POPULARITÉ
441

Invasion de chenilles

Éditer
Ffd10a38-7a51-4362-a7cb-6efd50e0e7dd

Sur 6 arbustes situés en face chez moi, j’ai vu apparaître une drôle de chose : de loin j’ai d’abord cru que c’étaient des fleurs mais je me suis vite aperçue que ce sont des fils de cocons avec plein de chenilles d'un vert blanchâtre. Elles ont dévoré les 6 arbustes et s’attarquent aux voisins

Je n’ai jamais vu ça !

Quelqu’un pourrait il me dire ce que c’est et ce qu’il y a à faire : faut il s’en débarrasser ou autre ?
Merci pour votre réponse

Commentaires

3
2018-05-11 19:06:42 +0200

Les invasions de chenilles sont en ce moment signalées, surtout des chenilles du papillon nocturne "hyponomeute" dont la particularité est de tisser des toiles blanches et de dénuder certains arbres de leurs feuilles mais cela ne les fait pas mourir.
C'est un mauvais moment à passer pour eux !
Cependant les chenilles sont jaunâtres donc pas comme celles que vous décrivez ...

3

4
2018-05-11 23:15:54 +0200

Je pense, tout de même que ce sont bien ces chenilles : je suis retournée les voir de beaucoup plus près et elles sont effectivement jaunâtres. Ce ne sont donc pas des espèces invasives, comme les processionnaires des conifères ou des chênes! Et ça me rassure que ces arbustes de haies n’en meurent pas
Merci Nelly

4

3
2018-05-12 09:51:37 +0200

Les chenilles processionnaires font partie de notre faune. Elles ne sont donc pas à classer dans les espèces dites invasives, celles-ci étant appelées aussi «espèces exotiques envahissantes», et qui sont des espèces introduites, volontairement ou non, en dehors de leur aire de répartition naturelle.
.
Elles ne sont, elles aussi, que peu dangereuses pour la vie des arbres même si elles les dénudent complètement; ils peuvent cependant être ensuite moins résistants à d'autres attaques, de scolytes par exemple.
.
Elles sont par contre sources de problèmes pour les humains et certains animaux, en particulier domestiques, parce qu'elles sont urticantes.

3

3
2018-05-12 12:30:59 +0200

Merci pour cette précision, j'ai une application de INRA = AGIIR, qui dit que nous devons signaler les chenilles processionnaires du pin, du chêne, la punaise diabolique et autres.... Je pensais donc que ces chenilles étaient vraiment un fléau, et j'en ai un peu dans mes conifères et ça me désolait. Mais si vous me dites qu'elles ne sont pas trop dangereuses, je suis rassurée, car pour moi tout être vivant doit vivre.
Merci encore.

3

2
2018-05-12 13:31:11 +0200

Je suis de votre avis,"tout être vivant doit vivre". Cependant dans le cas des chenilles processionnaires (processionnaires seulement) leur préservation est difficile à tenir. Nous en avons eu il y a quelques années. Nous avons eu de gros problèmes médicaux avec notre fils qui apprenait à marcher et avons dû aller chez le vétérinaire pour notre jeune chienne plusieurs fois. Nous avons fini, hélas, par couper le grand pin sur lequel elles faisaient leurs nids.
Je pense qu'il existe des moyens naturels de prévenir la prolifération,et il serait intéressant de les connaître.

Voici un lien vers un site assez complet à ce sujet http://www.lamesangeverte.c...

Attention,je ne parle que des chenilles processionnaires et mon avis n'engage que moi.
Merci en tout cas d'avoir parlé de ce sujet.
Bonne et belle journée à vous.

2

1
2018-05-12 13:33:00 +0200

AGIIR, est une application pour mobile développée par l’Inra qui permettra d’identifier, de mieux connaître, signaler voire gérer parfois, la présence de deux insectes majeurs qui envahissent le territoire : la chenille processionnaire du pin et le frelon asiatique à pattes jaunes.
http://www.inra.fr/Grand-pu...
C'est parce que cette chenille étend son aire de répartition du sud au nord de la France qu'elle tend à être qualifiée d'invasive ... mais cette extension n'est pas une introduction due directement aux humains.
.
"Les chercheurs de l’Inra tentent d’utiliser d’autres espèces végétales ou animales pour minimiser l’impact de la processionnaire. Le but n’est pas son éradication, mais de maintenir sa population dans des limites acceptables et donc de prévenir leur pullulation.

L’une de ces méthodes consiste à poser, en ville ou en forêt, des nichoirs à mésanges. Ces gracieux oiseaux insectivores peuvent en une seule journée dévorer une quarantaine de chenilles, prélevées directement dans l'abri de soie."
http://www.inra.fr/Grand-pu...

1

1
2018-05-12 13:59:43 +0200

En effet, les arbres ne meurent pas de leur défoliation. Cependant si les arbres sont destinés à la vente, le propriétaire va subir une perte économique puisque la croissance des pins va faiblir et qu'ils seront moins résistants à d'autres attaques. C'est pourquoi la chenille est "sous surveillance" de l'INRA.
.
A noter que les processionnaires sont la proie d'un autre insecte, le Grand calosome, ou Calosome doré mais cette espèce est en régression alors que les processionnaires sont en augmentation.

1

1
2018-05-12 15:45:56 +0200

Ayant été 'piqué' par une chenille il y a peu et voyant ces chenilles ravager un arbuste je n'ai (à tort) pas cherché à savoir si elles pouvaient présenter un danger ou pas. Je les ai copieusement aspergées d'un mélange d'eau et de savon noir. Bilan positif pour l'arbuste, un peu moins pour les chenilles.
La prochaine fois j'en laisserai vivre quelques unes ...
Merci à ceux qui partagent leur savoir ici.

1

1
2018-05-12 20:26:37 +0200

Merci à tous pour vos avis et précision

1

1
2018-05-15 16:06:20 +0200

BONJOUR TOUS. J e remarque une chose dans ces lectures , et je l'entends autour de moi ici en médoc , "c'est une année à chenille" comme l'on dit dés que trop c'est trop ...perso premiére fois depuis 10 ans que je vois mes buis attaqués en nombre de la sorte par la Pyrale .
Est-ce une année à chenilles ? Voir le climat sans aucun doute en rapport avec cette montée en puissance de celles-ci.

1

À propos de l'auteur

Humble retraitée, j'ai toujours eu la passion, depuis toute petite, de l'archéologie et de la recherche de mes ancêtres et comment l'homme était arrivé sur Terre, puis de l'astronomie quand je passais des nuits à regarder le ciel avec mon papa. Je remercie Mr Hubert Reeves pour ses livres si compréhensibles pour le commun des mortels comme moi. L'avenir de la planète que nous laisserons à nos...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 1703
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 2903
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 2218
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 87
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 59
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 716

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy