POPULARITÉ
4

Improbablologie : digérez-vous bien les musaraignes entières ?

Éditer
Publié dans
le 03.11.12
Mimages


Mais que vient faire cette bestiole dans ma fouille ? Comment, lorsque l'on est archéologue, interpréter les ossements des petits animaux que l'on retrouve çà et là ? Etaient-ils ici par hasard ? Sont-ils morts accidentellement ou bien un prédateur leur a-t-il fait un sort ? Ont-ils été mangés ensuite, et si oui, par qui ? Les sociétés anciennes mettaient-elles rats, oiseaux, lézards, grenouilles ou musaraignes à leur menu, comme certains coprolithes le suggèrent ? Ce petit tas d'os a-t-il transité par l'un de nos ancêtres ?


La science a parfois le chic pour poser des questions bizarres. La science improbable a le culot de leur trouver une réponse. C'est ainsi qu'en 1995, dans le Journal of Archaeological Science, deux anthropologues américains, Brian Crandall et Peter Stahl, se sont attaqués au problème décrit plus haut : qu'advient-il du squelette d'un petit mammifère lorsqu'il a traversé, d'un bout à l'autre, le système digestif d'un Homo sapiens ? Le mieux est encore d'essayer, se sont dit ces chercheurs. L'étude ne précise pas lequel des deux a été volontaire. Elle remercie simplement l'involontaire grande musaraigne à queue courte (une espèce nord-américaine) qui a donné son corps à la science après avoir été attrapée dans un piège.


Voici donc la recette pour expérimenter les effets de la digestion humaine sur les os d'un insectivore. Prenez, d'un côté, un chercheur mâle en bonne santé. Prenez, de l'autre côté, une musaraigne, mâle elle aussi, mais réduite à l'état de cadavre. Ne pas se tromper dans les ingrédients : l'inverse ne fonctionnerait pas. Commencez par dépecer la petite bête et débarrassez-la aussi de ses viscères. Faites-la bouillir pendant deux minutes mais pas davantage car cela risquerait de séparer les chairs du squelette. Coupez-la en quelques morceaux (pattes, tête, reste du corps).


Vous aurez préparé le chercheur en lui faisant ingérer, quelques heures avant, une portion de maïs et de graines de sésame, afin de créer dans ses futures selles un marqueur du début de l'expérience. Servez-lui sa musaraigne bouillie, en lui précisant bien de l'avaler sans mâcher, afin que ses dents n'abîment ni ne broient aucun des os de l'animal. Quelques heures après ce frugal repas, redonnez-lui une dose de maïs et de sésame, pour créer un marqueur fécal de fin d'expérience. Laissez digérer. Trois jours durant, récupérez les selles du chercheur, déposez-les dans une casserole d'eau chaude et remuez-les doucement pour les déliter. Filtrez le tout dans une étamine à fromage. Rincez le reliquat, récupérez minutieusement les petits os et plongez-les dans de l'alcool pour les conserver avant l'examen. Enfin, identifiez les restes au microscope.


Au terme des trois jours, plus aucun ossement n'est sorti du chercheur. Et pourtant, il en manquait beaucoup. Presque toutes les dents avaient disparu, ainsi que de nombreux os des bouts des pattes. Une seule vertèbre sur 31 avait "survécu". En conclusion de cette étude, les auteurs ont leur réponse à la question : l'environnement acide de l'estomac humain se comporte en désintégrateur de squelette pour les petits animaux gobés tout rond. Crandall et Stahl se demandent néanmoins comment des os plutôt solides comme les fémurs ont pu être digérés et suggèrent que d'autres recherches se penchent sur la question. Qui veut manger des pattes de rat ?


Journaliste et blogueur


(Passeurdesciences.blog.lemonde.fr)



Pierre Barthélémy - IMPROBABLOLOGIE


source : http://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/11/01/digerez-vous-bien-les-musaraignes-entieres_1784551_1650684.html

Commentaires

0
2012-11-11 15:37:41 +0100

Beurk ! Pov'Bête ! heureusement je suis végétarienne ;-))

0

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 224777
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 163832
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 62310
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 15892
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9396
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 197859

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy