POPULARITÉ
120

J'étais un beau sapin

Éditer
Publié dans
le 14.06.17
Img_4906

Témoignage :

J'étais un bel arbre. Un beau sapin. Et de mes douze mètres de haut, je considérais les alentours, depuis près d'un siècle, avec cette sérénité qui m'est propre.

Il y avait non loin de moi, une belle maison, une ferme qui, petit à petit, a été abandonnée par ceux que l'on nomme les humains. La vie l'a quittée et les vitres se sont brisées, les tuiles sont tombées les unes après les autres, les murs se sont fissurés. J'étais non pas triste puisque tranquille et libre de mes branches étendues sur le paysage mais curieux de connaître la suite.

J'étais un beau sapin et quand enfin des engins sont venus mettre à bas cette ferme abandonnée, je me suis senti empli d'espoir. Enfin la vie viendrait dans de nouveaux murs érigés en lieu et place de ceux abandonnés et ensuite détruits. Je pourrai alors prochainement à l'ombre de ma ramure prestigieuse, accueillir les enfants qui joueront à cache-cache, à chat perché ou à imiter un aventurier. Je pourrai accueillir les familles qui viendront sous mes branches recueillir la paix et la fraîcheur du lieu. Je pourrai toujours voir le rossignol ou le merle chanter sur la plus haute branche, abriter la mésange charbonnière, les passereaux comme le moineau ou le pipit, voir s'installer un couple de tourterelles ou le pigeon ramier. J'avais tant à donner.

Mais les engins de démolition de l'entreprise "O'Rabai" m'ont esquinté, arraché ou brisé mes branches basses, écorché mon écorce, sans vergogne ni état d'âme, fait de moi une épave, une blessure de plus dans le paysage de ruines qui m'entourait...et ainsi trouver le prétexte qu'il fallait pour me découper en tranches en commençant par ma crête, scier mes branches et laisser le vide là où j'espérais encore passer les années en voyant des petits humains grandir et prospérer avant que de se courber et disparaître tour à tour en laissant la place à d'autres tout aussi heureux de jouer autour de moi.

J'étais un bel arbre. J'étais un beau sapin. J'étais un témoin de la vie et du respect qu'elle inspire quand on a la capacité de comprendre ce qu'elle signifie et ce qu'elle vaut. Ce qui n'était pas le cas, ici, comme ailleurs quand la bêtise et la suffisance s'imposent.

L. Y. SENECAL.

Commentaires

1
2017-06-14 10:18:12 +0200

Une autre fin pour un beau sapin...

1

0
2017-06-14 11:41:29 +0200

@Nelly : Ce n'est pas forcément mieux comme fin... Combien d'arbres sont massacrés pour fêter Noël ?

0

2
2017-06-14 11:42:26 +0200

Les arbres sont des êtres vivants et complexes...

2

1
2017-06-14 12:20:03 +0200

Le dossier "Sapins de Noël" est abordé là
- http://www.humanite-biodive...

1

0
2017-06-14 19:42:31 +0200

Exact. Les sapins de Noël sont une hérésie quelque part qui prouve combien nous avons peu compris ce qu'est et plus encore ce que signifie le vivant sur Terre.
Pour ce sapin-là, par contre, il avait plus de vingt mètres de haut et quelques belles années à vivre encore...

0

À propos de l'auteur

Enfant de l'estran, cabri breton comme on me baptisait dans mon enfance lorsque je sautais d'un rocher à l'autre, je ne suis jamais qu'un passant. Un passager de la vie au parcours qui m'a conduit au travers de la société, du monde bourgeois dont je suis issu au monde tout court, celui qui parcourt la cité. Celui-là même auquel on se frotte quotidiennement sans même parfois le remarquer. Or j'a...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 583
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 11
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 8
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 6
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 6
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 551

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy