POPULARITÉ
564

Grève de l'école pour le climat - Greta Thunberg

Éditer
Publié dans
le 06.01.19
C764a572-ed35-41e0-9ace-4ecd2b7b9df9

Vous avez sûrement entendu parler de Greta Thunberg, au moins depuis son discours à la COP24, mais ce n'est pas cette vidéo que je souhaite mettre en avant ici, toutefois je l'ajoute (avec les sous-titres en français pour les curieux) après la première vidéo qui est, je pense, plus intéressante et est éclaircissant sur Greta et ce qui fait sa différence.

Je préfère donc mettre en avant ici son intervention lors d'un événement TEDx à Stockholm car elle parle un peu d'elle et il y a, à son sujet, quelque chose qui fait que, probablement, elle a commencé à faire la grève de l'école (pour s'installer devant le parlement ... ils ont fini par le faire se déplacer carre elle dérangeait à attirer l'attention un peu trop évidemment).

C'est une jeune femme de 15 ans, comme les autres en Suède, elle aime passer son temps du temps avec sa famille, ses deux chiens, Moses et Roxy. Elle aime les animaux et se passionne pour les livres et les sciences.
Mais elle est aussi autiste asperger, elle a des troubles obsessionnels compulsifs ( TOC ), et est atteinte mustime sélectif.

"Cocktail" qui a pour résultats étonnants, entres autres (à découvrir en l'écoutant), qu'elle ne parle que lorsqu'elle pense que c'est nécessaire (et elle parle beaucoup de la crise climatique) et qu'elle est très mauvaise pour le mensonge.

Son témoignage, sur elle et sur sa vision des choses est très riche :-)

Pour son discours (sous-titré en français également) lors de la COP24, :

Retrouvez-la évidemment sur la toile :
Instagram
Twitter
On peut voir que le mouvement est très suivi partout dans le monde ... mais je n'ai encore rien remarqué en France et c'est un peu dommage (ensuite je ne suis pas en train de vérifier 24/7)

Évidemment, la conclusion de son discours à la COP24 me rend un peu triste, car nous devrions tous nous réunir et non pas nous voir comme étant les un contre les autres, mais depuis 1992 nous ne faisons que prendre du retard et empirer les choses ...

En tout cas, comme précédemment évoqué dans une publication récente ici-même Climat : Pourquoi n'agissons-nous pas ?, avec Greta la question ne se pose pas, elle agit comme elle pense, et l'étincelle prend à travers le monde... et nous avons besoin de tous ces feux - qui ne brûlent ni ne polluent mais simplement apportent un peu de lumière sur une cause qui est au fond la notre - qu'elle allume et qui sont de plus en plus nombreux !

En tant que salarié je ne peux pas faire la grève de l'école mais si j'étais en CDI je serais heureux de pouvoir passer à temps partiel pour le climat ;-)

Commentaires

0
2019-01-08 12:19:15 +0100

Belle initiative mais bon, ... voilà quoi. Fera t-elle bouger les choses

0

0
2019-01-08 22:11:21 +0100

@magic005 en tout cas ils sont nombreux, élèves et adultes, à travers le monde à suivre le mouvement qu'elle a lancé.
La note très positive de ce mouvement c'est que les adolescents s'engagent, en nombre, et n'acceptent plus les discours sans actions des dirigeants. En 1992, alors qu'elle n'avait que 13 ans, le discours de Severn Cullis-Suzuki n'avais pas eu le même impact auprès des jeunes de sa génération.
Il est pour moi très positif de voir qu'autant d'adolescents ne passent pas à côté de ce que nos dirigeants évitent depuis des décennies maintenant.
Pour la suite ... l'avenir nous le dira très vite

0

0
2019-01-10 09:50:55 +0100

Arrêtons la psychose autour de tous ces discours pessimiste de fin du monde, c'est de la manipulation. L'humanité s'adaptera. Il y a d'autres menaces : astéroïdes, irruptions volcaniques, pandémies, guerres. Il y a toujours eu des menaces. Nous n'empêcherons pas le Brésil de détruire sa forêt (c'est leur forêt, pas la notre), la Chine et l'Inde de vouloir bénéficier du même niveau de vie destructeur que le notre et de manger de plus en plus de viande. Occupons nous de nos affaires, de notre assiette, à notre modeste niveau, et espérons un avenir possible. Des moments difficiles sans doute, mais la fin certainement pas. Quitte à ce que tout redémarre avec une poignée d'individus qui auront appris une leçon, puis, dans des milliers d'années, l'auront de nouveau oubliée...
S'adapter => https://www.franceculture.f...

0

0
2019-01-10 20:45:04 +0100

@Maximus56 Si il est évident que le danger n'est pas l'extinction de la race humaine pour des raisons climatiques dans les quelques décennies à venir, ce n'est pas une raison suffisante pour tout le monde de ne rien faire ni essayer au niveau collectif car c'est au niveau collectif que les causes des problèmes climatiques sont créées, et certains veulent ne pas continuer comme nous le faisons.
.
A l'extrême, je pourrai dire que si les événements climatique et environnementaux ne touchaient que nous et non pas les animaux qui ne nous ont rien demandé ni ne nous ont jamais rien empêché de faire (et n'en n'ont pas les moyens ce que l'on peut presque regretter), alors pourquoi pas aller a bout de cette auto-destruction et voir qui survivra ... même si je ne partage pas cette vision.
Je ne partage pas cette visions car c'est non seulement passer outre bon nombre d'espèces vivantes que nous sacrifions avec nous, mais aussi c'est donner peu de chance à la possibilité d'une évolution consciente collective humaine.
.
Les problèmes, nous les aurons la question ne se pose pas, la question ce sont les proportions et si nous allons faire ce qui est en notre pouvoir pour limiter les dégâts et comment nous réagirons fac à ceux qui se manifesterons.
Les changements il y en aura toujours, positifs ou négatifs, ni blancs ni noirs , sont inhérents à l'existence, consciente ou non, rien n'est figé dans l'univers.
Mais rien n'en fait une fatalité.
.
Ensuite, il y a des solutions pour que la Chine, l'Inde, et les autres qui, même plus petits n'en sont pas moins importants,, puissent bénéficier d'un meilleur niveau de vie sans qu'il ne soit aussi destructeur que le notre. Et nous pouvons aussi changer le notre, de notre assiette, oui, mais au niveau collectif également.
.
Pour terminer, je ne connais pas la réponse parfaite, je ne connais que mon opinion et celles des autres, de ce que je lis. Mais je pense que la réponse parfaite, si elle existe, ne peut pas exclure la liberté de penser, d'expression et d'agir des autres, Greta, et ceux qui la soutiennent et la suivent, pensent, s'expriment et agissent comme moi, comme vous, comme chacun d'entre nous ici.

0

2
2019-03-13 12:50:41 +0100

Depuis le mois de janvier cher Rafaël, les choses bougent en France, y compris chez les jeunes. Les préparatifs de la grande gréve mondiale de l'école pour le climat, programmée dans deux jours laissent entrevoir une forte mobilisation des collégiens, lycéens, étudiants.

Pour ma part, et malgré les messages de dissuasion distribués par la direction de son lycée, j'encourage ma fille à privilégier cette mobilisation à l'assiduité de quelques heures de cours.

Et pour tous, il y a la marche pour le climat de ce samedi 16 mars. Protection de la biodiversité sur nos petites Oasis et participation aux grands rassemblement pour tenter de faire bouger les lignes, je n'y vois que cohérence.

2

1
2019-03-13 18:01:06 +0100

Cher Stéphane,

Absolument les choses bougent en France et dans le monde.
Aux dernières nouvelles ce sont 1325 lieux différents dans 98 pays dans lesquels il a été annoncé qu'il y aura grève de l'école et des manifestations pour la lutte contre le réchauffement climatique.
1325 dans le monde dans 98 pays, la France est incluses avec plusieurs écoles dans différents villes, ça bouge et il faut s'en réjouir ... le chiffre grossira sûrement d'ici vendredi :-)
source :
https://www.instagram.com/p...

1

3
2019-03-14 21:25:27 +0100

1769 lieux différents dans 112 pays annoncés pour la grève du 15 mars 2019 !
Et bien sûr, il y a la marche pour le climat de samedi ;-)

3

-2
2019-03-15 14:07:42 +0100

L'école c'est pour acquérir le sens critique, pas le panurgisme !

Aujourd'hui les profs bourrent le crâne de nos enfants pour les pousser à manifester : NON !!! L'école doit rester neutre. Et les élèves feraient mieux d'étudier (s'ils en ont encore le courage et l'envie), et les profs d'enseigner (payés avec nos impôts !). Nous sommes dans l'émotionnel, et ça n'améliorera rien. Ce n'est pas d'émotion dont nous avons besoin, mais de RAISON, et la raison s'acquiert en étudiant sur les bancs des écoles, pas dans la rue ! Pendant que nous nous baladons comme des Bisounours lobotomisés, le monde avance. Demain, les ingénieurs indiens et chinois viendront prendre les places des étudiants français qui auront passé leur temps dans les rues ! Je refuse que des profs entraînent des gamins dans leur délire émotionnel et de fainéantise caractérisée, avec nos impôts ! Manipulation des esprits, la planète s'en fout de cette lamentation, il faut travailler, innover, et avancer.

NON NON ET NON !!!

-2

2
2019-03-15 22:07:26 +0100

Taux de participation incroyable pour cette grève de l'école pour le climat !
Selon https://350.org/media/ plus d'un million d'élèves ont fait grève, plus de 2000 grèves dans 125 pays sur tous les continents.
.
Un nombre impressionnant d'élèves qui prennent l'avenir au sérieux et donc le leur, qui profitent de l'attention qu'ils attirent pour lors d'une journée manifester tous ensemble parce qu'ils savent que leur avenir, celui de la vie, est en jeu.
.
Une journée de cours de perdue pour essayer de dire que eux aussi ils savent que leur avenir ne se joue pas qu'à l'école, mais aussi, et pour beaucoup, en dehors de l'école.
Car l'école, qui prépare si mal à la réalité du travail et de la vie malheureusement, qui est une nécessité pour préparer l'avenir, ne peut rien faire pour le climat car c'est aujourd'hui qu'il faut agir, et cet aujourd'hui est chaque jour tant que ce qui doit être mis en œuvre ne le sera pas et encore ensuite pour le poursuivre.
.
Il y a de nombreuses causes et priorités dans les vies individuelles et collectives de ce monde, mais aucune ne sera plus valable si la biodiversité continue de s'éteindre à petits feux ...
.
Il est très rassurant de voir s'élever une conscience collective et jeune car l'avenir est, et à toujours été dans le collectif le plus large, et que, aujourd'hui, les plus jeunes apportent leur voix c'est un beau complément d'espoir :-)

2

À propos de l'auteur

Vous savez ce que l'on dit ? A deux on se tient compagnie, à 3 on fait la fête. Ce qui m'amène toujours à me rappeler qu'à 4 on médite :) Comme une plante ne peut pas être, seule, sans rien au milieu de nulle part, car si il y a une plante, même profondément et invisible, il y a de l'eau, et ce nulle part n'est pas non plus un sol "vide" ne permettant à rien d'y apparaître, même si il faut de...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 5586
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 132
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 1103
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 101
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 64
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 15918

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy