POPULARITÉ
1791

Félix Leclerc - Pieds nus dans l'aube

Éditer
Publié dans
le 29.10.17
Felix-leclerc-1914_1988-cimetiere-saint-pierr1

«Pieds nus dans l’aube» premier roman de Félix Leclerc paru en 1946 aux Éditions Fides a été adapté au cinéma par son fils Francis Leclerc.
Ce film est présentement à l’affiche au Québec. Écrit en 1945, ce récit se situe dans les années 20.
Ce roman respire le bonheur et sent le bon terroir québecois. Il décrit le regard sympathique que l’auteur n’a jamais cessé de poser sur la campagne québécoise, ses habitants, la nature et l’art.
Pour cette occasion les Éditions Fides ont réédité ce roman paru il y a 71 ans.

«La rivière passait à cinquante pieds et hurlait des noms en culbutant sur les roches. Je me mis à courir et à crier plus fort qu'elle. Salut les arbres ! Salut la terre ! Salut les bleuets et les friches ! Salut l'horizon, les nuages frisés, le vent vierge et la bonne vie ! Deux écureuils indignés filèrent sous un tronc d'arbre. Un ruisseau caché ceinturait la butte et se jetait dans le torrent. Salut ruisseau ! À certains endroits, il répondait «salut» avec sa voix de perles. D'un regard nous avions embrassé tout le canton. Les marguerites, heureuses de nous voir, balançaient leur longue tête, enlacées dans la mousse, voulaient lier connaissance.» (Félix Leclerc – Pieds nus dans l’aube)

En hommage à Félix Leclerc, à son œuvre et à l’héritage qu’il a laissé à la francophonie, je vous offre en vidéo sa chanson «Tu te lèveras tôt» de 1958.

Tu te lèveras tôt

Tu mettras ton capot
Et tu iras dehors
L'arbre dans ta ruelle
Le bonhomme dans le port
Les yeux des demoiselles
Et le bébé qui dort C'est à toi tout cela

Tu toucheras la terre
La mer porteuse d'îles
Tu verras les bateaux
La barrière et le moine
Le château et le pont
Et tous les champs d'avoine C'est ton pays

Et tu rentreras lourd
Pour avoir fait le tour
De ce qui est à toi
Tu diras à ta mère
Que l'horizon est clair
Et elle sera fière D'être de ce pays-là

Y a le comté des pommes
Celui des pêcheries
Et des bêtes de somme
L'autre des flâneries
Y a le moulin à scie
Le facteur, le voleur
La politiquerie
La neige et les couleurs C'est à toi, tout cela

Y a les faiseurs de chaises
Les faiseurs de chaloupes
Et les faiseurs de pain
Et les faiseurs de rien
Y a les retardataires
Les mariages, les colères
Les grands-mères aussi
Et les cordonneries C'est ton pays

Les cloches dans les clochers
Les quatre-vingt comtés
Les cinquante mille écoles
Et l'or dessous le sol
Les villes qui commencent
Celles qui continuent
Avec toi par-dessus
Et les siècles qui naissent Au fond des nues

Tu te lèveras tôt
Tu mettras ton capot
Et tu iras dehors

Articles complémentaires :
http://www.lapresse.ca/cinema/cinema-quebecois/entrevues/201710/23/01-5140905-francis-leclerc-de-pere-en-fils.php

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1062910/pieds-nus-dans-laube-premier-livre-felix-leclerc-film

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1063397/felix-leclerc-sur-les-grands-themes-de-pieds-nus-dans-laube

Commentaires

0
2017-11-10 14:57:20 +0100

merci de nous redonner accès à nos '' quelques arpents de neiges'' grâce au vibrato de cette magnifique voix racontant sa Foi en l'homme et son pays ...

0

À propos de l'auteur

Artiste de la francophonie native du Québec.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 7282
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 24211
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 37
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 37
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 37
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 2956

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy