POPULARITÉ
518

Exploitation de la biomasse par la centrale thermique de Gardanne

Éditer
Publié dans
le 09.06.17
Foret_pin_alep_c_pnrl_a_salvaudon

La conversion à la biomasse de la centrale thermique de Gardanne (département 13) s’inscrit dans le cadre des objectifs du « Grenelle de l’environnement », visant à porter la part des énergies renouvelables à 23% de la consommation d’énergie finale d’ici à 2020.

La crainte : voir les forêts de la région se réduire comme peau de chagrin.
850 000 tonnes de bois par an sont nécessaires pour alimenter Gardanne. Et 35% de la ressource doit provenir des forêt de Paca. Sa zone d’approvisionnement se situe dans un rayon de 250 km autour de la centrale. (Source et vignette)

Le tribunal administratif de Marseille annule l’autorisation d’exploitation compte tenu du caractère insuffisant de l’étude d’impact sur les forêts du Sud-Est

L’essentiel de la décision communiqué par le Tribunal administratif de Marseille :

  • Le tribunal a d’abord relevé que, eu égard à l’importance des prélèvements en bois forestier, qui devraient représenter, à terme, 35% du gisement forestier disponible dans un rayon de 250 kilomètres autour de la centrale, les conditions d'approvisionnement en bois forestier constituent un élément essentiel de l'exploitation au regard des incidences prévisibles de l’installation sur l'environnement.
  • Il a ensuite jugé l’étude d’impact insuffisante, dès lors qu’elle ne comporte pas d’analyse des effets « indirects et permanents » de la centrale sur les zones de prélèvement en bois, en méconnaissance des dispositions de l’article R. 512-8 du code de l’environnement. Il a également relevé que, compte tenu des particularités de son mode d’approvisionnement, l’étude d’impact n’était pas proportionnée à l’importance de l’installation.
  • Le tribunal a enfin considéré que cette insuffisance de l’étude d’impact a eu pour effet de nuire à l’information complète de la population au stade de l’enquête publique et a été de lnature à exercer une influence sur la décision de l'autorité administrative. Par suite,le tribunal n’a pas estimé pouvoir régulariser la procédure en accordant lui-même l’autorisation d’exploiter.

Décision n°1307619-1404665-1502266 du 8 juin 2017

Commentaires

2
2017-06-09 13:53:27 +0200

La transition énergétique doit être respectueuse de la biodiversité !

2

4
2017-06-09 16:30:46 +0200

Cette centrale était démesurée et aurait entraîné:

  • soit un changement dans la gestion de la forêt méditerranéenne peu productive en m3 pour en faire un système de production avec des plantations usant de force intrants,
  • soit des importations de matière ligneuse venant de loin et donc à forte empreinte écologique (transport notamment).
  • soit un gaspillage d'argent car on aurait réalisé une usine à forte capacité sous utilisée faute de bois local mobilisable.

Mais, les centrales calées à échelle d'un bassin d'approvisionnement et donc sur la possibilité forestière raisonnée de la zone de chalandise de la centrale, c'est bien pour la transition écologique.

4

1
2017-06-10 09:41:27 +0200

Sauf que le préfet vient de passer outre cette décision du tribunal et décide de maintenir la centrale en fonctionnement .cf Arrêté et annexe du 09/6/2017.

1

1
2017-06-10 09:51:24 +0200

à Pirouette
En effet: "Le préfet des Bouches-du-Rhône, Stéphane Bouillon, a signé, vendredi 9 juin, un arrêté permettant « à titre provisoire » la poursuite de l’exploitation de la centrale de Gardanne."
A savoir: "Les opposants au projet dénoncent, non pas la biomasse mais son gigantisme..."
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/pollu...

1

1
2017-06-10 12:07:51 +0200

Les forêts sont indispensables !
Pas de déforestaion !

1

1
2017-06-12 09:53:25 +0200

Suite à l'annulation de l'autorisation d'exploiter sa centrale biomasse de Gardanne par le tribunal administratif de Marseille, l'exploitant Uniper fait appel de la décision qu'il qualifie de "très pénalisante".

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. ************************************************************************************************************************************* Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. ****...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 742336
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 300615
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 125579
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 216476
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43796
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 269267

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy