POPULARITÉ
932

L'Isle-aux-Coudres et la région de Charlevoix au Québec

Éditer
Publié dans
le 07.02.18
Dsc03633

Située au cœur du fleuve Saint-Laurent près de Baie-Saint-Paul au Québec, l’Isle-aux-Coudres est reconnue pour son décor enchanteur, ses paysages et l’hospitalité de ses habitants.

Son service de traversier est gratuit et ouvert à l’année.
Quittant à partir du quai de Saint-Joseph-de-la-Rive, il navigue vers ce véritable paradis pour touristes, les amateurs de vélo et de navigation. Sans oublier son réseau d’hébergement, sa gastronomie locale, ses produits vedettes, ses paysages et moulins à vent ainsi que de multiples activités culturelles et agrotouristiques.
Un lieu de plus en plus recherché pour y vivre une agréable retraite du travail dans la tranquillité et l’air du fleuve.

Le navigateur Jacques Cartier baptisa cette Isle le 6 septembre 1535 lors de son deuxième voyage en Amérique du Nord.
Le nom choisi provient d’un arbuste de l’époque appelé «couldre». On l’appela plus tard le coudrier et puis simplement noisetier. Avec le temps l’orthographe de «couldres» est devenu «coudres».

Charlevoix est une région naturelle, historique et touristique importante au Québec. C’est également une région phare pour sa flore unique, sa forêt boréale et pour l’observation des baleines, dont les bélugas.

Elle est l’une des rares réserves de la planète à être habitée par une importante quantité d’espèces fauniques dont l’orignal, le cerf de Virginie et le caribou. Ce dernier était disparu des hauts plateaux de Charlevoix au début du XXe siècle à la suite d’une chasse abusive. C’est grâce à la détermination de biologistes que le caribou y a été réintroduit. Quelques 82 bêtes ont été transportées en avion à partir du Grand Nord québécois entre 1969 et 1972. Depuis les caribous de Charlevoix vivent dans le Parc national des Grands-Jardins. Ce parc constitue l’une des Aires centrales de la Réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix.

Située sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, elle est reconnue en tant que Réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix par l’UNESCO.

Située au cœur du Bouclier Canadien, Charlevoix doit son relief aux diverses glaciations ayant affecté son territoire ainsi qu’à l’impact d’une météorite et d’un astéroïde. Le mont des Éboulements ainsi que la municipalité du même nom ont connu un important glissement de terrain provoqué par un tremblement de terre en 1663. Ce qui contribua à façonner le relief particulier de cet endroit.
La région de Charlevoix est reconnue pour son potentiel d’activité sismique. Au fil de son histoire, plusieurs secousses y ont été ressenties. Il est estimé que depuis l’arrivée des Européens en Amérique, au moins sept séismes de magnitude allant de 6,4 à 7.5 ont fait trembler la terre de cette région.

Les amateurs de science peuvent comprendre et explorer le cratère de Charlevoix dans lequel se trouve L’Isle-aux-Coudres. Ce cratère météorite de 56 km a été créé il y a 350 millions d’années par l’impact d’un météorite de 2 km de diamètre. Des visites permettent de découvrir la géologie de la région, l’origine du cratère, les aménagements humains et la flore diversifiée qui sont rendus possibles grâce à ce cratère.

Charlevoix et un lieu de prédilection pour les artistes.
Les montagnes et leur altitude offrent en toutes saisons des paysages dignes de splendides tableaux et de photographies.

Je me suis inspirée des paysages de l’Isle-aux-Coudres et de Charlevoix pour créer la vidéo que je vous offre avec cet article. Vous y verrez les rives à marée basse, l’immensité du fleuve Saint-Laurent ainsi que la silhouette des montagnes de Charlevoix. Quoi de mieux que l’immortelle «Chanson des collines» interprétée par l’une des plus belles voix du Québec pour accompagner mes photographies.

Bon visionnement !

Commentaires

1
2018-02-08 02:48:22 +0100

La voix est cristalline, comme effleurant la beauté des lieux et les paroles vont si bien avec.

1

1
2018-02-09 06:34:20 +0100

Vous souvenez-vous du groupe «Beau Dommage» qui était très populaire au Québec dans les années 70 ? Je ne suis pas certaine si vous avez connu ce groupe ailleurs dans la francophonie. Marie-Michèle Desrosiers ( qui chante ici sur la vidéo) était la chanteuse et seule femme de ce groupe. Elle fait carrière solo depuis la fin de ce groupe. Je trouve qu'elle a une voix splendide et incomparable. Vous avez raison Zena disant d'elle qu'elle a une voix cristalline. Merci.

1

1
2018-02-10 23:57:45 +0100

Je ne connais pas ce groupe " Beau Dommage", mais je retiens le nom de Marie-Michèle Desrosiers. Sa voix est une des beautés de ce monde, tout comme ces paysages. Merci à vous.

1

1
2018-02-11 02:20:00 +0100

Bien sûr ! "La complainte du phoque en Alaska" par ce groupe... J'écoute à nouveau avec émotion.

1

2
2018-02-21 23:41:35 +0100

C'est bien eux qui ont fait cette complainte :)

2

À propos de l'auteur

Artiste de la francophonie native du Québec.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 7272
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 24165
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 38
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 38
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 38
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 3887

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy