POPULARITÉ
31

La forêt du Mont Beuvray

Éditer
Publié dans
le 19.10.13
Wp_005958

Très jeune, j'ai fait une rencontre marquante dans le silence du Morvan : une forêt pas tout à fait comme les autres. A l'époque, elle n'avait pas encore les agréments de la presse, elle ne possédait ni de musée ni de site archéologique. Elle détenait dans son ventre le "secret". Trente ans plus tard, elle est devenue un haut lieu historique, très prisée des touristes, à un point tel qu'elle n'est plus accessible en voiture entre juin et septembre (des minibus vous emmènent directement sur les endroits à voir). Elle s'est parée d'un musée ultra moderne, de nombreuses fouilles ont ouvert ses flancs. Bibracte a jailli de sa terre. La ville antique, tant recherchée, a surgi de l'oubli, mais en perdant un peu de sa magie. J'aimais bien imaginer ma "cité à moi".

Pourtant, encore aujourd'hui, je garde toujours autant d'émotions à gravir (à pied…) la petite route bien abrupte qui mène au sommet… 50 minutes intenses dans la respiration de la forêt, son silence bruissant et la beauté de ses arbres aux troncs noueux formant de drôles de sculptures.  

Situé à quelques trente kilomètres d'Autun, le mont Beuvray se reconnaît grâce à sa trouée et à sa forme fortement arrondie. Il culmine à 821 mètres. Tout le long de la route sinueuse et étroite qui mène à Saint-Léger sous Beuvray, puis ensuite jusqu'au mont, hêtres, ormes (les derniers), sapins, châtaigniers, chênes se succèdent.

Le mont Beuvray et sa forêt font partie de mon histoire familiale et de mon imaginaire. Mon père l'a découvert il y a bien longtemps. Dans les années 1948-1949, il était moniteur dans une colonie de vacances à Château Chinon. Avec des amis, ils ont décidé d'aller camper en haut du Mont Beuvray.

Ils ont pris le car jusqu'à Saint-Léger sous Beuvray, village de la châtaigne, puis ont continué à pied jusqu'au sommet, ce qui leur faisait une bonne dizaine de kilomètres de montée. Mon père se souvient qu'ils ont capturé une poule, qui avait la "malchance" de passer près de là. Ils l'ont cuite au feu de bois, entourée de glaise. Et le lendemain matin, ils ont vu le lever du soleil sur le Mont Blanc, situé à vol d'oiseau à 250 km… c'était le but de leur équipée. C'est cela, le miracle du Mont Beuvray. 

C'est un lieu particulier qui se gagne, je diraos presque : qui se mérite. A mon tour, j'y emmène mes amis. Et à chaque fois, c'est toujours un émerveillement : lieu à l'âme guerrière, car c'est ici que Vercingétorix a scellé le pacte avec les autres tribus gauloises pour combattre l'envahisseur romain ; lieu étrange où Saint Martin, selon la légende, aurait partagé son manteau. Une croix de pierre et une minuscule chapelle témoignent de son passage. Lieu sublime de force et de sérénité aux hêtres enchevêtrés. Et surtout cette extraordinaire vue qui nous mène jusqu'aux Alpes.

Je ressens invariablement la même intensité joyeuse : l'émotion est toujours intacte, bouleversante, unique. La magie du lieu opère à chaque fois. Lorsque vous sortez de la forêt, vous aurez sur la droite la Croix de Saint Martin et sa chapelle ; sur la gauche très en contrebas les fouilles de Bibracte ; en face l'oppidum marquant l'union des peuples gaulois ; plus loin droit devant la chaîne du Morvan, des étangs, les champs à perte de vue, quelques maisons disséminées, l'ombre d'Autun, les contreforts du massif alpin, et si par miracle, le ciel est parfaitement dégagé, vous verrez la silhouette blanche du Mont Blanc. C'est un lieu magique où tout peut se produire, notamment la puissance des orages qui arrivent toujours sans prévenir. En quelques instants ils peuvent être sur vous sans que vous ayez le temps de vous réfugier dans la forêt. Les éclairs et le noir profond des nuages sont impressionnants. On se demande parfois si les divinités célestes ne sont pas en colère… Je me plais à imaginer que c'est leur joie qu'elles laissent éclater ainsi sur nos têtes. Le feu du cœur parfois peut être dévorant.

Sylvie Verbois 

Commentaires

2
2013-10-19 14:19:37 +0200

Avez-vous cet autre témoignage, filmé celui-là...
http://www.humanite-biodive...

2

2
2013-10-19 14:25:27 +0200

SI le court métrage de Sébastien Pins vous a plu, peut-être défendrez-vous auprès de vos relations la réalisation de son prochain. Sébastien est talentueux mais fauché !
http://www.kisskissbankbank...

2

1
2013-10-20 14:24:42 +0200

Merci pour ce court-métrage, il est très inspirant... J'ai partagé sur Facebook auprès de mes ami(e)s pour soutenir son projet.
Belle journée à vous ! <3

1

À propos de l'auteur

Ethno-thérapeute, j'ai publié une quinzaine d'ouvrages sur la santé en apportant mon expérience de thérapeute et mon regard sur le sens de la Vie. Respectueuse de la Nature depuis ma tendre enfance, je réside entre la Saône et Loire (Bourgogne sud) et l'ile d'Oléron (Charente-Maritime). J'ai deux jardins, l'un "campagnard", l'autre maritime, où je tiens compte de l'écosystème. Et la Nature ...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 185
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 50
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 17
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 17
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 17
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 49

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy