POPULARITÉ
285

La beauté des écorces

Éditer
Publié dans
le 15.09.14
Img_2505

Bientôt l’automne !
Dans plusieurs semaines, les feuilles d’arbres vont tomber. Les arbres nous apparaitront dans leur nudité, et toute la beauté des écorces se révèlera à qui veut bien les observer.

Leur fonction et leurs atouts
Et comme la peau, chez un être vivant, la fonction des écorces est principalement de protéger la partie vivante de l’arbre. Le mot écorce vient d’ailleurs du latin « scortea » : peau. Tout juste sous l’écorce-peau, se trouve la partie fragile de l’arbre qu’on appelle le « cambium » où circule la sève montante et descendante, respectivement par « l’aubier » et le « liber ». On comprend alors que toute blessure sur l’écorce est une menace pour l’arbre. Les écorces sont également soumises à la pollution. A cet égard, les écorces d’arbres sont des éléments bio-indicateurs notables. Des études ont été faites qui révèlent notamment la présence de plomb dans les écorces d’arbres exposés à la pollution routière.
Bien que constituée de cellules mortes, l’écorce est un lieu de vitalité. Notamment le chêne et les autres arbres feuillus qui accueillent une foisonnante biodiversité. Il suffit de demander aux picidés (en particulier le pic épeiche) qui recherchent larves et insectes, à l’aide de leur langue, ou encore creusent des cavités pour leur nid. D’autre part, certains articles sur le site ont signalé l’automédication que certains animaux pratiquent en ingérant des morceaux d’écorces. C’est le cas de chimpanzés, atteints de troubles gastriques et qui trouvent un soulagement en mâchant l’écorce de l’Albizia, aux propriétés antiparasitaires. Découverte récente et source peut-être de recherches en pharmacologie. Autre exemple célèbre : les décoctions de l’écorce du saule aux vertus curatives connues depuis Hippocrate sont à l’origine des recherches ayant permis la synthèse de l’acide acétylsalicylique ou aspirine. Merci l’écorce !

Leur beauté
Par-delà ces aspects scientifiques (où d’autres que moi sont plus à même de répondre), il subsiste la beauté des écorces d’arbres. Elles réjouissent esthétiquement, l’œil, mais aussi la main qui les effleure, voire les oreilles qui les écoutent résonner. Et quelle diversité dans les formes de ces écorces ! De véritables chefs-d’œuvre naturels. Certaines sont lisses, d’autres crevassées, écaillées, cannelées, craquelées, feuilletées... De même, en ce qui concerne leurs couleurs. A les contempler, c’est le point de départ d’une fantaisie réveillée et d’une imagination stimulée. D’authentiques paysages oniriques…
Poètes, philosophes et artistes ne s’y sont pas trompés. Il y a d’ailleurs une dimension sculpturale chez ces écorces. Gaston Bachelard parlait à propos des arbres de « statues naturelles ». Quant à leur poésie, on peut évoquer des pages magnifiques de Giono, ou de Pierre Louÿs, ou encore le travail du photographe contemporain Éric Pollet, de l’artiste italien Giuseppe Ponone ainsi que les peintures sur écorces des Aborigènes d’Australie. Toutes ces œuvres relèvent peu ou prou de « la double signature » pour reprendre une expression de Gilles Clément, signature de la nature et celle de l’artiste.

Alors pour conclure ce modeste article qui ne suggère que des pistes, on peut retenir cette injonction amicale : où que vous viviez, citadins, banlieusards, campagnards, profitez de cet automne qui vient et admirez ce spectacle naturel gratuit, celui de la beauté des écorces.

Commentaires

4
2014-09-15 15:39:30 +0200

Souvent on identifie l'arbre grâce aux feuilles. Voici un site pour identifier quelques arbres d'après leur écorce. http://www.deco.fr/diaporam...

4

4
2014-09-15 16:38:10 +0200

Bien sûr, je pense à Pierre de Ronsart et à ces vers que je connais par coeur:
- ceux du sonnet "Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle" qui évoquent une tradition toujours vivace
"J'ai gravé sur le tronc nos noms et nos amours,
Qui croîtront à l'envi de l'écorce nouvelle."
- et ceux-ci, extraits de « Contre les bûcherons de la forêt de Gastine »:
"Ne vois-tu pas le sang, lequel dégoutte à force
Des Nymphes qui vivaient dessous la dure écorce ?"

4

3
2014-09-15 21:29:26 +0200

Un beau livre de photos d'écorces a été réalisé par Cédric Pollet . http://cedric-pollet.com/si...

3

1
2014-10-19 11:06:46 +0200

Oui...qu'ils sont beaux ces univers des écorces des arbres, riches de méandres, de plis, de crêtes, de creux et de douceurs vives !

1

À propos de l'auteur

J'enseigne les lettres et la philosophie à paris. Je suis provincial d'origine et je le reste dans l'âme. Je crois profondément à la diversité, la biodiversité qui fait toute la richesse de la nature, mais aussi la diversité culturelle et humaine. Il n'y a que les jumeaux homozygotes qui se ressemblent totalement. Chaque être humain a sa particularité et doit l'épanouir dans un monde qui tend ...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 5816
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 6385
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 99
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 53
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 52
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 114

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy