POPULARITÉ
67

Disparition de Pierre Pfeffer

Éditer
Publié dans
le 05.01.17
Hqdefault

C'est avec émotion et tristesse que j'ai appris la disparition de Pierre Pfeffer, personnalité ayant œuvré fortement pour la conservation de la Nature en France et dans le monde, scientifique, humaniste et homme de terrain à qui on doit maintes réalisations concrètes.

Ce petit message pour essayer de lister tout ce qu'il a apporté et de cette manière lui rendre hommage et s'associer au chagrin de son épouse et ses proches.

En résumé :
Zoologiste attaché au laboratoire des reptiles et poissons du Muséum National d’Histoire Naturelle puis à celui des mammifères et oiseaux ; directeur de recherche au Centre National de la recherche Scientifique ; président du conseil scientifique du parc national du Mercantour, administrateur, puis vice-président du conseil d’administration de ce parc national depuis sa création en 1979 jusqu’en 2001 ; membre de la commission scientifique « Loups » et de la commission scientifique « Ours » auprès du ministère de l’Écologie ; président du WWF-France (1976-1983) ; secrétaire-général de la Société Nationale de protection de la Nature (SNPN) ; secrétaire général du comité permanent du Conseil National de Protection de la Nature (1978-1983) ; membre de l’association Journalistes-écrivains pour la Nature et l’écologie (JNE) depuis sa création en 1969, expert UICN depuis la création de cette organisation.

En détail !
On lui doit la création de parc nationaux en France (comme le Mercantour) ou à l'étranger (exemple : parc national forestier de Taï en Côte d'Ivoire). Pierre Pfeffer participe à l’ébauche de deux projets de parcs nationaux, l’un en Corse, l’autre dans le massif du Caroux,. Finalement, ces deux projets deviendront deux parcs naturels régionaux : le parc naturel régional de Corse en 1972 et celui du Haut-Languedoc en 1973.

Grand connaisseur de la nature asiatique, Pierre Pfeffer a effectué de nombreuses mission scientifiques à Bornéo, en Indonésie, au Cambodge ... De décembre 1969 à 1976, Pierre Pfeffer présenta en alternance avec Antoine Reille l’émission télévisée hebdomadaire « Les Animaux du Monde », lancée par le journaliste François de La Grange. Pierre Pfeffer fait découvrir aux téléspectateurs la faune, décrivant la vie des espèces, des grands singes à l’éléphant, en adoptant un discours scientifique visant à sensibiliser le grand public à une heure de forte audience tout en faisant passer une message sur la protection de la Nature. Que de vocations de naturalistes et d'écologues actuels sont nées de cette émission !

Il sera président du WWF-France de 1977 à 1983. Pour l'UICN, entre 1980 et 1985, il dresse l’inventaire complet des derniers rhinocéros au Tchad, au Cameroun et en Centrafrique.

Pierre Pfeffer est aussi un des principaux artisans de la création de la réserve du lac de Grand Lieu en Loire-Atlantique.
Dans les années 1980, Pierre Pfeffer devient secrétaire-général de la SNPN et se consacre principalement à mener un combat en faveur de la protection des éléphants.

Pierre Pfeffer sera membre du Conseil national pour la protection de la nature (CNPN) et en sera le secrétaire-général du comité permanent du conseil entre 1978 et 1983. Au sein de ce conseil , après l’adoption de la loi sur la protection de la nature en 1976, il participe à l’élaboration de la première liste des espèces protégées en France et œuvre pour la protection de l’Ours des Pyrénées. Il défend aussi l’intérêt en décembre 1978 de créer une réserve naturelle dans les Terres australes et antarctiques françaises. Pierre Pfeffer participe aussi à la réintroduction du lynx en France.

Pierre Pfeffer était aussi polyglotte (il parlait au moins six langues) ce qui le rendait particulièrement efficace dans les commissions, négociations et organisations internationales.

C'était un homme proche de la Nature qui aimait particulièrement les forêts, des forêts de l’Yonne à la taïga russe aux forêts primaires de Côte d’Ivoire en passant par celles des rives du Mékong.

On espère qu’il a su que son combat en faveur des éléphants vient de franchir une étape importante à laquellet il n’est pas étranger ; la République populaire de Chine vient d’interdire le commerce de l’ivoire d’ici fin 2017 (http://www.humanite-biodiversite.fr/article/ivoire-la-bonne-decision-de-la-chine)

A lire ou à relire ses ouvrages =
- avec Guy Dhuit. – Zoo sans frontières : animaux d’Afrique Orientale, Paris : Hatier, 1970
– Vie et mort d’un géant, l’éléphant d’Afrique, Paris : Flammarion, 1989
– Aux Iles du dragon, paris : Flammarion, 1964
– Bivouacs à Bornéo, Paris : Flammarion, 1963
- L’Asie : [Asia, a natural history], Paris : Hachette, 1970

Commentaires

3
2017-01-05 19:11:03 +0100

Nous avons perdu un des derniers grands naturalistes de terrain, voyageur-aventurier, de l'époque de Jean Dorst et de Théodore Monod, personnalités qu'il connaissait bien. Une époque où prospéraient encore des territoires vierges, des forêts primaires immenses à l'intérieur desquelles l'on pouvait marcher sous la canopée sans percevoir le ciel ; un milieu qu'il racontait si bien dans ses récits.
Engagé, combatif, ouvert d'esprit, polyglotte et curieux de tout, Pierre Pfeffer était tout cela. Il n'avait pas peur de la confrontation non plus, et s'est battu toute sa vie, sans peur des critiques, pour sauver forêts et éléphants, créer des espaces protégés, bien qu'il ait eu conscience des limites de l'exercice.
Ouvert à tous les publics, pour vulgariser la science écologique, ce qui lui fut reproché, il a su motiver les jeunes de ma génération et d'autres plus tard.
Je lui suis gré de m'avoir fait connaître le parc national du Mercantour au moment de sa création, et pour lequel j'ai travaillé avec bonheur pendant 10 ans. Parcourir ces montagnes d'une très grande richesse en biodiversité...

Dommage qu'il n'ait point entendu la décision de la Chine de stopper la commercialisation de l'ivoire ! Toutes ces dernières années, il était si pessimiste concernant la sauvegarde de l'espèce et avait l'impression que son travail avait été inutile.

3

À propos de l'auteur


Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 68
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 0
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 0
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 4
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 0
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 0

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy