POPULARITÉ
6

Emploi et biodiversité: enfin des progrès

Éditer
Publié dans
le 04.05.12
Sv102238

En France, d'après le ministère de l'environnement, la biodiversité constitue un secteur porteur en termes d'emploi.

 

Dans une note récente du Commissariat général au développement durable (chiffres et statistiques n°301, de mars 2012), il est signifié que les « éco-activités » génèrent de plus en plus de revenus et offrent d’importantes perspectives en terme de créations d’emplois. En vertu d’une définition d’Eurostat, ces éco-activités sont les secteurs économiques produisant des biens ou services ayant pour finalité la protection de l’environnement ou la gestion des ressources naturelles. Dans leur ensemble, ces activités ont connu une augmentation de 8,5% en volume en 2010, ce qui les amène à une valeur cumulée de 69,9 milliards d’euros. Si l’ensemble de ce secteur ne relève pas de la seule protection de la nature et de la biodiversité, celle-ci compte pour 1,1 milliards d’euros, la réhabilitation des sols et des eaux générant quant à elle 3,8 milliards. 

 

Concernant plus spécialement la question de l’emploi, si on raisonne en termes d’équivalents temps pleins, le domaine de la nature, des paysages et de la biodiversité (ainsi désigné dans la nomenclature Eurostat) a cru de 5,1% entre 2009 et 2010 pour représenter plus de 12.000 emplois aujourd’hui. Sans doute peut-on ajouter à ce premier ensemble les 13.300 emplois relevant, dans le domaine il est vrai de la production d’énergies renouvelables, du traitement de la biomasse.  Dans ces différents domaines les perspectives sont plus prometteuses que dans l’ensemble de l’économie : le nombre d’emplois crées dans le domaine des éco-activités a cru de 4,5% entre 2009 et 2010 alors que, crise oblige, il n’y a pratiquement pas eu de création nette d’emplois dans les autres secteurs considérés conjointement.

 

On peut rapprocher de ces indications la création en 2010 d’un Observatoire national des emplois et métiers liés à la croissance verte, animé par le service statistique du CGEDD,  ou encore l’adoption d’un Plan de mobilisation des filières et des territoires. La question des nouveaux emplois verts, y compris ceux directement liés à la gestion de la biodiversité, semble enfin susciter une partie de l’attention qu’elle mérite. 

Commentaires

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 766127
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 343308
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131396
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 210881
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41226
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 283511

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy