POPULARITÉ
355

Des palissades avec nos déchets verts!

Éditer
Publié dans
le 23.05.17
Palissade_d%c3%a9tail

Dans tous nos jardins, la même question se pose : que faire de nos branches, tailles de haies, et autres ’déchets verts’ ?

A cette question, nous avons tenté d’apporter des réponses pratiques et créatives :
Ayant un volume de branchages très important à gérer, nous avons songé à créer des palissades plutôt que de faire des tas, les broyer ou les emporter en déchetterie.
Ces enclos végétaux, d’aspect rustique, structurent le jardin et protègent du vent les plantations du potager.

Autre avantage, ils font office de nichoirs à insectes, et cachettes pour les petits oiseaux.
Nous y rencontrons divers insectes auxiliaires, tels que coccinelles, carabes ou perce-oreilles qui sont sur place pour nous aider au potager, et manger les pucerons et les limaces.
Et ce n’est pas tout : les oiseaux sont aussi les heureux bénéficiaires de cette construction, y trouvant des cavités pour s’abriter, ainsi que des brindilles pour faire leurs nids.
En quelques semaines, la palissade se tasse et nous la rechargeons au fur et à mesure des besoins.
C’est en quelque sorte une palissade-nichoir-composteur-brise-vent, 4 en 1 !

Comment s’y prendre pour les réaliser ?
Le mode d’emploi est simple, plantons des pieux d’acacia (disponibles en scierie), de la hauteur choisie, sur deux rangs, tous les 60 cm à 80 cm environ selon la nature des branchages à ranger. La largeur peut varier de 30 cm à 50 cm ou plus.

Que peut-on ranger dans ces palissades ?
- Les résidus de taille d’arbres fruitiersLes tiges sèches du potager : rames de haricots, pieds de tomates fanés...
-Tailles de haies
- Ronces, orties, chardons, ...
- Sapin de Noël
- Feuilles mortes, herbes sèches
Et si l’on n’a pas assez de matériaux pour nos créations, il est à parier que le voisinage acceptera bien volontiers de nous en céder !
Ces ’déchets verts’ portent mal leur nom, car, au final ce ne sont pas des déchets. C’est le principe avec lequel nous jardinons en permaculture, et où toute chose peut être recyclée, transformée au lieu d’être jetée.

Evitons de brûler les branchages à l’air libre
La solution du brûlage des branchages à l’air libre ou dans un braséro, est, rappelons-le, interdite depuis 2011. Au delà des nuisances pour le voisinage, le brûlage émet de nombreux polluants cancérigènes (goudrons, hydrocarbures).Un chiffre à retenir : 1 kilo de déchets verts brûlé à l’air libre émet autant de particules polluantes que 750 km en voiture à essence !

Pour en savoir plus sur les pollutions et les interdictions relatives aux feux contactez l’Ademe ou la Préfecture.

Commentaires

1
2017-05-24 09:25:30 +0200

En effet un particulier n'a pas le droit de brûler ses déchets ménagers à l'air libre.

Les déchets dits "verts" produits par les particuliers sont considérés comme des déchets ménagers.

Ainsi, il est notamment interdit de brûler dans son jardin :

l'herbe issue de la tonte de pelouse,
les feuilles mortes,
les résidus d'élagage,
les résidus de taille de haies et arbustes,
les résidus de débroussaillage,
les épluchures.

Les déchets verts doivent être déposés en déchetterie ou dans le cadre de la collecte sélective organisée par la commune. Vous pouvez également en faire un compost individuel .

Néanmoins, dans une zone rurale ou péri-urbaine dépourvue de déchetterie dans laquelle aucun système de collecte n'est prévu, il est possible de faire brûler ses déchets verts dans son jardin sous certaines conditions.

France (hors Outre-mer) (actif)
Outre-mer
France (hors Outre-mer)
entre 11h et 15h30 de décembre à février,
de 10h à 16h30 le reste de l'année,
et dans tous les cas sur des végétaux secs.
En pratique, un arrêté préfectoral disponible en mairie précise les conditions de ce brûlage.

https://www.service-public....

1

0
2017-05-24 10:47:50 +0200

Magnifique , j'adore .

0

0
2017-05-24 12:44:03 +0200

Pourquoi des pieux en acacia?
Le châtaignier est imputrescible....

0

À propos de l'auteur

Céline Locqueville, paysagiste apicultrice, diplômée de l’école du Paysage de Versailles Alain Richard, construction de murs en bois cordé Nous avons créé Le Jardin des Petites Ruches, dans l'Yonne, à St Aubin Château Neuf (Val d'Ocre) en 2010 , avec le souhait que ce lieu soit le plus vivant possible, et qu’il héberge une grande diversité de plantes, d’insectes, d’oiseaux... Nous souhait...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 4395
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 31
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 23
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 23
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 23
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 835

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy