POPULARITÉ
550

Francis Hallé, 30 ans d'exploration des canopées forestières tropicales

Éditer
Publié dans
le 02.11.17
22405705_521263404890235_2859561983026408314_n

Un livre vient de paraître, le 3ème et dernier d'une trilogie
Tome 1 - "50 ans d'explorations et d'études botaniques en forêt tropicale"
Tome 2 - "50 ans d'observations dans les Jardins botaniques du monde"
Tome 3 - "30 ans d'exploration des canopées forestières tropicales"
Editeur : MUSEO
Date de parution : 12/10/2017

Son auteur : Francis Hallé
Il s'est spécialisé en écologie des forêts tropicales humides et en architecture des arbres. C'est un fervent défenseur des forêts primaires, c'est-à-dire les forêts jamais exploitées par l'homme, qui ne représentent plus aujourd'hui que 5 à 10 % des forêts terrestres mais constituent, selon lui, plus des trois quarts des réserves de biodiversité de la planète.

L'intérêt est que la grande majorité des formes de vie végétale et animale se trouve au sommet, dans la canopée, et ne peut être observé depuis le sol. Ces expéditions ont permis depuis 30 ans de décrire de nombreuses espèces jusqu'alors inconnues, et de prendre conscience de l'importance de la canopée dans la biodiversité

Voici la préface signée de Hubert Reeves:
Francis Hallé est un biologiste mondialement connu pour sa participation à des expéditions en Guyane avec le Radeau des Cimes né de l’imagination et des compétences d'un architecte, d'un aéronaute et de lui-même. Il s’agit d’un engin conçu pour se poser sur la canopée forestière pour étudier la diversité de la faune et de la flore du sommet des arbres.

Ainsi le botaniste a pu identifier un grand nombre d’espèces nouvelles aussi bien en Amazonie qu’en Afrique Equatoriale et en Indonésie. Il a, par ailleurs, apporté une importante contribution a la classification des structures topologiques de nombreuses espèces arboricoles. Il est connu aussi pour ses combats contre la violence faite aux arbres des villes par des élagages trop sévères.

Mon premier contact épistolaire avec Francis Hallé se fit par une lettre de lui au sujet de mon livre « Arbres aimés ». Il avait des propos élogieux mais aussi une critique amicale. Il me reprochait d’avoir utilisé, au sujet des forêts équatoriales, les mots « enfer vert », m’invitant à l’accompagner sur de tels lieux pour que je révise cette opinion excessive. Invitation que j’ai malheureusement dû décliner par manque de temps mais qui m’a incité à me plonger dans ses livres.

Depuis nous avons fait connaissance et nous sommes revus à quelques occasions. J’ai senti que nous étions, comme on dit, sur la même longueur d’onde. Nous avons ensemble plaidé pour les arbres des forêts dans une lettre de 2013 au ministre français de l’agriculture: "Les forêts le la France hexagonale ou des Outre-mer, millénaires ou centenaires, les forêts, publiques ou privées, les forêts ont toutes dans leur cœur des trésors. Et les plus récentes sont la promesse de joyaux futurs car elles s’enrichissent en prenant de l’âge. Elles sont toutes de talentueux orchestres de la nature. Le bruissement des feuillages est une musique de fond pour les cris et chants d’animaux."

Ce qui me frappe surtout c’est l’intensité de son rapport affectif avec les arbres, son émerveillement devant ces êtres vivants auxquels il est profondément attaché. On sent chez lui, au travers de ses écrits et de ses dessins, une véritable vénération pour le monde végétal d’où les accents de sa tristesse, voire de sa colère, face aux massacres végétaux qui sévissent depuis plusieurs décennies dans les grandes forêts du monde et menacent de les exterminer à court terme dans un course effrénée aux profits immédiats. Le sort des populations indigènes dont l’existence même dépend de ces forêts le préoccupe tout autant et il n’hésite pas à parler de génocide.

J’ai beaucoup appris de lui et lui en suis profondément reconnaissant.

Hubert Reeves,
Astrophysicien
Président d’honneur de Humanité et Biodiversité

Commentaires

1
2017-11-05 20:22:15 +0100

Francis Hallé: merveilleux botaniste! On l'aime autant que Hubert Reeves, et ce n'est pas peu dire!

1

0
2017-11-07 18:03:54 +0100

Ils existent des personnes vraiment merveilleuses... cela fait beaucoup de bien..merci.

0

À propos de l'auteur

La nature ... un demi-siècle que je prends une part active à sa défense. c'est me défendre moi-même… Et depuis 1976, j'accompagne l'action de l'association devenue "Humanité et Biodiversité". J'en suis administratrice… Nelly Boutinot

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 718835
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 302032
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 128392
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 41847
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 34852
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 317863

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy