POPULARITÉ
1994

La reproduction des huîtres affectée par les microplastiques de polystyrène

Éditer
Publié dans
le 04.02.16
Topelement

Les plastiques sont un contaminant des écosystèmes marins.
Les plastiques ont tendance à se décomposer en petites particules, appelées microplastiques, qui entrent aussi le milieu marin directement sous forme de fragments provenant de sources variées, y compris les cosmétiques, les vêtements et de rejets industriels.
Compte tenu de leur nature omniprésente et de leurs petites dimensions, l'ingestion et l'impact de microplastiques sur la vie marine sont une cause de préoccupation.
Parce que les organismes filtreurs les ingèrent en s'alimentant, ils sont susceptibles d'être touchés par cette pollution.

Une étude fournit des données d'avant-garde sur les impacts microplastiques pour aider à prédire l'impact écologique dans les écosystèmes marins.
Des huîtres ont été exposées à des microparticules de polystyrène.

"Après deux mois d'exposition à cette pollution, ces mollusques produisaient moins d'ovules et ceux-ci étaient de plus petite taille. De même, leurs spermatozoïdes étaient nettement moins mobiles, explique Arnaud Huvet, un biologiste à l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer), un des co-auteurs de cette étude qui paraît dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS).

Ainsi, "les taux de fécondation étaient réduits de plus de 41%" par rapport aux huîtres qui se trouvaient dans un bassin dans lequel la teneur en micro-billes étaient plus faible", précise-t-il. Pour cette expérience, "nous avons utilisé les niveaux les plus élevés de micro-billes de plastique qu'on peut trouver dans la nature dans des zones très polluées en Chine", précise ce chercheur. "Heureusement aujourd'hui on est encore loin de ces concentrations dans la plupart des baies de la planète", ajoute-t-il.

Changement urgent

Mais force est de constater que cette pollution augmente tous les ans en raison de l'utilisation grandissante du plastique et qu'il «est donc temps de faire prendre conscience à la société, aux industriels et aux différents acteurs d'essayer d'inverser cette tendance», souligne le biologiste, expert des mollusques marins.

Sources:
- http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/02/01/97001-20160201FILWWW00410-les-micro-plastiques-menace-pour-les-huitres.php
- http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Les-micro-plastiques-menacent-la-vie-marine-11816782

Commentaires

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 768458
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 344401
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131746
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 213825
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41453
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 285652

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy