité. L’UE a entrepris des actions préliminaires visant à réduire les facteurs indirects de la perte de biodiversité, notamment le commerce d'espèces sauvages, la pêche illicite, et à intégrer la biodiversité dans ses accords commerciaux. Le nouveau programme mondial de développement durable à l'horizon 2030 réaffirme la nécessité de tenir les engagements pris au niveau mondial dans ce domaine.

Extraits de http://europa.eu/rapid/press-release_IP-15-5746_fr.htm
Vignette: http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/thematiques/strategie-de-lunion-europeenne-pour-la-biodiversite-sueb

Commentaires

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 762954
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 338448
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131218
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 210692
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41209
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 281866

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy