POPULARITÉ
285

La Sélune bientôt libérée !

Éditer
Publié dans
le 16.11.17
Download

La Sélune, longue de 79 km, est un fleuve côtier qui se jette dans la mer de la Manche dans la Baie du Mont Saint-Michel. Elle prend sa source à Saint-Cyr-du-Bailleul. Ses affluents sont la Cance, l’Airon, le Lair, le Beuvron et l’Oir.

Le barrage de la Roche-qui-Boit et le barrage de Vezins ont été construits au début du XXème siècle. Une décision gouvernementale de 2009 prévoyait leur destruction, Nicolas Hulot annonce la destruction du barage de Vézins au printemps prochain. Le barrage de la Roche-qui-Boit suivra.

Les deux barrages hydroélectriques vont être arasés pour rétablir "la continuité écologique" du fleuve.

Communiqué de presse inter-associatif

Le ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, Nicolas Hulot, a annoncé le 14 novembre 2017 sa décision de relancer[1] le processus d’effacement des barrages de Vezins et de La-Roche-qui-Boit sur la Sélune dans le département de la Manche.

Les associations mobilisées depuis de longues années pour la restauration de ce fleuve côtier emblématique du territoire de la Baie du Mont Saint-Michel, accueillent avec satisfaction et saluent la décision du ministre d’Etat Nicolas Hulot de confirmer les effacements de ces barrages.

Convaincus que cette décision est importante pour l’intérêt général et le bien commun, les associations souhaitent ardemment que tous les acteurs du territoire reprennent le chemin de la construction d’un projet partagé de développement durable de la vallée et de reconquête de la biodiversité.

Avec cette décision l’Etat ouvre une nouvelle ère pour le développement de la vallée de la Sélune, qui devra explorer et favoriser tous les potentiels de ce milieu naturel remarquable en s'appuyant sur la notoriété mondiale de la baie du Mont-Saint-Michel.

Ce projet ambitieux nécessite l'engagement de tous : collectivités et services de l'Etat, populations riveraines, entreprises, établissements publics, scientifiques, associations et fondations de protection de la nature, pêcheurs...

Enfin et à cette occasion, les associations tiennent à saluer et remercier tous ceux qui ont contribué de quelque manière que ce soit à cette décision.
Les associations attendent désormais le calendrier précis des travaux à entreprendre au premier rang desquels la vidange, le démantèlement des barrages et la renaturation de la vallée.

[1] L’effacement des ouvrages avait été remis en cause par Ségolène Royal en 2014 malgré l’approbation de 3 ministres avant elle depuis 2009.

Commentaires

2
2017-11-17 13:37:35 +0100

Enfin les poissons migrateurs vont pouvoir remonter sans obstacle vers la source !

2

2
2017-11-17 17:01:11 +0100

Pour qui souhaite prendre connaissance des résultats de l'expertise commandée par Ségolène Royal en 2015 :
https://www.economie.gouv.f...

2

2
2017-11-18 12:27:00 +0100

Ces barrages datent de 1916 et 1926 et produisaient en 2012, 0,04% de la production électrique française.
http://france3-regions.fran...

Cette énergie renouvelable devenant « manquante » par l'arasement des barrages doit pouvoir être remplacée grâce à
- d’autres sources d'énergies renouvelables
- par la baisse de la consommation obtenue par les progrès technologiques.

2

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion de la b...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 687402
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 284874
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 112354
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 202591
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43042
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 259777

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy