POPULARITÉ
660

Faisons de 2019 l'année de la visibilité de la France qui espère

Éditer
Publié dans
le 03.01.19
Espoir26196068_1570556016346754_4778932118002863201_n

Après la visibilité de la France qui prospère en 2017, de celle qui galère en 2018, rendons visible celle qui espère en 2019

Oui le mouvement des gilets jaunes a rendu visibles des citoyens et citoyennes souvent en galère, vivant des situations quotidiennes difficiles.

Non, le mouvement des gilets jaunes n'a pas rendu visibles tous les invisibles qui vivent en précarité ou dans la pauvreté pas plus qu'il n'a rendu visibles tous ceux qui se mobilisent pour de nombreuses causes. N'est-ce pas Humanité et Biodiversité !

Ce n'est pas un reproche. Aucun mouvement ne peut à lui seul représenter toute la diversité de notre société.

  • Le mouvement des gilets jaunes n'a pas rendu visibles les invisibles migrants fuyant leur pays par instinct de survie.

  • Le mouvement des gilets jaunes n'a pas rendu visibles les dizaines de milliers d'invisibles qui se pressent dans les restos du cœur ou autres épiceries sociales.

  • Le mouvement des gilets jaunes n'a pas rendu visibles les millions d'invisibles vivant de minimas sociaux

  • Le mouvement des gilets jaunes n'a pas rendu visibles les invisibles habitants des quartiers dont l'évocation du nom constitue une barrière à l'emploi.

  • Le mouvement des gilets jaunes n'a pas rendu visibles tous ces invisibles citoyens jeunes et moins jeunes en situation de chômage et qui galèrent dans un véritable parcours du combattant.

  • Le mouvement des gilets jaunes n'a pas rendu visibles non plus toutes les invisibles initiatives citoyennes réunissant des milliers et peut être même des millions d'hommes et de femmes, qui contribuent

    • à améliorer les conditions de vie dans leur quartier, dans les communes rurales
    • à inventer de nouvelles formes de travail et d'emploi
    • à imaginer des nouvelles formes de solidarité.
    • à créer de nouveaux réseaux d'échanges et de savoirs
    • à oser d'autres formes de démocratie municipale
    • à concevoir de nouvelles organisations pour mieux prendre en charge la santé des personnes et les accompagner dans leurs parcours.
    • à construire avec les personnes en situation de pauvreté elles mêmes des chemins pour en sortir
    • à développer des systèmes coopératifs pour développer les énergies renouvelables .
    • à innover, par nos OASIS pour une meilleure compréhension de la biodiversité préservée
    • à innover par des solutions associatives de proximité des façons de vivre ensemble au quotidien (voiture en commun, jardins partagés, système d'échange local...)
    • à travailler à rendre les connaissances scientifiques appropriables par les citoyens
    • à renforcer partout et pour tous l’expertise qui permet de résister aux mondes des fausses nouvelles
    • à travailler aux respects de l'autre.

Ce n'est pas une critique sans lucidité des mouvements des gilets jaunes

C'est simplement dire que, pas plus que les "marcheurs" ne représentent la société civile dans son ensemble, les "gilets jaunes" ne représentent le peuple à eux seuls.

Il ne s'agit pas d'opposer ces diversités. Cette diversité doit être visible et reste encore beaucoup de travail à faire pour rendre visibles des hommes et des femmes vivant des situations de souffrance ou agissant au quotidien pour rendre le monde plus agréable à vivre.

Et si après 2017 qui a été l'année de la visibilité d'une France qui prospère avec l'éclosion "des marcheurs", 2018 l'année de la visibilité d'une France qui galère, avec l'éclosion des "gilets jaunes", faisons de 2019 l'année de la visibilité de la France qui espère.

Commentaires

1
2019-01-03 18:41:52 +0100

2019
Espérons ...
Souhaitons retrouver dans notre pays une maîtrise gouvernementale basée sur la raison et l’humanisme, deux valeurs essentielles à la démocratie.
Une politique ultra-libérale excessive de droite ou d'extrême droite participe à l'affaiblissement de la France et de sa démocratie. Dirigée par les banques et les lobbies, cette oligarchie actuelle crée de telles différences de pouvoir d’achat intolérables entre les différentes classes de la société qu’elle engendre l’indignité, créant des castes. L'air du consumérisme à outrance entre dans une phase de décadence, réfléchissons et agissons objectivement pour l'avenir et notre liberté.
La richesse, la stabilité, l'avenir, l'indépendance et l'équilibre social de notre société dépendent de sa capacité de créativité et de productivité dans le respect de la vie et de l’environnement nécessitant un sens du partage par les actionnaires et les grandes fortunes dans les investissements sociaux.
Seule la participation effective des grandes entreprises et des lobbies au financement des structures locales, des logements, des actions sociales, etc… est constructive.

1

3
2019-01-04 22:03:41 +0100

Je n'ai pas cru en les Marcheurs en 2017 ni dans leur chef de file, 2018 m'a conforté dans mon idée, espérons que 2019 me donne tort (ce ne serait pas la première fois de ma vie :p) ou se découvre un nouveau mouvement qui serait réellement porteur de changement, un mouvement des consciences par-delà les barrières visibles et invisibles qu'une société anthropocentrique et divisée comme la nôtre laissent pousser comme des entraves au sein de nos esprits, de nos intelligences collectives et de nos cœurs.
.
Un mouvement qui réunirait tous ceux qui regardent vers les autres d'où qu'ils soient et où qu'ils aillent, pour le meilleure de l'humanité et de la biodiversité.
.
N'attendons pas d'être providentiel ni même de mouvement providentiel mais découvrons-les en nos seins à travers un regard authentique vers les autres, la biodiversité et la vie, et réunissons-nous en cela. Ensuite le mouvement, l'être providentiel (s'il y doit y en avoir un mais j'imagine qu'un seul ne pourra rien et qu'il y en a en fait partout à travers le monde et de plus en plus jeunes), alors nous le ferons, le reconnaitrons, et surtout nous le seront tous un peu, c'est cela qui est nécessaire.
Il faut cesser de déléguer aveuglément, puis se plaindre ou subir en grognant, il faut faire de son mieux où l'on est.
.
Puisse 2019 être l'année de l'espérance, mais de l'espérance qui nous inspire toutes et tous :-)

3

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 225675
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 171778
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 62651
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 16943
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9376
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 202090

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy