POPULARITÉ
390

L'alimentation en France

Éditer
Publié dans
le 12.07.17
Deibajwwaaafbwl

AVIS de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif à « la troisième étude individuelle nationale
des consommations alimentaires (Etude INCA3) »

L’Anses est chargée d’évaluer les risques et bénéfices sanitaires et nutritionnels liés à l’alimentation en France et de renouveler l’étude individuelle et nationale des consommations alimentaires afin de décrire chez les individus vivant en France métropolitaine en 2014-2015 :

  • les consommations d’aliments, de boissons, de compléments alimentaires ;
  • le statut pondéral, l’activité physique, la sédentarité ;
  • les habitudes de consommation, les pratiques d’achats, de préparation et de conservation des aliments ;
  • les apports nutritionnels en énergie, en macronutriments (y compris en acides gras détaillés), en vitamines et minéraux, après appariement avec les données de compositionnutritionnelle des aliments du Centre d’information sur la qualité des aliments (CIQUAL).

Vous trouverez le sommaire à partir de la page 7/535 du document joint.

Parmi les sujets traités:

Comportements et pratiques alimentaires

Près de 40% des enfants de 3 à 17 ans et des adultes de 18 à 79 ans ont déclaré avoir consommé des aliments issus de l’agriculture biologique au cours des 12 mois précédant l’enquête. En outre, seul un quart d’entre eux a une consommation «diversifiée» caractérisée par une consommation régulière et variée de produits biologiques.
Quelle que soit la population considérée (enfants ou adultes), les aliments biologiques les plus consommés sont les œufs, les produits laitiers, les fruits et les légumes.
La consommation d’aliments issus de l’agriculture biologique apparaît plus fréquente chez les individus (ou leur représentant dans le cas des enfants) possédant un niveau d’étude ou une profession et catégorie socio-professionnelle élevé. Par ailleurs, chez les adultes, cette pratique augmente également avec l’âge.

Connaissances et attitudes en alimentation

Les achats de fruits et légumes frais se font essentiellement en grandes surfaces (respectivement 54% et 51%) ou au marché et via des circuits courts (producteurs, cueillettes, etc.) (31% et 33%). Pour la viande et le poisson, les grandes surfaces sont les points de vente privilégiés (55% et 59%), les commerces de proximité (boucheries, poissonneries, etc.) arrivant en deuxième position (36% et 20%). Enfin, le pain, les pâtisseries et les viennoiseries sont principalement achetés en boulangerie (78% et 66%).
Lors de l’achat de produits alimentaires, le prix est le premier critère de choix des ménages, suivi par l’habitude de consommation, le goût et l’origine du produit. Ces quatre critères étaient également les plus cités dans l’étude INCA2 (2006-2007). Anses ? rapport d’expertise collective Saisine 2014-SA-0234 « Etude INCA3 » page 368 / 535 Avril 2017
Parmi les adultes, la proportion lisant toujours ou souvent les étiquettes et emballages a baissé entre les études INCA2 et INCA3 (respectivement 54% et 49%) tandis que la proportion les lisant rarement a augmenté (30% et 37%). Chez les individus lisant toujours ou souvent les étiquettes et emballages, la liste des ingrédients est l’information la plus lue quel que soit l’âge, suivie par les messages nutritionnels ou décrivant les effets bénéfiquespour la santé revendiqués par le produit chez les adultes et les informations relatives aux portions chez les adolescents.
Entre deux produits identiques, dont l’un mentionnant sur son emballage un intérêt nutritionnel ou de santé, 19% des ménages déclarent choisir ce dernier systématiquement, 44% occasionnellement, et un peu plus d’un tiers ne pas y faire attention. Ce comportement n’a pas évolué depuis l’étude INCA2.

Commentaires

1
2017-07-15 17:18:05 +0200

« Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit dans ta nourriture » Hippocrate (460 av. JC).

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion de la b...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 658159
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 275419
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 101717
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 198006
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 42415
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 236467

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy