POPULARITÉ
40

Des palmiers au lieu des bananes : c'est OUI

Éditer
Publié dans
le 04.04.12
Photo_186

Il est clairement choquant qu'en Asie du Sud Est, l'huile de palme soit la cause de la déforestation de vastes et précieuses forêts primaires. Médias et associations ont largement diffusé des images choc de forêts massacrées en Indonésie.

On serait alors tenté de boycotter l'huile par conscience écologique, et pourtant ! Le palmier africain est cultivé dans bien des pays tropicaux, par des grandes entreprises mais aussi par des coopératives, des milliers de petits producteurs.

En voici un exemple.

Coopesilencio, au Costa Rica, est une coopérative modèle possédant 700 hectares de plantation de palme, nourissant 150 familles environ. Dans les années 70, ces terres étaient des bananeraies
régulièrement inondées qui ont été récupérées par un groupement de paysans à la situation précaire pour en faire une plantation. De quel déboisement est donc coupable cette activité?? Depuis une décennie, ce n'est pas le palmier à huile qui pose problème en matière de déforestation au Costa Rica mais …. l'ananas ! Manne hyper rentable, au centre de toutes les ambitions, qui fait reculer à vitesse grand V les frontières de la forêt, rompt les équilibres écologiques et pollue de manière dramatique les eaux de consommation. L'ananas est extrêmement gourmand en pesticides et acheter des ananas du Costa Rica sur nos étals de supermarché est lourd de conséquences. Le verrouillage ou l'ignorance médiatique qui existe autour des conséquences qu'il induit sur le terrain est un scandale. Le palmier à huile, lui, n'est attaqué par aucun champignon, il n'a donc besoin d'aucun fongicide !! A Coopesilencio, l'insecte qui s'introduit dans les fruits est combattu par une méthode de piégeage discrète et peu nocive. Seul le sol autour des arbres est désherbé une fois par trimestre par traitement chimique, afin de faciliter le travail du « coyolero », qui passe ramasser à la main les fruits tombés au sol. Selon les dires de Juan Carlos, avec qui j'ai visité la plantation en Janvier 2012, « nous faisons actuellement des essais de produits biologiques qui remplaceraient les désherbants chimiques par souci éthique …. et puis, la demande …. ».

Au Nicaragua, autour d'Esteli, c'est le tabac qui a remplacé la forêt. Les grandes familles de « tabacaleros » irriguent tant leurs champs que les poches des élus sans se soucier de la ressource en eau des villageois. Dans le Sud Ouest de la France où je réside, c'est le maïs, subventionné plus de 500 euros l'hectare, qui sert la filière animale et celle des agro carburants, accapare les surfaces utiles, rend les champs stériles, pompe puis pollue les eaux de surface.

Partout, les stratégies financières des grands groupes, l'accaparation des terres par de grands propriétaires ou des multinationales, ont de quoi faire bondir, et la déforestation en Indonésie est un scandale. C'est l'origine de cette palme là qu'il faut condamner, pas la denrée en elle même. Il faut exiger un tracé et des contrôles indépendants en amont de la filière pour exercer son pouvoir d'achat en connaissance de cause. En Afrique, en Asie et en Amérique latine, de nombreux petits paysans cultivent la palme comme ils cultivent l'orange, la banane ou le manioc. La baisse généralisée de la demande occasionnée par un boycott généralisé pourrait s'avérer catastrophique pour une population ne le méritant pas.


Nota : Coopesilencio accueille volontaires et visiteurs solidaires, visiter leur site : http://coopesilencio.blogspot.fr/

Commentaires

1
2012-04-04 15:16:12 +0200

C'est un sujet intéressant et il renvoie à la position du CIRAD
http://www.cirad.fr/actuali...
En effet, il faut apprendre à distinguer les choses.
La complexité des situations demande un traitement tout en nuances.
Merci de votre témoignage.

1

1
2012-04-04 17:00:26 +0200

Merci pour ces informations. J'ai toujours eu cette opinion sur le maïs et je suis soulagée de voir que je ne suis pas la seule :)

Ne peut-on pas penser que les produits transformés des grosses firmes industrielles contiennent de l'huile de palme à "bas coût" et donc principalement celle produit en Indonésie par d'autres grosses firmes industrielles ? Il est clair qu'un étiquetage permettrait de mieux s'y retrouver, mais peut-être cela ferait de grosses étiquettes...

1

1
2012-04-04 23:20:15 +0200

Merci Nelly pour ce lien fort intéressant pour casser d'autres idées reçues, 2 titres parlants de l'article : Idée reçue n°2 : Le palmier à huile est une culture à 100 % industrielle qui profite aux multinationales occidentales.
Idée reçue n°4 : L’huile de palme est une huile naturellement hydrogénée et contenant des acides gras saturés, donc mauvaise pour la santé.
C'ets peut être un article à nuancer surtout du fait du nombre de produits contenant de l'huile de palme au supermarché .... mais ça a le mérite de casser des idées reçues véhiculées par la machine médiatique.
Lien direct : http://www.cirad.fr/actuali...

1

0
2013-12-02 22:13:44 +0100

Complément d'information
http://www.humanite-biodive...

0

0
0

1
2014-11-16 00:01:49 +0100

Il est quand même regrettable que l'essentiel de cette huile soit utilisée comme carburant. D'ailleurs, son prix est directement proportionnel au prix du pétrole. Je conçois que des petits producteurs veuillent bénéficier de cette manne financière. Mais que dire de l'éthique d'une filière qui accapare des terres pour produire de l'énergie dans des pays qui ont quelquefois du mal à assumer leur autonomie alimentaire?

1

À propos de l'auteur

Biologiste amateur habitant le piémont pyrénéen, j'ai été touché par les dynamiques naturelles forestières et le milieu sauvage dès l'âge de 24 ans au Costa Rica où j'ai exercé plusieurs années le métier de guide de nature. J'ai ensuite organisé les voyages des autres depuis la France, dans le voyage sur mesure, tendant à travailler le plus possible avec des partenaires éthiques. Je suis l'aute...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 4
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 11
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 252
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 5
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 4
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 6

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy