POPULARITÉ
7

L'art et la nature

Éditer
Publié dans
le 01.08.12
Index

Un jardin à la campagne, rien de plus banal, mais un jardin qui conjugue l'art et la biodiversité est une initiative de carnets de voyage à la Stendhal, un moment de paix.

 Plus qu’un festival des jardins, Chaumont est devenu un centre d’art et de nature pérenne.

Extraits d'un article:

"Cette année, le domaine de Chaumont s’agrandit de dix nouveaux hectares de parc confiés au célèbre paysagiste Louis Benech, et de 700 mètres carrés de surface d’exposition supplémentaires avec de nouvelles galeries dans la cour de la ferme et dans les appartements du prince et de la princesse.

Il n’aura fallu que quatre ans à la directrice du domaine de Chaumont sur Loire, Chantal Colleu-Dumond, pour transformer un site surtout connu pour son festival des jardins saisonnier (jusqu’au 21 octobre cette année) en un centre pérenne dédié à la relation entre l’art et et la nature. Pour réussir cette mutation, il a fallu plusieurs ingrédients : la volonté de la région Centre, propriétaire du Domaine depuis 2008, qui a investi 14 millions d’euros dans des travaux de rénovation avec l’Etat et l’Europe, le profil international de Chantal Colleu-Dumond qui a bourlingué dans la sphère diplomatique, et les compétences artistiques dont elle a su s’entourer en choisissant comme président de son conseil d’administration François Barré, ex-président du Centre Pompidou et des Rencontres de la Photographie d’Arles, aujourd’hui à la tête du Fonds Régional d’Art Contemporain de l’Ile de Frac. Un fin connaisseur tant des milieux culturels que des collectivités locales.

Un rayonnement international

Cette année, l’Etablissement public de coopération culturelle de Chaumont, s’agrandit de dix nouveaux hectares (le parc passe de 22 à 32 hectares) confiés au célèbre paysagiste Louis Benech, et de 700 mètres carrés de surface d’exposition supplémentaires avec de nouvelles galeries dans la cour de la ferme et dans les appartements du prince et de la princesse notamment. Cela va permettre d’offrir au public une vingtaine d’expositions par an, en plus du festival proposant une trentaine de jardins créés en fonction d’une thématique renouvelée chaque édition (les délices et les délires cette fois-ci). Un festival dont la renommée attire des centaines de postulants du monde entier.

(...).

Ce site, en bordure d’un paysage classé au patrimoine mondial de l’Unesco mais en territoire rural, a acquis une reconnaissance et une visibilité avec plus d’une cinquantaine d’artistes contemporains internationaux déjà accueillis et quelques 900 articles de presse par an. (...). Désormais labellisé Centre culturel de rencontre et Jardin remarquable, Chaumont, avec une ouverture 363 jours par an, espère atteindre les 415.000 visiteurs."

MARTINE ROBERT

Source http://blogs.lesechos.fr/echosculture/plus-qu-un-festival-des-jardins-chaumont-est-devenu-un-centre-d-art-a11377.html

Commentaires

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 224777
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 163832
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 62310
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 15892
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9396
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 197859

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy