POPULARITÉ
130

Environnement. 11 milliards d'habitants sur Terre à la fin du siècle ?

Éditer
Publié dans
le 23.09.14
11-milliards-dhabitants-sur-terre-la-fin-du-siecle

Un grand défi pour l'humanité.JP B

Rappel d'un Communiqué des Nations Unies, en 2004°: "Le monde comptera environ neuf milliards d’êtres humains en 2100, selon le scénario moyen des projections de « Population mondiale d’ici à 2300 », un nouveau rapport publié par la Division de la population du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DESA).

Selon le rapport 2013 de l'Institut national d'évolution démographique (Ined), établissement public français spécialisé dans les recherches en démographie et les études de population en général, la planète compte aujourd'hui plus de 7 milliards d'habitants, et nous serons 10 à 11 milliards à la fin du XXIe siècle.

En 2014: L'Organisation des Nations Unies a récemment publié des projections démographiques fondées sur les données jusqu'en 2012 la Terre pourrait compter 11 milliards d'humains à la fin du siècle."

Lu dans la presse française:

« Le consensus au cours des vingt dernières années était que la population mondiale, estimée actuellement à environ sept milliards, continuerait à croître pour atteindre neuf milliards à la fin du XXIe siècle avant de plafonner et probablement de décliner », relève Adrian Raftery, professeur de statistiques et de sociologie à l'Université de Washington à Seattle (nord-ouest) ….
Il est l'un des principaux co-auteurs de cette recherche publiée jeudi dans la version en ligne de la revue américaine Sciences.

« Nous avons conclu qu'il y avait 70% de probabilité que la population mondiale ne se stabilisera pas durant ce siècle », précise-t-il, ce qui montre selon lui que « l'évolution démographique demeure une question très importante ».

Un accroissement de la population peut exacerber d'autres problèmes planétaires comme le changement climatique, la propagation de maladies infectieuses et la pauvreté, observe-t-il.

La plus grande partie de la croissance démographique attendue sera le fait de l'Afrique, où la population devrait quadrupler pour passer d'un milliard environ actuellement à quatre milliards d'ici la fin du siècle.

Cela s'explique surtout par le fait que le taux de natalité en Afrique subsaharienne ne diminuera pas aussi vite que prévu. Ainsi, selon ces dernières projections il y a 80% de chances que la population sur le continent africain à la fin du XXIe siècle se situe entre 3,5 et 5,1 milliards.

Ces chercheurs relèvent que l'accès à des moyens de contraception et à l'éducation sont déterminants pour faire baisser le taux de natalité.
79 millions de Français

Les autres grandes régions de la planète connaîtront beaucoup moins de changements que l'Afrique.

L'Asie, avec aujourd'hui 4,4 milliards d'habitants, verra ce nombre plafonner autour de cinq milliards en 2050 avant de commencer à diminuer, selon ces experts.

En Amérique du Nord, en Europe et en Amérique latine (y compris les Caraïbes), la population devrait se maintenir chaque fois sous le milliard d'habitants.

La France devrait être le pays le plus peuplé du continent européen en 2100 avec 79 millions d'habitants, contre 66 millions actuellement. Au contraire, l'Allemagne verra sa population nettement se réduire pour passer de 80 millions aujourd'hui à 56 millions, a précisé à l'AFP le professeur Raftery.

Celui-ci pointe le fait que l'Allemagne comme la France connaîtront un vieillissement de leur population avec un ratio d'actifs par rapport aux retraités inférieur à celui du Japon aujourd'hui, qui est de 1,9.

Ce rapport sur la démographie mondiale de l'ONU est « le premier qui s'appuie sur un outil statistique moderne combinant toutes les informations et données disponibles permettant de produire de meilleures prévisions », font valoir ces experts.""

Extrait de http://www.ouest-france.fr/environnement-11-milliards-dhabitants-sur-terre-la-fin-du-siecle-2833886

Commentaires

1
2014-11-14 19:21:25 +0100

Egoïstement, en regardant la seule France (pays que je connais le mieux), je ne peux m'empêcher de penser que ce n'est pas une chance pour les générations futures qu'elle soit peuplée de 79 millions d'habitants au lieux d'environ 65 millions actuellement. En effet, les périphéries des villes sont d'interminables zones enlaidies où sévissent des embouteillages le soir (peut-être aurons-nous changé nos modes de déplacements?). Les villages anciens voient leurs territoires se miter de lotissements, dans lesquels les murs hauts de parpaings sont désormais fréquents (surtout dans le Languedoc). Il n'y a déjà plus assez d'emploi avec 65 millions d'habitants, comment penser qu'avec 79 millions, ce sera mieux? Et avec une population mondiale qui augmentera, quid des forêts tropicales humides et autres forêts primaires, des ressources en poissons déjà mises à mal par la pêche industrielle, de la famine? L'Homme aura t'il si "rapidement" appris à mieux partager les ressources et moins spéculer sur le prix des céréales? Permettez-moi d'en doutez (cet cela ne fait pourtant pas de moi un pessimiste ou ni une personne triste)...Bref, c'est un sujet délicat, mais je ne trouve pas cette perspective tout à fait conforme au monde que j'espère pour nos descendants humains. Voilà.

1

1
2014-11-16 08:53:37 +0100

Je partage les préoccupations de GermainGrignan. En effet, les maux écologiques que nous infligeons à la planète et aux autres espèces proviennent en grande partie de notre surnombre. Nous devons donc évidemment baisser notre consommation moyenne, mais il faut savoir qu'avec 40% de population supplémentaire d'ici à 2100, les efforts à réaliser seront d'autant plus importants. Se serrer d'avantage la ceinture, pourquoi pas, mais il serait bon d'en avertir nos contemporains afin qu'ils agissent en connaissance de cause...
http://demographie-responsa...

1

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 224777
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 163832
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 62310
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 15892
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9396
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 197860

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy