POPULARITÉ
21

Humain, Humanité et musique

Éditer
Publié dans
le 21.01.18
Lemaitre600x337_photo_1

Essayer de faire très bien des choses très simples.
L'écrivain face à la musique, loin de sa culture sociale. Une manière de reconstruire un chemin vers de l'humanité et son rapport avec la nature.
Car il faut un rapport vital avec la vie pour supporter l'histoire tragique.

Couleurs de l'incendie: le nouveau livre de Pierre Lemaitre.
Prenant cette fois-ci des allures de roman policier, cette suite d’Au revoir là-haut s’attaque aux années 1930.

Ambitieux, Pierre Lemaitre a entrepris de réécrire un siècle (1920-2020) comme une fresque balzacienne au long cours dans laquelle tout serait vrai sans être obligatoirement exact.

  • Le premier tome, Au revoir là-haut (prix Goncourt 2013), scrutait un nouveau monde capitaliste à travers une arnaque aux monuments aux morts.
  • Le deuxième, Couleurs de l’incendie, est une affaire de vengeance, celle d’une femme démunie, déclassée, mais obstinée jusqu’à la manipulation. La boucherie de la Grande Guerre cède la place à un cycle de trahisons orchestrées par les banquiers et les politiques. La crise de 1929 avance à grands pas, le nazisme commence à ronger l’Europe, mais au cœur du roman se tient Madeleine, une femme qui perd tout et remonte l’escalier marche après marche, tout en refermant un piège sur ses ennemis les plus cupides." http://www.telerama.fr/livres/couleurs-de-lincendie,n5424429.php

La tragédie humaine n'est supportable que si l'on enveloppe l'humanité d'un regard bienveillant, tout en combattant pour la vie durable sur notre planète.

Le noir n'est jamais totalement noir. Nous gagnons dans notre champ d'action des nouveaux espaces de vie.

Pierre Lemaître et la musique
A écouter là https://www.francemusique.fr/emissions/musique-emoi/pierre-lemaitre-ecrivan-57760

Commentaires

2
2018-01-21 19:29:31 +0100

Je le constate dans ma vie avec les années, l'âge qui avance. Ce n'est donc pas théorique. Dans ma jeunesse j'attendais ce moment où j'aurais assez vécu pour avoir vérifié par l'expérience ce qui était encore embryonnaire.
Il me semble que la clôture complète par l'obscurité n'a rien de sûr tant qu'il y a de l'action (sous toutes formes) pour le vivant. Je veux dire par là tout ce qui "fabrique" de la vie: arroser une plante, s'émerveiller, composer un chant, inventer, jardiner, flâner, envoyer un email à son député... La liste est très longue.

2

1
2018-01-22 12:15:12 +0100

En effet, mais c'est un enjeu "vital". Sinon le monde minéral l'emportera. Ainsi, l faut lutter contre les dérèglements climatiques, mais on ne se concentrant pas uniquement sur les GES. Le Climat peut cacher la Forêt.

1

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 220543
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 169934
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 61685
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 16964
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9384
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 202290

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy