POPULARITÉ
2427

Hubert Reeves s'interroge...

Éditer
Publié dans
le 03.02.17
Types_de_gaz

Un basculement climatique s’annonce-t-il?

Le GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) est une organisation dont le rôle est “d’expertiser l’information scientifique, technique et socio-économique qui concerne le risque de changement climatique provoqué par l’homme”.
Cet organisme effectue une évaluation et une synthèse des travaux de recherche menés dans les laboratoires du monde entier par des scirentifiques de nombreuses disciplines : des météorologues, glaciologues, hydrologues, géographes, mathématiciens sociologues, économistes, océanographes et autres qui fournissent lles résultats de leurs travaux.
Selon le GIEC, la concentration de l’atmosphère en CO2 est en augmentation et entraîne un changement climatique avec augmentation de la température moyenne de la planète au niveau du sol.
Cette augmentation est certaine mais l’évolution de la situation ne l’est pas… Les prédictions formulées sont basées sur des extrapolations sous-tendues par l’hypothèse qu’une cause continue ne peut avoir que des conséquences continues. Pourtant une cause continue peut avoir des effets discontinus.

Bien qu’à la retraite, François Louchet, ingénieur agrégé de Physique, antérieurement Professeur de Physique de la Matière Condensée à l'Université de Grenoble, travaille sur les aspects théoriques des instabilités en physique et géophysique.

Son constat : La température moyenne à la surface du globe est constamment croissante et les instabilités climatiques de plus en plus fréquentes et intenses.
Ses questions : Serait-ce le signe d’un basculement climatique irréversible ? La situation est-elle beaucoup plus grave que ce que l'on pense ? Allons-nous vers des températures sensiblement plus élevées que ce que prévoient les plus pessimistes des scientifiques du GIEC

Selon lui, les instabilités climatiques peuvent être interprétées comme annonciatrices de l’approche de ce qu’on appelle en physique un point critique c’est-à-dire qu’au lieu d’une augmentation continue il pourrait se déclencher un saut brutal de la température, comme un saut dans l’inconnu !

La conclusion est claire. Cette étude est une raison de plus de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre donc de décarboner de toute urgence les énergies. Cela veut dire, en pratique, de cesser d’extraire du sol du charbon, du pétrole et des hydrocarbures pour éviter les scénarios non-gérables, mettant en danger une partie de l’humanité.

Hubert Reeves

Commentaires

1
2017-02-03 09:07:12 +0100

A répéter sans cesse, bien que ce soit évident !!!!

1

3
2017-02-03 10:00:17 +0100

Il y a aussi augmentation de la présence de méthane dans l'atmosphère, gaz provenant partiellement de l'élevage intensif de ruminants. Il faudrait donc non seulement supprimer les émissions de CO2 mais aussi réduire au maximum les émissions de méthane.
http://www.leparisien.fr/so...

3

1
2017-02-03 10:45:54 +0100

Du méthane provient du dégel du permafrost dû au réchauffement climatique
http://www.slate.fr/story/4...
https://lejournal.cnrs.fr/a...

Après la baisse des thermostats d'ambiance, un des remèdes est le chauffage solaire thermique : les circulateurs peuvent être rendus autonomes par une alimentation photovoltaïque correctement dimensionnée.

1

1
2017-02-03 11:19:22 +0100

Je me demande pour quelle raison on n'insiste pas davantage sur les 'pertes' de méthane dues à l'exploitation des gaz de schiste. En effet il est impossible de récupérer tout le gaz 'extrait' dans un sous sol dont on ne maîtrise pas l'évidente porosité. Du coup une quantité importante de ce gaz s'évade, imprègne les sols (cause des terribles incendies au Canada en 2016), les rend stériles (USA) ou s'échappent dans l'atmosphère, ou leur pouvoir destructeur est de 20 à 25 fois plus nocif pour la planète que le CO2.

1

2
2017-02-03 11:21:40 +0100

Avec une telle annonce tenant compte de toutes les prévisions et alertes citées ici et dans toutes émissions médiatisées, le compteur H&B DEVRAIT EXPLOSER.
Je sais je suis un peu dur, mais cette annonce, une fois de PLUS, avertit qu'on nous emmène tous, l' humanité et la biodiversité, dans le "mur".Taper du poing sur la table, ne pas brusquer l'opinion, me paraissent bien dépassés. Il faut faire du BRUIT beaucoup de Bruit, utiliser tous les pouvoirs possibles pour convaincre qu'une catastrophe est évidente si nous continuons à aller à cette allure suicidaire. Je n'ai pas la connaissance scientifique, mais je (nous) vois, j' (nous )entends (outils que Dame Nature a fait évoluer pour augmenter nos perceptions sachant que voir, entendre c'est comprendre. Si rien de sérieux n'est fait, il ne servira à rien d'élire qui que ce soit pour espérer améliorer nos existences. Des solutions existent des femmes et des hommes se dévouen, cherchent et trouvent. Exemple: VOIR une solution béton pour stocker l'énergie solaire.

2

0
2017-02-03 11:32:56 +0100

Gaz de schistes et incendies au Canada
http://www.stopaugazdeschis...
http://www.lemonde.fr/energ...

0

1
2017-02-03 11:58:53 +0100

J'aime bien la solution mise en avant par Victor youtube.com/embed/N2u6EDwumdQ
Des volants en béton qui peuvent stocker de l'énergie.

Par ailleurs, chacun devrait faire son maximum pour
- économiser l'énergie en réduisant ses besoins
- réduire les émissions de CO2, méthane et autres gaz à effet de serre en modifiant sa consommation
- pratiquer la cuisine solaire, on trouve des systèmes efficaces...
- promouvoir les maisons passives pour les constructions neuves et le chauffage solaire thermique pour la rénovation de l'habitat ancien.
- planter des arbres
- parler de son expérience

Les politiques suivront le mouvement quand une impulsion suffisante sera donnée par les citoyens.

1

1
2017-02-03 12:08:54 +0100

A Victor. J'ai vu cette vidéo il y a quelques mois. Le prix des systèmes cynétiques évoqués est aussi dû au parfait usinage de ces systèmes qui doivent répondre à des exigences extêmement sévères d'homogénéité et d'équilibre pour tourner très longtemps à de grandes vitesses de rotation sans vibration. Ces systèmes nécessitent des masses de (plusieurs) centaines de kg. Arriver à un tel niveau d'exigence avec du 'simple' béton me paraît un objectif impossible à atteindre. Mais on ne sait jamais. Avez vous des nouvelles de ce Monsieur André Gennesseaux ?

1

1
2017-02-03 12:32:14 +0100

EDF a en effet récompensé en 2015 André Gennesseaux pour Voss, (Volant de stockage solaire).
https://pulse.edf.com/fr/vo...
Lu sur le site de l'entreprise: http://www.energiestro.fr/ : Le projet VOSS a reçu un financement du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union Européenne sous le N°718125.

1

0
2017-02-03 12:49:52 +0100

A Nelly
Oui j'ai vu que plusieurs volants inertiels de 7 à 17 tonnes sont en vente sous la marque EGERGIESTRO, pour des puissances de 5 à 50 kW.
Le moteur consomme l'énergie non consommée pour atteindre sa 'vitesse optimale de croisière' et la restitue avec un rendement de 80 à 90% (le reste étant dû aux frottements. En gros ce système doit tourner en permanence.
Leur site parle de dizaines de milliers d'heures. Sachant qu'il y a 8640 heures par an... Il faudrait une durée d'amortissement de plus de 10 ans !
Cela dit, 5 kW suffisent pour une application domestique. Ce sera effectivement un excellent moyen de stockage, pour autant que ce moteur inertiel puisse durer plusieurs années.

0

0
2017-02-08 13:17:07 +0100

Il va falloir convaincre Donald Trump...

0

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion de la b...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 678673
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 284991
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 110938
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 201695
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 42767
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 259546

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy