POPULARITÉ
4209

Hubert Reeves interroge Macron sur le nucléaire français et Notre-Dame-des-Landes

Éditer
Publié dans
le 23.02.17
Cover-r4x3w1000-58ad5d3c72b2a-reeves-et-macron

Pendant plus de deux heures Emmanuel Macron, à deux mois de l’élection présidentielle, s’est entretenu grâce à la médiation de Sciences et Avenir, avec cinq éminents scientifiques, qui lui ont posé leurs nombreuses questions sur la science, la santé, le numérique, la robotisation, l’enseignement et la formation : Jean-Claude Ameisen, médecin, spécialiste d’immunologie, président d’honneur du comité consultatif national d’éthique (CCNE) ; Claudine Hermann, physicienne, co-fondatrice de l’association Femmes et Sciences ; Axel Kahn, médecin, généticien, ancien directeur de l’Université Paris-Descartes ; Hubert Reeves, astrophysicien, président d’honneur de l’association Humanité et Biodiversité ; et Cédric Villani, mathématicien (médaille Fields 2010), directeur de l’Institut Poincaré, professeur à l’Université Claude-Bernard-Lyon-1.

A Hubert Reeves qui le questionne sur l’écologie et lui suggère de devenir "un vrai défenseur de l’environnement", le candidat assure que ce qui "se joue avec l’écologie, c’est la capacité de penser l’innovation de manière éthique". Après "les engagements historiques de la COP21 (…), d’abord, nous devons engager la sortie des énergies fossiles (…) et ne plus donner aucune autorisation nouvelle d’exploitation et d’exploration d’hydrocarbures". "Concernant le mix énergétique, je veux poursuivre la réduction du nucléaire qui reste la capacité à produire de l’électricité décarbonée la plus sûre" mais il constate que "personne ne sait aujourd’hui évaluer le coût du démantèlement-retraitement : je veux donc faire de la centrale de Fessenheim un site pilote".

Pour ce qui est de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Emmanuel Macron n’entend pas "revenir sur la consultation populaire (…), ce serait envoyer le message que plus aucun projet n’est possible en France". [A noter : depuis cet entretien, E.M. a annoncé qu’il nommerait un médiateur sur le sujet dans les premiers jours de son éventuelle présidence].

Dans l'entretien avec Emmanuel Macron organisé par Sciences et Avenir, Hubert Reeves tire le signal d'alarme : "Il faut que, rapidement, les humains arrêtent de saccager leur planète (...) Nous avons besoin d’un homme politique qui soit le représentant de l’humanité, pas simplement de la France."

Dans son édition en kiosque jeudi 23 février 2017 (n°841), Sciences et Avenir publie sur quatre pages les éléments saillants de ce long entretien.
Sciences et Avenir a fait parvenir la série des questions abordées lors de cet entretien aux autres candidats à l'élection présidentielle. Leurs réponses seront publiées dans une prochaine édition du magazine ainsi que sur le site internet.

Commentaires

12
2017-02-23 10:38:26 +0100

Ne rencontrez pas des gens pour qui l'argent passe avant tout. Allez à la rencontre de Jean-Luc Mélenchon. Il en serait heureux et vous pourriez débattre de tellement plus de choses pour la nature. Il est tellement plus cultivé et pétillant. Son programme est tendu vers cela justement. Allez vers ceux qui voient loin, qui pensent loin et humain. Laissez ceux qui veulent remplir les portes monnaies au détriment du reste. JLM porte un programme respectueux de l’environnement, il en parle avec passion. Ne pas se laisser berner par les autres. Visionnez les vidéos de sa chaine YouTube, il est pédagogue, formateur et on en sort plus instruit.

12

6
2017-02-23 11:14:22 +0100

Justement si, ce sont ces gens-là qu'il faut rencontrer, ce sont eux qui ont besoin d'être "soignés", c'est avec eux que le challenge existe. Même si c'est dur il faut essayer car ce sont des groooos challenges. Merci Hubert Reeves. Quant à Macron mieux vaut espérer que quelque chose se passe même si l'espoir est mince! Allez on y croit.

6

7
2017-02-23 12:27:33 +0100

Vous pourrez parler avec lui tant que vous voulez, il aura de belles paroles mais dans les faits (comme avec Notre Dame des Landes) seul le profit guidera ses décisions.
Ce sont les hommes politiques comme lui qui détruisent notre planète, et l'avenir de nos enfants. Je comprends que vous vouliez leur parler, mais ils se font juste de la bonne pub à venir parler avec vous, il faudrait peut-être les mettre davantage face à leur action: les choix qu'ils font aujourd'hui nous tueront demain.

7

4
2017-02-23 13:28:10 +0100

La position de Macron sur le respect du suffrage quant à l'aéroport Notre Dame des Landes est tout simplement un subterfuge (il ne veut froisser personne, telle une anguille il louvoie entre les obstacles). Il sait très bien que tout avait été fait pour que le référendum donne raison à la construction : la question posée, et l'assise géographique retenue. Et c'est ce même homme qui a imposé (au travers de Valls) une loi travail à la France de façon éhontée. C'était légal, mais totalement inique, et là il s'en contrefichait. Pour lui l'écologie passe au Xème plan, il n'a pas conscience des enjeux (ou pense que ce n'est pas le moment) , et de toute façon soumet tout cela au monde de la finance. Ceci dit, c'est vrai que c'est plus intéressant de prêcher à un non-convaincu que l'inverse, même si l'espoir de le voir changer est très, très ténu.

4

6
2017-02-23 13:50:27 +0100

Pour lui l'écologie ne passe pas au 10eme plan ! Pour lui (et ses soutiens) l'écologie est un OBSTACLE à la pérennisation exponentielle de leurs profits. La période électorale les oblige à donner leur avis sur ce sujet qu'ils ne maîtrisent absolument pas, mais c'est un passage obligé, alors ils promettent des choses sans penser une seconde à les réaliser. C'est une sorte d'incantation magique : En terme de stratégie de communication, ils doivent prononcer les bons mots-clés adaptés à son interlocuteur : Écologie, Innovation, Mix énergétique, Interconnexion, Technologies, Startup

6

3
2017-02-23 14:17:41 +0100

On attend la même chose avec les autres candidats. Tiens, j'aimerais bien voir Mme Le Pen dans cet exercice par exemple...

3

3
2017-02-23 16:11:24 +0100

Pour ce candidat avant tout opportuniste par nature, nous restons perplexes quant à tous ses discours trop bien lissés qui effectivement utilisent l'ensemble de la panoplie dialectique du champ politique pour s'immiscer sur tous les horizons électoraux et attirer le bulletin de vote par la séduction d'un discours propre et consensuel au possible... Rien de nouveau en propositions fortes et vraiment innovantes, rien de rien, la soupe habituelle sans réelle conviction visible et assumée comme une priorité et un axe directeur, donc méfiance et certainement fourberie et même peut-être revirement total pour plaire au prochain interview ou intervenant à séduire.

3

2
2017-02-23 17:21:24 +0100

je ne crois pas que vous parlez à la bonne personne pour réagir sur notre survie…

2

5
2017-02-23 17:37:11 +0100

Il faut rencontrer tous les candidats. Le suffrage universel est le seul critère qui vaille dans une démocratie.
Les positions de notre association sont claires et affirmées. Mais par construction, notre association ne peut prendre position en faveur de tel ou tel candidat...sauf danger analysé pour notre démocratie.
Apprenons à nous écouter, à dialoguer. Le monde est complexe, il mérite des analyses fines. Après chacune et chacun se détermineront en fonction de leur grille de lecture.

5

1
2017-02-23 20:21:10 +0100

Je ne crois pas aux beaux discours de nos hommes politiques; je n'entends que mensonges.
ils ressemblent à des oiseaux de paradis dans leur parade amoureuse, à la seule différence que les vrais oiseaux de paradis sont beaux et qu'ils ont réussi à me séduire.

1

0
2017-02-24 00:27:44 +0100

Effectivement discours formaté avec une incapacité à prendre en compte la réalité de la vie à l'échelle de la vie. Le pouvoir est un incubateur à l'intérêt personnel. L'homme est si faible que les tentations l'aveuglent. Partant de ce constat ce n'est pas gagné ! Le seul médicament serait sans doute l'intelligence malheureusement cela non plus n'est pas gagné Reste l'éducation alors là, vous, nous, sommes utiles. Merci

0

3
2017-02-24 08:50:19 +0100

Humanité & Biodiversité a retiré certains commentaires infondés.

3

1
2017-04-05 11:39:17 +0200

Macron ambigu:
"Désormais, Emmanuel Macron affiche une position moins clivante, promettant de jouer la montre et d'étudier "une dernière fois" la possibilité d'une autre solution. S'il est élu, il nommera un "médiateur indépendant" qui aura "six mois" pour étudier une alternative, dont le réaménagement "de l'aéroport Loire-Atlantique". "Il y a une consultation référendaire, je ne la déchirerai pas", a-t-il rappelé, tout en expliquant: "je ne veux pas d'évacuation et de brutalité".
http://www.huffingtonpost.f...

1

0
2017-04-08 16:36:25 +0200

Hé bien il vient d'affirmer le contraire dans l'émission politique de France 2 : "Moi président, Notre Dame des Landes se fera". Il adapte son discours au public qu'il pense avoir en face, disant un jour une chose et le lendemain son contraire.

0

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 766125
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 343112
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131377
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 210880
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41225
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 283508

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy