POPULARITÉ
83

Evènement européen à l'IUCN (International Union for Conservation of Nature)

Éditer
Publié dans
le 26.10.18
Download-2

Le 4 octobre dernier, l'IUCN avait invité la Présidence autrichienne du Conseil européen (les Etats membres de l'UE siégeant à tour de rôle) à présenter ses priorités, en mettant l'accent sur sa politique en matière de biodiversité. J'y étais, au nom de notre association.

Luc Bas, le Directeur du Bureau européen de l'IUCN, a introduit les orateurs qui se sont succédés, à savoir:
- Maria Patek, Directrice Générale "Forêt et Développement Durable" au Ministère autrichien du développement durable et du tourisme,
- Patrick ten Brink, Directeur "Politiques de l'UE" au Bureau européen de l'environnement,
- Stefan Leiner, Chef d'Unité "Biodiversité" à la Direction Générale "Environnement" de la Commission européenne.

Pour l'essentiel, l'accent a été mis sur les plastiques, et l'agriculture. A également été mentionnée la difficulté qu'ont les entreprises à mesurer l'impact des actions qu'elles mènent en faveur de la biodiversité. Existe-t-il des outils à cet effet?
Effectivement, comme notre Administrateur Patrice Hirbec me l'a indiqué, il en existe de multiples, qui vont de l’évaluation des incidences à l’indice de qualité écologique (IQE) du MNHN (Muséum National d'Histoire Naturelle), jusqu’à la réalisation d’une étude d’impact, en passant par les suivis de populations, notamment d’espèces clé de voûte. Tout dépend de l’échelle à laquelle on se situe et des obligations légales. Je vais communiquer à l'IUCN, pour diffusion, ces informations, qui sont certainement applicables ailleurs en Europe.

Durant le cocktail, j'ai rencontré la représentante de Seas at Risk: Intéressantes discussions avec elle sur la pollution des mers: le plastique est pour SaR une question prioritaire, mais il y a aussi tous les produits qui imprègnent notamment les vêtements dits "techniques"... Le champ est vaste.
Et j'ai croisé la représentante, française également, de l'Association européenne des propriétaires terriens (European Landowner Organisation).

Ces rencontres au-delà de nos frontières nationales sont enrichissantes et permettent de faire rayonner plus largement Humanité et Biodiversité.
De très nombreux groupements européens d'associations qui, comme nous, s'emploient à protéger la biodiversité, étaient présents et heureux d'échanger sur nos valeurs communes.

Le Directeur, Luc Bas, m'a confirmé que nous serons invités à chaque changement de Présidence.
Ce sera l'occasion de créer et consolider les liens avec des femmes et des hommes aussi engagés que nous le sommes.
L'union fait la force.

Mireille Delprat, membre du Conseil d'Administration d'H&B

Commentaires

3
2018-10-26 22:00:25 +0200

Une dimension européenne de la biodiversité
Important car on partage tous cet héritage de Nature fortement bouleversée par une présence humaine ancienne et très prégnante ...

3

À propos de l'auteur


Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 55
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 82
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 4
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 438
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 58
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 16

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy